dimanche

Crédits photo (creative commons) : wikimedia

Le travail du dimanche a ses défenseurs et mobilise encore pas mal d'opposants, soi-disant que ça serait bien pour les droits du travail et compagnie. Alors bon, un jour de repos par semaine, c'est vrai que ça peut se comprendre, mais il faudrait voir à pas tout fermer non plus, rapport au fait qu'on aime bien faire nos petites courses au dernier moment, le dimanche. Alors voilà notre petite liste des magasins qu'il faut laisser ouverts à tout prix.

  1. Le magasin de bricolage
    Parce qu'on bricole quand? Le dimanche. Et dans 99% des cas, il va nous manquer un truc, un cruciforme, une clé à molette, un niveau à bulle... C'est humainement impossible de disposer de tout le matos au moment où on s'y met. Donc un Bricomachin en bas, ça peut nous sauver la vie.
  2. Le fleuriste
    Quand est-ce qu'on a besoin de fleurs? Pour les Fêtes des Grands-Mères, les visites à la belle-famille, ce genre de conneries. Donc forcément un dimanche. Qui va acheter ses fleurs le samedi en prévision du lendemain? Soyons sérieux...
  3. Le bureau de tabac
    C'est pas que vous aimez spécialement l'ambiance Rapido et piliers de bars de votre PMU du coin mais vous savez très bien que si vous n'avez pas de buraliste ouvert près de chez vous, vous êtes bon pour un paquet de "Rouge", des Marlboro tunisiennes à 10 euros le paquet qui vous font tousser du sang. Ou à un aller-retour à la gare, sous la pluie, cerné par des gens louches et des malheureux qui comme vous n'ont pas pris leurs précautions. Ce n'est pas ça la civilisation, Messieurs du Gouvernement.
  4. La piscine et/ou le centre équestre
    Parce qu'il y a toujours des gens qui vous invitent à des brunchs relou le dimanche, il vous faut une bonne excuse. Vous pourrez donc utilisez la parfaite mais un peu connue "Je ne peux pas j'ai piscine" ou la plus fraîche et sympathique "Je ne peux pas j'ai poney."
  5. Sport 2000
    Pour les footeux du dimanche, y'a toujours un con qui as oublié ses protèges-tibias, et qui va devoir taxer ceux des remplaçants. Et un protège-tibia, même entre potes, ça ne se prête pas.
  6. Toutes les boulangeries
    Parce que bon, s'il n'y en a qu'une, tout le monde s'y retrouve, on fait la queue et on se retrouve à 14h sans baguette avec un vieux pain aux figues parce que "c'est tout ce qui restait monsieur je suis désolé..." Donc on ouvre TOUTES les boulangeries on arrête de chouiner.
  7. Un ou deux rayons de la pharmacie
    Pas TOUTES les pharmacies, bien sûr, mais qu'un service minimum soit assuré en bas de chez nous sans qu'on ait besoin de galoper à la pharmacie de garde : Doliprane pour les lendemains de cuite, capotes en cas d'aubaine, rien de plus. C'est vraiment trop demander?
  8. Le marchand de poulet rôti (et de frites)
    Le dimanche midi c'est poulet/frites, et puis c'est tout. Et puis en plus on mange le poulet froid qu'il reste le soir avec de la mayo et c'est super bon. C'est comme ça, c'est une tradition. Une rôtisserie ouverte par quartier, est-ce que c'est le bout du monde ? Si les mecs pouvaient aussi fournir les frites ce serait très aimable.
  9. Un service d'urgence de piles AAA
    Parce que vous le savez très bien, la télécommande peut tomber en panne à n'importe quel moment et ce serait dommage de rater le match de Canal + juste parce que vous êtes bloqué sur les Experts Miami.
  10. L’armurerie
    Vous le savez, ce connard de Bertier tond toujours sa pelouse rachitique le dimanche quand vous allez vous pieutez pour digérer votre poulet/frites. La sanction, vous la connaissez : une rafale de chevrotine dans sa saloperie de tondeuse. Mais pour ça, il faut pouvoir acheter son fusil en paix, le dimanche, péperlito, à l'armurerie du coin.

Et vous, vous faites quoi le dimanche ?