Un top 50 voire un top 100 aurait probablement été plus indiqué vu le nombre considérable de sites remarquables dans le monde pour faire de la randonnée. N’en choisir que 10 fut donc un joli défi qui permet néanmoins de ne causer que des sentiers les plus spectaculaires. Des parcours d’un peu toutes les longueurs, difficiles ou plus abordables, qui possèdent tous un point commun : les paysages qu’ils proposent sont ahurissants… Ce qui vaut bien d’avoir quelques courbatures en rentrant à la maison.

1. Le parc national Torres del Paine (Chili)

Un magnifique parc national qui propose des paysages à couper le souffle entre les glaciers, les montagnes et les animaux sauvages qui y vivent paisiblement. Plusieurs parcours sont disponibles. Certains ne présentent pas de difficultés particulières et prennent une journée (en prenant son temps) et d’autres obligent à camper en pleine nature. Il est conseillé d’effectuer le circuit du W, qui permet de découvrir les endroits les plus sensationnels du parc. Un parcours qui passe notamment par le massif du Cerro Paine Grande et par le glacier Grey. Prévoir 4 ou 5 jours.

2. L'Appalachian Trail (États-Unis)

Popularisé par le livre de Bill Bryson, Une Promenade dans les bois (adapté à l’écran avec Robert Redford et Nick Nolte), ce parcours longe la côte Est des États-Unis sur 3500 km. Le circuit ne présente pas de difficultés majeures en soi, mais si on se décide à tout faire d’un coup, l’endurance est mise à rude épreuve. Plusieurs mois étant nécessaires pour couvrir la distance, entre forêts denses et superbes panoramas.

3. Le circuit de l'Annapurna (Népal)

L’Annapurna… Un nom qui fait rêver et qui se mérite quand on entend s’y attaquer avec ses chaussures et ses mollets. Le circuit de 206 km vous fera passer par tous les points remarquables de la région. Prévoir quelques cours d’escalade avant de partir car certains endroits culminent à plus de 5000 mètres. Oui c’est haut.

4. Le sentier des Incas (Pérou)

Quel meilleur moyen de découvrir la région du célèbre Machu Picchu qu’avec ses pieds ? Le Machu Picchu mais pas seulement car ce circuit passe aussi par le Huayna Picchu, la montagne qui domine le fameux site et que l’on peut voir sur toutes les photos ou presque de l’endroit. Une région magnifique qui ne se dévoile pas entièrement à ceux qui choisissent la facilité mais à ceux qui en bavent.

5. Le Mont Blanc (France, Italie, Suisse)

Une montagne mythique, des paysages incroyables et trois pays qui se dévoilent sous un jour nouveau, quand on ne craint pas d’avaler les bornes en marchant. Le circuit fait 170 km et se parcourt en environ 2 semaines. Il est possible de réserver à l’avance son hébergement au fil du sentier et de profiter ainsi de la gastronomie locale afin de se donner des forces pour la randonnée.

6. Le Northern Circuit du Tongariro (Nouvelle-Zélande)

Ce n’est pas la porte à côté mais ça vaut franchement le billet d’avion. Un circuit qui fait le tour du Mont Ngauruhoe, un volcan qui règne sur la région. Au programme, des plaines volcaniques, des forêts et des lacs émeraude. À noter que le Mont Ngauruhoe n’est pas n’importe quel volcan. Il s’agit ni plus ni moins que de la Montagne du Destin, dans laquelle Sauron forgea l’anneau unique. Idéal pour se prendre pour Frodon et Sam…

7. Le Pacific Crest Trail (États-Unis)

Long de 4240 km, ce « sentier » relie la frontière mexicaine et la frontière canadienne. C’est là que Reese Witherspoon effectue son périple dans le film Wild. Un parcours qui propose une multitude dingue de panoramas et de climats, entre chaleur écrasante et neige, désert et montagne. Vu la distance, plusieurs mois sont bien sûr nécessaires pour en venir à bout, même s’il est aussi possible de le faire en plusieurs fois. Pas vraiment un truc de débutants…

8. Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle (France, Espagne, Italie)

Ce qu’il y a de bien avec le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, c’est qu’en fait, il y a plusieurs chemins. Des chemins qui ne mènent pas tous à Rome, mais bien à Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la côte espagnole. Si beaucoup de marcheurs partent de Saint-Jean-Pied-de-Port dans les Pyrénées-Atlantiques, on peut aussi choisir de raccourcir ou de rallonger le périple en le débutant, pourquoi pas sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris. Les difficultés étant bien sûr relatives au sentier choisi et à sa longueur. Il existe plusieurs formules qui comprennent l’hébergement.

9. La West Coast Trail (Canada)

Les paysages canadiens appellent naturellement des envies de randonnée. D’une longueur de 75 km, le WCT couvre la côte sud-ouest de l’île de Vancouver en Colombie-Britannique. On peut alors admirer l’océan, peut-être apercevoir des baleines et des lions de mer, s’immerger dans les forêts, parcourir de longues plages… Attention car seulement 52 randonneurs sont autorisés par jour.

10. Le Laugavegurinn (Islande)

Quand on aime marcher et qu’on veut découvrir l’Islande, ce trail est le plus indiqué, tant il permet d’admirer quelques-unes des plus belles merveilles de ce pays sujet à tant de fantasmes. D’une longueur de 76 km, il se parcourt en à peu près 4 jours, uniquement l’été.

Ça change du tapis roulant de la salle de sport.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.