Il y a plusieurs moyens de se faire remarquer quand on est bassiste, mais le meilleur moyen est encore de claquer des lignes de basses qui justifient à elles seules un passage en studio. Certains bassistes semblaient destinés à se faire sampler, tant leur sens de la "boucle" et de la mélodie prise de tête est développé. Simplicité parfois, autonomie souvent et efficacité à chaque fois, voilà ce qui caractérisent ces bonnes idées qui font remuer la tête à chaque fois.

  1. The Jackson Five - I Want You Back
    Un riff hyper-dansant, un jeu tout en rupture, une walking-bass qui fait encore aujourd'hui autorité. Celui qui fera mieux n'est pas encore né.

  2. Lou Reed - Walk on the Wild Side
    Basse jouée par Herbie Flowers, qui montre qu'un bassiste peut exister, même dans une super chanson.
  3. Pink Floyd - Money
    Une ligne de basse au rythme d'un sample de tiroir-caisse, chapeau Roger Waters.
    https://www.youtube.com/watch?v=cr4Lu8HezGU
  4. The Beatles - Come together
    Une ligne de McCartney qui ressemble un peu à Give it Away des Red Hot. Comme quoi, les grands esprits se rencontrent.
    http://youtu.be/axb2sHpGwHQ
  5. Queen (feat. David Bowie) - Under pressure
    La ligne prise de tête par excellence. La marque d'un tube éternel.
  6. Red Hot Chili Peppers - Mellowship Slinky in B Major
    Difficile de faire un top sur la basse sans Maître Flea. Avec un petit riff d'école comme celui-là, c'est chose faite.
    https://www.youtube.com/watch?v=StaAGRWQZaM
  7. Queen - Another One Bites the Dust
    L'art de faire une chanson uniquement sur une ligne de basse et faire passer le guitariste pour un intérimaire.
  8. Air - La Femme d'argent
    Si Air est bien plus qu'un groupe électro, c'est aussi avec des lignes de basses "lounge" qu'on pourrait laisser tourner à l'infini.
  9. Muse - Hysteria
    Christopher Wolstenholme, comme tout bassiste de trio qui se respecte, a signé quelques lignes de basses qui se suffisent à elle même, comme pour Time is Running Out ou Muscle Museum.
  10. Sugarhill Gang - Rapper's Delight
    Les pionniers du rap (1979) avait tout compris : prendre au disco (et à Goodtimes de Chic) le seul truc qu'il faisait correctement, des lignes de basses à avaler en boucle.
  11. Michael Jackson - Smooth Criminal
    La sélection s'ouvrait avec le King of Pop et s'achève forcément avec lui, on aurait pu mettre Billie Jean, mais ce sera ce Smooth Criminal, même si la ligne de basse semble être frappée sur un clavier réglé sur "slap bass", mais tellement efficace que Michael ne voit pas bien quoi faire d'autre que la suivre avec le couplet. Certaines lignes de basse ajoute de la tension, celle ci envoie carrément de petites décharges électriques qui empêchent de rester assis.

Et vous, quelle ligne de basse vous ne parvenez pas à vous sortir de la tête ?

Crédits photo (creative commons) : Hani Amir