one direction
source photo : lastfm

Les filles qui hurlent, les records qui tombent les uns après les autres, ça ne vous rappelle rien ? Les Beatles, évidemment. Comparaison saugrenue vous nous dites ? Les plus grands génies de la musique face au dernier boys band à la mode n'a pas de sens. Même sans Zayn qui a annoncé son départ, nous, on pense que si, et on va vous le prouver.

  1. Ils sont anglais, comme tout bon groupe qui se respecte
    Pas mal déjà. Normalement c'est la moitié du boulot de fait. De plus, à l'instar du rock'n'roll qui était surtout un truc d'américain avant la Brith Invasion mené par les Fab four, les boys band était bien souvent amerloques (new kids on the block, N'SYNC) avant que nos chers britons explosent leurs records quelque chose de bien. Quand on a déjà fait tout ça, faire de la bonne musique est-il vraiment primordial ?
  2. Ils étaient 5, comme les Beatles au début
    Les One di, (oui on va dire one di) ont eux aussi un Stuart Sutcliffe, il s'appelle Zayn. Comme ces ingrats de Fab Four, ils l'ont laissé partir du groupe.
  3. Comme leurs ainés, ils cassent les records de vente
    Mais génération Y oblige, leurs records ont un peu moins de gueule. Pas de records de ventes de disque comme les Fab Four, mais le prix de la plus rapide ascension en tête du classement Itunes (un quart d'heure, pas mal). Pas de chiffres d'audiences tv de dingos mais des ventes de DVD faramineuses. Autant vous dire que le dernier single de Ringo n'a que très peu déchainé les réseaux sociaux.
  4. une_onedirection
    source photo : Montage Topito
  5. Ils ont des paroles cul-cul, comme les premiers Beatles
    "Oh baby don't you know you got what I need. Looking so good from your head to your feet". C'est sûr c'est pas top, d'aucuns diraient que c'est vraiment de la merde (mais vous connaissez "d'aucun", il est du genre soupe-au-lait). Pourtant, avant d'écrire des chefs d'oeuvres de surréalisme tels "I am the walrus", et des chansons fabuleuses comme "Hey Jude", les 4 de Liverpool avaient eux aussi versé dans le gnangnan : Love, love me do. / You know I love you, / I'll always be true, / So please, love me do, c'était quand même pas du Brel. C'était même pas du Stromae.
  6. Comme les Beatles, il va falloir attendre la drogue avant que ça devienne vraiment bien
    Pour l'instant ils sont bien sages, voire trop, et leur musique... ben pareil. Mais ça va vite changer. Quand Harry en sera à sa troisième cure de désintox d'héroïne et que Nyall aura avoué être un alcoolique notoire qui traine avec Pete Doherty, on verra un net changement. N'oublions pas que les Beatles sont clairement passés à un autre cap après que Dylan leur ait montré les vertus de mère Marie-Jeanne.
  7. Leurs fans féminines sont quasiment identiquement foldingues
    C'est la forme qui diffère un petit peu, c'est tout. Les filles s'évanouissaient en entendant les voix d'anges de Paul et John se croiser. Les "One Directionos", elles, déclarent leur flamme en écrivant des fans fiction vaguement érotiques. Ces récits ne respectant aucune règle grammaticale, dépeignent la plupart du temps le quotidien de jeunes filles ayant l'Immense chance de faire des bisous avec la langue avec les membres du boys band. Petit extrait, en vidéo :

  8. Ils remplissent les stades en un clin d'oeil
    Les 80 000 places du Stade de France se sont vendus en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "cours de chant", et ce même si le concert - prévue normalement pour les adolescents- se déroule le 21 juin en pleine période d'exam. Une deuxième date est d'ailleurs prévue. Si le Shea stadium existait encore, ils l'auraient rempli comme leurs ainés.
  9. Ce sont des héritiers de la pop
    La Pop est le genre dont le terme a subi le plus de modifications en 50 ans d'existence. Selon le spectre très large définit, la pop c'est au choix : Les Beatles (les premiers), Michael Jackson (le King), Lady Gaga (La fille qui porte des robes avec de la barbaque) ou, et là on est sur l'extrême opposé, nos amis les One Direction.
  10. Ils ont conquis l'Amérique
    Comme les Beatles et Harry Potter avant eux, ces petits britons se sont mis les jeunes filles - et le portefeuille de leurs parents- dans les poches. Tout casser dans son pays c'est une chose. Le faire sur son continent c'est pas mal. Mais mettre à ses pieds la Grande Amérique, ce n'est pas donné aux premiers pégus. Les Beatles, Led Zeppelin, Queen, Les Spice Girls, Muse et mainentnant les One-D...
  11. Ils font des films
    La différence notoire entre un musicien et une star intergalactique c'est le cinéma. Depuis quand un troubadour se contente de n'avoir qu'une corde à son arc ? Comme Elvis, et évidemment les Fab Four avant eux, Niall, Zayn, Liam, Harry (qu'il est chou celui-là :) ) et Louis font des FILMS avec un grand F. Certes, on se rapproche plus des étrons d'Elvis que de Help et Hard day's night, mais le dernier a été tourné par l'homme dérrière Super Size Me. Et là on dit quoi ?
  12. (Bonus) Ils sont modestes
    Quand on les a interrogés sur cette comparaison, Louis a déclaré "Nous ne sommes pas les Beatles. C'est vraiment flatteur pour nous quand les gens nous comparent aux Beatles, mais ce n'est pas une chose avec laquelle on est vraiment d'accord. Ce sont vraiment des cas à part, ils étaient tellement plus cool que nous ! ". Ohhh sacré Louis, un fieffé modeste. Nous on pense que c'est vous les plus forts, on vous aime les loulous. Continuez comme ça !! On vous kiss.

Ça y'est, on est fans !

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :