Ah l’amour ! C’est bien, hein. Oui. C’est bien quand ça s’arrête aussi. Comment on dit ça, en biélorusse ? Et en niortais ?

1. Saint-Nazaire

Allez si on allait essayer de relancer son couple près de chantiers navals en perdition ? Si on essayait de trouver de la joie de vivre là où elle a abandonné tout le monde ? Bien vu l’aveugle. Christophe et Séverine avaient à cœur de réussir ce weekend-là, ce weekend de la dernière chance, comme ils disaient. C’est ce qu’ils ont expliqué, par la suite, au juge aux affaires familiales.

2. Santiago du Chili

14h30 de vol depuis Paris, le plus long vol direct. Parfait pour ne plus pouvoir se supporter tout en étant obligé de regarder Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu en mangeant du poulet surgelé. Christophe et Séverine comptaient sur l’exotisme d’une destination lointaine pour mettre du piquant dans leur vie de couple et dans leur vie en général (Christophe est assureur, Séverine expert-comptable). Malheureusement, la classe éco, qui avait déjà eu raison de leurs économies, a fait fondre leurs envies d’ailleurs. De Santiago, ils n’ont rien vu, si ce n’est une vue aérienne.

3. La banlieue de Bergen

Il pleut 95% du temps à Bergen. Mieux vaut le savoir avant d’y aller. Mieux vaut aussi ne pas choisir un logement près du centre commercial, en banlieue. Christophe et Séverine n’avaient pas prévu le coup. Ils se sont quittés face à Egon Tromso, le Flunch norvégien. Ils auraient pu faire ça à Aubervilliers.

4. Yvetot

Idéal pour passer un weekend sinistre en attendant, sous la pluie, l’ouverture du café de la gare pour se réchauffer un peu à l’heure de prendre des billets de retour séparés. Indice : le café de la gare n’ouvre jamais. Christophe et Séverine devaient le découvrir après 6 heures d’une promenade infernale dans des paysages sans vie. « Voir Yvetot et mourir » disaient Flaubert. Flaubert et leur amour.

5. Capri

Occupé à chantonner en boucle « Nous n’irons plus jamais où tu m’as dit ‘je t’aime’, Nous n’irons plus jamais… Tu viens de décider. Nous n’irons plus jamais, ce soir c’est plus la peine. Nous n’irons plus jamais, comme les autres années… » Christophe n’a pas vu que Séverine le regardait d’un air drôle. C’est au détour d’une rue pleine de soleil que le coup est parti « Tu nous fais chier avec ta chanson, MERDE ! ». Ensuite, l’escalade et, en point culminant, le mépris.

6. Bangkok

Il y avait chez Christophe, tandis qu’il déambulait dans les rues de Bangkok, peut-être un peu trop d’enthousiasme devant l’amitié de toutes ces populations qui, malgré la barrière de la langue, semblaient l’inviter à partager avec elles un authentique moment convivial. Séverine n’était pas à l’aise avec l’idée de laisser Christophe se faire masser dans un établissement pourtant typique. Soupçons ? Pas réellement, mais vous savez ce que c’est : les quiproquos, les embrouillaminis. Au bout du bout, il y avait chez Christophe, tandis qu’il se laissait aller sur l’étal de la masseuse, un sentiment de joie teintée de culpabilité à l’idée d’avoir traité Séverine de sale conne. Quant à Séverine, elle sut profiter à son aise de la vie trépidante de Bangkok une fois débarrassé du boulet libidineux qui la suivait partout depuis déjà 10 ans.

7. Niort

Quand Christophe, pour l’anniversaire de Séverine, avait évoqué la perspective d’une destination surprise, Séverine avait fait l’inventaire des villes dont l’image fantasmée avait bercé leurs années de vie commune. Rome, Venise, Honolulu, Papeete, Rio… En ôtant son bandeau face au grand panneau de l’aéroport, Séverine fut frappée d’une immense tristesse. Elle ne se souvenait pas d’avoir jamais évoqué Niort.

8. Minsk

A l’aéroport de Minsk, Séverine avait essayé de mobiliser les quelques restes des cours de russe dans le cadre de son compte personnel de formation. Cela n’avait pas suffi à éviter la fouille au corps, dans le petit bureau du préposé à l’admission sur le territoire. C’est que Christophe avait oublié d’envoyer les papiers pour le visa, tout en assurant le contraire. Minsk mit fin aux projets de déménagement, de bébé et d’amour. Christophe, depuis, a développé un tropisme pour la vodka.

9. Melun

Décidément, Christophe n’était pas emballé par cette idée de circuit « à la découverte du brie », dans la mesure où il était allergique aux produits laitiers. Mais Séverine avait tellement l’air d’y tenir… C’est à Melun, la bouche pleine de brie, que Séverine avait proposé à Christophe de se marier. Un bout de brie s’était échappé de la bouche de Séverine pour se déposer sur la manche de Christophe, lequel était parti en courant.

10. Pyongyang

Séverine n’était pas très sûre de pourquoi Christophe avait choisi Pyongyang. Elle était venue pour lui, parce qu’il avait insisté. Dès leur arrivée, l’humeur de Christophe avait changé ; il l’obligeait à manger des patates avec des tickets de rationnement, se montrait autoritaire, désagréable. Quand elle s’était rendu compte de ce qui était en train de se passer, il était trop tard. Séverine devait décéder en essayant de quitter le pays.

Pyongyang, ville de l’amour.