« Pipi les dents au lit », mais avant, l’histoire ! Ah, quelle merveilleuse invention que ce rituel qui fait chier les parents et excite les enfants. À moins de choisir la bonne histoire. C’est à dire celle qui va vraiment lui donner envie de dormir.

1. L'histoire la plus soporifique : Jonathan Livingston le goéland

Il a un nom d’enquêteur britannique avec une moustache mais ne nous y trompons pas : en fait c’est juste un goéland qui ne fait rien que goéler. Son but c’est aller plus haut, toujours plus haut, comme Tina Arena, mais en version goéland. En réalité, le livre est hyper poétique, mais seulement quand on a dépassé le stade anal (également appelé « période pipi-caca »). Avant et pendant cet âge, ce livre n’a aucun intérêt et possède donc tous les atouts pour assommer votre enfant (au sens figuré hein, on ne tape pas sur la tête d’un enfant avec un livre de Jonathan le goéland). S’il a toujours un œil ouvert après deux pages, passez-lui l’adaptation en film, c’est radical.

2. L'histoire la plus incompréhensible : "La phénoménologie de l'esprit" de Hegel

Un petit extrait pour vous en convaincre : « Tout ainsi que l’expression de l’unité du sujet et de l’objet, du fini et de l’infini, de l’être et du penser, a cet aspect impropre qu’objet et sujet, signifient ce qu’ils sont en dehors de leur unité, et donc dans l’unité ne sont pas visés selon ce que dit leur expression, pareillement justement le faux n’est plus, comme faux, un moment dans la vérité. » Non mon chéri, pas dodo, on finit la page d’abord.

3. L'histoire la plus réaliste : le petit Grégory

C’est l’histoire d’un petit garçon – ton âge, à peu près, oui, c’est ça, ton âge – retrouvé dans un sac poubelle parce qu’un méchant était jaloux de la réussite professionnelle de son père, ou parce que simplement il faisait toujours des histoires au moment d’aller au lit, on ne sait pas trop, c’est ça le problème, dans le doute fais comme tu le sens mais moi, je dormirais.

4. L'histoire la plus malaisante : Peau d'âne

C’est l’histoire d’une maman qui meurt et d’un papa qui se met en tête, du coup, d’épouser la fille qu’il a eue avec la maman. Mais problème, la petite fille n’a pas très envie. Sa marraine ne lui conseille pas du tout d’aller avec elle au commissariat le plus proche, mais de demander à son père des robes très difficiles à faire. Et même une robe en peau d’âne, mais pas n’importe quel âne, leur âne qui chie de l’or. Mais le papa est tellement motiv qu’il arrive à les faire toutes, du coup la petite fille est obligée de s’enfuir, et trouve du travail dans une porcherie. Pour espérer trouver un mari elle fait un gâteau (c’est important, quand on espère trouver un mari de savoir faire des gâteaux) mais elle fait tomber sa bague dedans, la conne. Un prince trouve la bague et veut épouser la fille qui va avec, c’est elle, cool, elle est choisie. Son père lui pardonne d’être partie, il est vraiment trop sympa, et du coup il épouse la marraine de la petite fille, et depuis ça doit être vraiment cool l’ambiance chez eux à Noël.

5. L'histoire la plus longue : l'histoire de l'humanité

« Une petite histoire ? Mais pas de problème mon amour, je vais te raconter d’où tu viens. »Commencez il y a 350 000 ans avec le paléolithique archaïque, suivi d’une paléolithique inférieur, lui-même suivi du paléolithique moyen qui précède le paléolithique supérieur. Normalement, à ce stade, vous l’avez déjà perdu. Si ce n’est pas le cas, c’est le moment d’enchaîner avec l’Épipaléolithique, le Mésolithique, Néolithique, Âge du bronze, Âge du fer, Antiquité Gallo-romaine, Moyen-Âge, périodes modernes et contemporaines (Mon Dieu, que le temps passe vite). On oublie surtout pas d’aborder les religions et l’émergence de l’Europe. Il aime bien l’histoire, le petit génie ? Et bah il va être servi.

6. L'histoire la plus technique : l'histoire du prélèvement à la source

Si vous n’avez jamais réussi à vous y pencher vraiment et à comprendre une fois pour toutes cette histoire d’année blanche, c’est le moment ou jamais de joindre l’utile à l’utile en révisant la question tout en endormant l’enfant : « Il était une fois la réforme reportée par ordonnance n° 2017-1390 du 22 septembre 2017 au 1er janvier 2019 introduite par la loi n° 2016-1917 du 29 décembre 2016 de finances 2017. » Pensez à intégrer un peu de suspens en mettant le ton (« comment cela va-t-il se passer pour nous ? » crièrent les indépendants, affolés).

7. L'histoire la plus vendeuse : La Belle au Bois Dormant

« C’est l’histoire de la princesse Aurore, elle dort pendant 100 ans et quand elle se réveille tout le monde a dormi 100 ans donc ça ne change strictement rien, sauf le Prince qui lui n’a pas dormi et donc mathématiquement a environ 100 ans de moins qu’elle, je serais toi j’essayerais, ça doit être hyper intéressant sociologiquement ce décalage générationnel. »

Si votre fille vous répond qu’elle n’a pas envie de dormir en attendant un Prince plus jeune, ni d’être tirée du sommeil par un type qui l’embrasse sans son consentement, que ça soit clair, elle mérite une teuf géante, pas une histoire du soir.