Vegedream chantait « Ramenez la Coupe à la maison » et ne se trompait pas dans ses prédictions immédiates. Vegenightmare peut déjà se mettre à chanter « Ne ramenez pas la Coupe à la maison » pour nos rugbymen français préférés qui, après plusieurs années difficiles, s’apprêtent à se prendre une branlée monumentale à la Coupe du monde japonaise. Et si on en doutait encore, voilà une palanquée de preuves que cette Coupe ne sera pas pour nous cette fois-ci (comme toutes les autres fois).

1. Les matchs sont tôt le matin à partir de 5h, personne a envie de boire de la bière à 5h du mat, même un Français fan de rugby

Et qui dit tôt le matin dit pas de supporters et qui dit pas de supporters dit pas d’envie et qui dit pas d’envie dit grosse défaite.

2. C'est au Japon, et la dernière fois qu'il y a eu une Coupe du Monde de quelque chose au Japon, c'était en foot en 2002

A l’époque, Johnny chantait encore et pas pour le meilleur et l’équipe de France perdait bien comme il faut.

3. On est super forts pour faire des passes en touche malheureusement c'est pas autorisé dans les nouvelles règles

Par contre, comme on est super forts pour perdre tous nos matchs, s’ils changent les règles en disant que c’est celui qui perd le plus qui gagne, on a toutes nos chances.

4. Les meilleurs éléments qu'on envoie au Japon sont les arbitres : 5 Français, et pas des peintres

Cocorico la France.

5. Voilà à quoi ressemble l'Afrique du Sud

Et c’est l’Afrique du Sud, pas les All Blacks.

6. Le ballon de rugby n'a pas la même forme que le ballon de foot

Du coup, on ne sait pas comment ça marche et ça va être coton.

7. Jacques Brunel, c'est pas Deschamps

Et personne ne parle de la chatte à Brunel, d’ailleurs.

8. Depuis 5 ans, on termine hors du podium des 6 nations

Soit en dessous de la moyenne.

9. Personne n'a fait le pari qu'il se laisserait pousser la moustache si on allait en finale

Contrairement à Lièvremont en 2011 qui, non content de nous avoir emmené en finale, se l’est aussi faite voler dans un match qui restera dans toutes les mémoires.

10. On peut pas tout gagner

Sinon, les autres pays vont détester la France encore plus qu’ils ne la détestent déjà et le summum est pas loin d’être atteint donc le mieux ce serait encore de laisser un peu de victoires aux autres pays exprès. Ce qui nous fera une bonne excuse quand on se sera faits exécuter.

On s’était dit rendez-vous dans 4 ans.