source photo : icicest.tumblr

Le second tour des Législatives a tenu ses promesses : le PS qui fête son arrivée officielle et majoritaire à la tête de la crise. Et surtout une petite liste de têtes de série qui retournent au vestiaire. Outre les ténors de l'ancienne majorité qui font les frais de la fin d'une époque, certaines personnalités du parti aux affaires ont elles aussi été victimes de triangulaires, de dissidences et d'un atterrissage un peu brutal après un parachutage de dernière minute. Petite sélection de ces têtes connues que vous allez croiser à Pôle Emploi ces jours-ci. C'est toujours les meilleurs qui s'en vont d'abord. Ou pas.

  1. Ségolène Royal, ex-tout (PS)
    La présidence de la République, les primaires socialistes, et maintenant, la députation d'une circonscription charentaise... une descente aux Enfers ininterrompue et de nouvelles larmes en perspective pour celle qui avait pourtant déclaré son intention de briguer la présidence de l'Assemblée Nationale...
    >> Reconversion imaginée : Directrice du Futuroscope. Ou Reconquérir le coeur de François. On hésite.
  2. Marine Le Pen, rassemblée sans elle (FN)
    Il y aura bien une Le Pen à l'Assemblée, mais pas forcément celle à laquelle on s'attendait. C'est en effet la nièce de Marine, Marion Maréchal-Le Pen, qui sera l'une des trois députés de l'extrême droite au Palais Bourbon. La présidente du FN, elle, après avoir éliminé Mélenchon et le Front de Gauche au tour président, est battue de quelques voix par la candidate socialiste. Elle a déjà demandé un recompte des voix...
    >> Reconversion imaginée : "Jeanne D'arc" au Puy du Fou avec le statut d'intermittent.
  3. Claude Guéant, théoricien de l'échec (UMP)
    L'ancien Ministre de l'Intérieur découvre les risques du parachute et les déconvenues de la démocratie. La civilisation de Boulogne-Billancourt n'est pas encore prête.
    >> Reconversion imaginée : Aucune.
  4. Nadine Morano, twittos (UMP)
    Une défaite politique avec les compliments de Gérald Dahan. La preuve qu'on peut dire autant de conneries au téléphone que sur Twitter.
    >> Reconversion imaginée : Poissonnière (et/ou responsable de criée). Ou Garde du corps de Nicolas. Ou lip-dubiste.
  5. Michèle Alliot-Marie, benaliste (UMP)
    Un emploi du temps désormais plus flexible pour l'ancienne ministre UMP sous Chirac et Sarkozy, qui pourra toujours se relaxer en partant digérer sa défaite chez les amis qu'elle possède en Tunisie...
    >> Reconversion imaginée : Voyagiste.
  6. Jack Lang, in da place quand même (PS)
    Lui aussi avait émis le souhait de briguer la présidence de l'Assemblée en cas de victoire de sa candidature. Du temps pour se payer des soirées avec son voisin Dominique Strauss-Kahn, qui, comme lui, réside Place des Vosges, dans le Marais.
    >> Reconversion imaginée : Ministre de la Culture. Ou Parachutiste.
  7. Florian Philippot, futur winner (FN)
    Si il y a une chose qu'on ne peut pas enlever aux Frontistes, c'est leur capacité à voir le bon côté de la vie : deux élus, une fille de 22 ans membre de la dynastie Le Pen et un avocat aux dernières nouvelles pas encarté au FN et aucun élu chez les cadres du parti. Champagne au FN, la parti a désormais des représentants dans l'hémicycle. Florian lui, jeune loup, reste à quai
    >> Reconversion imaginée : travailleur de l'ombre d'un parti dans la lumière.
  8. François Bayrou, tracteuriste (Modem)
    Après la claque des présidentielles, le président du Modem pensait se refaire une santé électorale en s'imposant sur ses terres, dans le Béarn. Loupé. A l'image de Ségolène Royal, le troisième homme des élections présidentielles de 2007 semble entraîné dans une chute sans fin qui est en train de le faire disparaître progressivement des hauteurs de la vie politique française.
    >> Reconversion imaginée : Poète. Ou centriste, ce qui est un peu la même chose.
  9. Georges Tron, masseur sans cabinet (UMP)
    Ça ne faisait même pas un an que Georges Tron avait retrouvé son poste de député après une sale affaire de harcèlement sexuel qui l'avait écarté du gouvernement. L'occasion de se remettre à fond à la réflexologie plantaire.
    >> Reconversion imaginée : Podologue. Ou vendeur chez Eram.
  10. Frédéric Lefebvre, philosophe vestimentaire (UMP)
    Une défaite au sein de la 1ère circonscription des Français de l'étranger. L'occasion pour lui de passer plus de temps au sein d'une bibliothèque de quartier.
    >> Reconversion imaginée : Ecrivain. Et ça pourrait être long, oui.

Et vous, vous avez passé un bon dimanche ?