Tu le vois ce moment de la soirée où l’ambiance retombe un peu et il y a toujours un naze pour lancer un “Eh on fait un jeu ?” et comme tu n’as pas assez de bon sens pour partir à ce moment-là, tu restes. Et tu joues. Et tu bois. Et tu rentreras tard, très tard.

1. Le jeu des questions

Il ne s’agit pas d’un “action ou vérité”, c’est plus tordu que ça. Il faut se mettre à parler que sous forme de question, mais pour tout. Et quand tu oublies, bah tu bois. Ce qui fait que très vite plus personne n’arrive à parler normalement ET QU’EST-CE QU’ON RIGOLE.

Source photo : Giphy

2. Le quart de singe

Pour ce jeu il faut être plusieurs (en même temps, on espère que tu bois pas seul/e). Le but est d’épeler un mot, et chacun doit dire une lettre sans savoir bien sûr à quel mot pensait le premier joueur. Interdiction de répéter les lettres précédentes. Dès que tu te goures tu perds un quart de singe. Quand tu perds au bout de 4 fois, tu es exclu/e du jeu. Et tu bois. Seul/e cette fois-ci.

3. La chaîne du rire

Quand il y en a un qui rit, tout le monde doit rire et le dernier à s’esclaffer doit boire. Une sacrée marrade en perspective.

Source photo : Giphy

4. Épeler ton prénom à l’envers

Jeu un peu trop facile pour les Hannah, Luc et autres prénoms monosyllabiques ou palindromiques qui seront dès lors mis de côté pour participer à cette bonne tranche de rigolade. Bah oui, mais c’est comme ça.

5. Le jeu du photographe bourré

Celui qui photographie doit choisir un plan, compte jusqu’à 3 et tous ceux qui ne sont pas dans le cadre seront punis d’un shot. D’alcool hein, pas un shot de revolver, sinon ça serait moins rigolo comme soirée !!!

Source photo : Giphy

6. Interdiction de toucher sa tête ou son visage

Ça devient très vite insupportable de pas se gratter les pellicules ou se décrotter le nez et on finit vite torchon-chiffon-carpette (cette expression a-t-elle encore du sens pour ceux qui sont nés après 1995 ?).

7. “Je n’ai jamais...”

Chaque joueur doit dire ce qu’il n’a jamais fait (idéal pour se découvrir et tisser des liens d’amitié très fort), par exemple “Je n’ai jamais couché avec un enfant”. Si un des joueurs a en revanche déjà couché avec un enfant, il devra boire. Un bon moyen de traquer les pédophiles ou les meurtriers en les faisant avouer leurs crimes malgré eux. C’est pour ça que les policiers y jouent souvent avec des suspects en garde à vue.

Source photo : Giphy

8. La confusion identitaire

Chaque membre de cette formidable soirée DE MALADE doit s’adresser à un autre membre par le prénom de la personne située à sa gauche (ou à sa droite, dans le fond, on s’en bat les reins). C’est d’autant plus compliqué si tu es à une soirée ou tu connais personne. Dans ce cas, fuis.

Source photo : Giphy

9. Le dentier caché

Interdiction de montrer un millimètre carré de tes dents blanches, même en parlant. Cette frustration troooooooooop comique va assurément te donner envie de rigoler à tire-larigot, et plus tu as envie de rire, plus tu grimaces, plus tu seras forcé/e de dévoiler tes dents sales. Instants de partage à vivre en collectivité.

10. Le jeu des échecs

Et celui qui perd la partie doit boire une gorgée de bière ! Avec un peu de chance, dans huit ans tu seras légèrement pompette !

Source photo : Giphy

Par ailleurs et dans l’absolu, n’importe quel jeu de base peut être transformé en jeu à boire, suffit de boire quand tu perds, et quand tu gagnes aussi. Mais attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, la preuve, sans t, ça fait “sané” HAHAAAA (j’étais tellement ivre quand j’ai conçu cette blague qui illustre la subtilité de mon humour).

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :