L'imitation a une connotation négative, pourtant certains sont passés maîtres en la matière et ont élevé cette entreprise au niveau de l'art, car qui peut prétendre qu' ELO, Emitt Rhodes ou les Flamin' Groovies n'ont pas fait des disques passionnants? Pour corser l'exercice nous nous sommes concentrés sur des disques sortis à partir de 1970 c'est à dire plus ou moins au moment où les Beatles se séparaient (pour de bon).

  1. Badfinger - Day after day : les gallois de Badfinger démarrent leur carrière quelques années après le fab four seulement sous le nom de Iveys. Les Beatles séduits par les harmonies du groupe les signent sur leur label Apple, et les aident à changer de noms. Badfinger sont généralement considérés aux cotés de Big Star et des Raspberries comme une des premières formations powerpop. Ce titre est un de leurs grands tubes (avec Come and get it ou No matter what), il a été écrit par le leader du groupe Pete Ham, à la guitare slide on retrouve un certain George Harrison, venu prêter main forte !
    http://www.youtube.com/watch?v=uJ8V-FrrGJE
  2. ELO - Mr Blue Sky : quand Jeff Lynne et Roy Wood fondent Electric Light Orchestra (plus tard ELO), ils ont comme ambition d'approfondir le sillon creusé par les Beatles avec I am the walrus. Roy Wood va se tirer assez rapidement de l'affaire laissant Jeff Lynne seul maître à bord du vaisseau. Ce dernier va accentuer le caractère pop au détriment d'une démarche plus intellectuelle initiée par son compère, mais sans renier en revanche son goût immodéré pour les liverpuldiens !
  3. Emitt Rhodes - With my face on the floor : Emitt Rhodes a peut être une voix qui évoque Macca et des compos qui auraient facilement trouvé leur place dans le répertoire du groupe anglais, mais ça ne doit rien retirer à ses qualités car Emitt est vraiment un des trésors cachés de la pop 70's et ses disques sont excellents.
  4. Klatuu - Subrosa subway : Klatuu est un groupe canadien, seul l'album contenant cette chanson a un peu marché, à l'époque tout le monde a cru qu'il s'agissait des Beatles sous un pseudo !
  5. The Poppees - Jealousy : The Poppees était une formation américaine, ils n'ont sorti que deux singles à leur époque mais depuis Bomp a édité une compilation avec une dizaine de titres dont d'excellentes démos. Du pure Beatles des débuts, frais et enjoué comme il faut !
    http://www.youtube.com/watch?v=06WjNpHo1Tc
  6. The Pleasers - Don't go breaking my heart : les Pleasers sont un peu l'équivalent contemporain anglais des Poppees. Ils ont enregistré plusieurs singles notamment pour une major mais n'ont jamais fait de LP peut être à cause de la vague de méfiance et le buzz prématuré autour de la powerpop en Angleterre à cette époque là.
    http://www.youtube.com/watch?v=SWFBXqDMWrE
  7. Liverpool Echo - Girl on a train : les Liverpool Echo étaient des londoniens mais on sait pourquoi ils ont choisi le nom d'un titre de presse de la ville traversée par le Mersey. Drôle d'idée en tout cas d'enregistrer un hommage aux Beatles au début des 70s mais c'est très plaisant.
  8. The Spongetones - She goes out with everybody : le clip a un peu vieilli mais la chanson est toujours aussi resplendissante plus de 25 après, du pure Beatles des débuts mais fait avec beaucoup de classe !
  9. The Knack - That's what little girls do : les Knack ont été accusés à leur époque d'être des sous-Beatles, on ne peut pas nier que les américains se soient inspirés des anglais mais néanmoins Get the knack leur premier album est un petit classique de l'époque, et contient l'énorme et imparable tube My sharona.
  10. The Nerves - When you find out : en un seul EP les Nerves sont devenus une formation culte, le genre de truc à faire rêver plus d'un collectionneur de disques en tout cas... De ce groupe sortira les Plimsouls ou the Beat, deux très belles formations, et aussi la chanson Hanging on the telephone un tube pour Blondie (mais l'originale est meilleure).
  11. The Flamin' Groovies - Yes it's true : les Flamin' Groovies sont une formation essentielle, on ne peut que vous encourager à explorer leur discographie que ce soit leur période "Stones" (Teenage Head) ou "Beatles" avec le merveilleux Shake some action dont est extrait Yes it's true.
    http://www.youtube.com/watch?v=H1wxOWgwNUA
  12. Redd Kross - Lady in the front row : Redd Kross ne sont guère cités de nos jours, et pourtant cette formation a traversé les décennies (au moins deux avec succès). Au début formation de Hardcore à peine pubère, ils évoluent jusqu'aux prémices du grunge avant de se réinventer en petit frère des Beatles via deux supers albums dans les 90s (Phaseshifter et Show World).
  13. The Last - This kind of feeling : The Last est en quelque sorte le grand frère des groupes Paisley Underground comme les Bangles ou Dream Syndicate. Ils ont aussi sorti des disques sur SST un peu plus tard. Dans tous les cas leur premier album est superbe et ce titre est un peu l'arbre qui cache la forêt.
  14. Brinsley Schwarz - Ugly things : les Brinsley Schwarz après avoir causé l'un des premiers "gros bides" de l'histoire de la pop en matière de communication, s'en sont progressivement remis en revenant vers l'essentiel c'est à dire en jouant dans les pubs anglais. Ugly Things sonne terriblement beatles mais impossible de ne pas reconnaître le talent tout en décontraction de Nick Lowe derrière cette très bonne chanson.
    http://www.youtube.com/watch?v=opj59tauwOA
  15. Hudson Brothers - Oh Gabriel : les Hudson Brothers étaient des comiques très populaires de la télévision américaine, mais aussi de très bons compositeurs comme en témoigne ce superbe morceau de pop. Impossible de ne pas sentir le souffle de Macca dans la voix, mais au delà de ça, la composition et les arrangements sont superbes, dommage que le public n'est pas retenu cette facette des frères.

Et vous,vous en voyez d'autres ?

Crédits photo (creative commons) : MEDIODESCOCIDO