En France, on a un rapport plutôt passionnel avec la médecine. La preuve, en 2013 on consultait en moyenne son médecin généraliste 7 fois par an (bon les chiffres sont pas tout récents mais comme ce sont les mêmes qu’en 2008, on part du principe que ce taux de fréquentation est assez stable) contre 14 fois au Japon et 3 fois en Finlande. Mais est-ce bien nécessaire ? Est-ce qu’on abuserait pas un tout petit peu sur la consultation ? On a essayé de faire le point la fréquence idéale de consultation en fonction des différents médecins.

ATTENTION : ce top est une estimation, on ne vous dit pas d’arrêter d’aller chez le médecin même si vous avez du pus qui sort par les yeux.

1. Chez le médecin généraliste : une fois par an

Si on peut aller un peu trop souvent chez le médecin pour tout et n’importe quoi, il arrive aussi qu’on y aille pas assez souvent du tout. Le minimum c’est une fois par an, pour voir si tout va bien, et puis juste pour le plaisir de poireauter une heure en salle d’attente.

2. Chez le dentiste : une fois par an

C’est de moins ce que recommande les dentistes (sans blague) pour les soins d’entretien des dents à base de détartrage et out le tintouin. Ça ne prend pas en compte bien sûr les interventions chirurgicales genre dents de sagesse ou abcès ou mycose de bouche. Et ça dépend également de l’âge et des antécédents du patient. Perso moi la dernière fois que j’y suis allée c’était il y a 4 ans et franchement ça passe crème, mes dents reluisent encore et toujours de beauté. Donc on a qu’à couper la poire en deux et on a qu’à aller se faire détartrer tous les deux ans. Allez zou.

3. Chez l'ophtalmo : tous les deux à 5 ans

Quand on n’a pas une bonne mutuelle, aller chez l’ophtalmo ou pire encore, chez l’opticien, peut se révéler une dépense douloureuse. Du coup, on laisse nos yeux douiller tranquillement en attendant vraiment de pleurer du sang tellement on est bigleux. A ce jour, seuls 29 % des Français y vont tous les ans mais en réalité si on n’a pas de lunettes ou de lentilles, et qu’on n’est pas un petit nenfant, il est possible de repousser un peu plus l’échéance.

4. Chez le gynéco : une fois par an

Ah pour le coup on déconne pas avec les gynéco. Une fois par an, c’est en effet le minimum pour toutes les filles (qu’elles aient eu des rapports sexuels ou non). On fait alors un frottis, une palpation des seins bref on voit si tout roule. A partir de 45 ans, on s’attaque à la mammographie qu’il faut faire tous les deux ans pour dépister le cancer du sein. Et enfin si on a des antécédents de cancer du sein ou de l’utérus, il faut prévoir un suivi un peu plus régulier à partir de 30 ans.

5. Chez le dermato : une fois par an

En soi, tu ne vas chez le dermato que sur avis de ton médecin traitant qui jugera si oui ou non l’avis d’un spécialiste est nécessaire. Toutefois tu peux motiver la demande si un grain de beauté a changé de forme par exemple. Il est plus généralement conseillé d’avoir un suivi quand on a été beaucoup exposés au soleil ou au froid. Pour bien faire il faudrait donc y aller une fois par an.

6. Chez le kiné : ... jamais ?

On ne va pas chez le kiné comme ça. Il faut avoir des vis dans les os ou un problème d’articulation, un mal de dos bref un truc qui nécessite un massage (un vrai massage pas un truc pour sentir bon le jasmin) ou l’apprentissage de mouvement qui atténueront ta douleur. Bref si tu as mal quelque part généralement ton kiné te propose une série de séance sur une durée donnée. Si tu as mal nulle part, tu ne le vois pas.

7. Chez l'ostéopathe : un peu quand tu veux

Contrairement au kiné, on peut aller voir l’ostéopathe sur un coup de tête juste parce qu’on a un petit bobo a priori d’origine osseuse. Les consultations ne sont pas ou peu remboursées donc généralement on limite les frais d’autant plus que si tu as un problème plus constant, il reste préférable d’aller plutôt chez un kiné qui réglera le problème dans la durée.

8. Chez tous les autres : c'est pas compliqué, tu y vas seulement quand ton médecin te le dit

Les super spécialistes n’ont aucune raison d’être consultés au pif, au bon vouloir du patient, sans autre raison qu’un auto-diagnostic improvisé sur Doctissimo. Si tu as mal au bide, tu vas chez le médecin et non chez le gastro-entérologue, ça vaut pour tout le reste.

Sinon tu fais aussi comme tu veux et surtout tu demandes conseil à ton médecin.

Source :

Sécurité Sociale

Fourchette et Bikini

Source image : « Hippocrate »