Vous avez écumé tous les festivals musicaux européens, au point de ne plus trouver de plaisir à vous faire piétiner, décibels à fond et gadoue jusqu'aux genoux, pour tenter d'accéder au bar qui vous servira une kro tiédasse à 3 euros dans un gobelet en plastique que vous retrouverez tout collant dans un coin de votre sac, ou que vous abandonnerez lâchement par terre pendant le concert de Manu Chao. Marre de l'ambiance vue et revue des traditionnels festivals d'été. Rassurez-vous, il existe d'autres festivals.

  1. Burning man (Etats-Unis)
    Le Burning Man est, depuis 1986, un festival de référence pour tous les jeunes utopistes. Organisé dans le désert de Black Rock dans le Nevada la dernière semaine d'août, il met en place un village temporaire coopératif, où tout le monde il est beau, il est gentil. Ce festival aux allures de mouvement hippie accueille des artistes divers et des musiciens, ainsi que des pyromanes, puisque le clou du spectacle est l'incendie d'un énorme mannequin en bois (qui a atteint 32 mètres en 2010).

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  2. Near-death festival (Espagne)
    A Las Nieves (Espagne), le 29 juillet, on célèbre le retour à la vie. C'est le festival des personnes ayant eu une expérience de mort imminente (lors d'un coma avancé ou qui ont été réanimées après une mort clinique). Après la grande messe, on amène ces personnes (toujours vivantes, donc) à l'église en cercueil. De quoi s'habituer à sa dernière demeure.

    Crédits photo : somewhereintheworldtoday
  3. Festival de la boue de Boryeong (Corée du sud)
    Le festival de la boue, ayant eu lieu pour la première fois en 1998 à Boryeong, permet la promotion de la boue cosmétique naturelle produite là-bas. Ainsi, tous les festivaliers pourront se rouler dans la boue et avoir une belle peau (vous pouvez aussi vous rouler dans la boue dans un autre festival, mais l'effet ne sera pas le même).

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  4. Holi Festival , ou festival des couleurs (Inde)
    Dans toute l'Inde, pendant deux jours en février-mars, on fête le printemps et la fertilité en se jetant des pigments de couleur à la figure (mais on s'excuse après). Chaque couleur a sa signification, le rouge pour la joie et l'amour, le bleu pour la vitalité...

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  5. Le festival Krakelingen (Belgique)
    A Grammont, fin février, on fête traditionnellement la fin de l'hiver. On bénit le pain, on lance 10 000 craquelins du haut d'une colline, et les prêtres boivent dans un gobelet d'argent une gorgée d'alcool dans lequel se trouve un petit poisson vivant (disons plutôt agonisant) et frétillant.

    Crédits photo : Impactlab
  6. Konaki Sumo (Japon)
    Le Konaki Sumo est une tradition de plus de 400 ans, et qui a lieu chaque avril dans le temple Sensoki de Tokyo. On y prie pour la santé des bébés en les faisant crier, car un bébé qui crie fort est un bébé qui grandit bien. Ainsi, des tournois de cris de bébés sont organisés. Les règles sont simples : deux sumos face à face tiennent chacun un bébé, et celui qui commence à pleurer en premier gagne. L'arbitre peut tenter de les faire pleurer, et s'ils commencent en même temps, celui qui gueule le plus fort gagne.

    Crédits photo : traditionscustoms
  7. Cannabis cup (Pays-Bas)
    Le festival a lieu tous les ans au mois de novembre, à Amsterdam (tiens donc...). C'est le plus grand festival de Cannabis, où environ 2000 juges élisent la meilleure variété de la plante à 5 feuilles. Pour tous les adeptes du 4:20.

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  8. Cheese rolling (Angleterre)
    En mai, à Gloucester, des centaines de personnes (qui a dit "fous"?) dévalent une colline en courant après un fromage de 7 livres. C'est la tradition depuis plus de 200 ans. Pourquoi? Personne ne semble vraiment le savoir, si ce n'est pour gagner le fromage. La plupart des participants de gagnent qu'une jambe dans le plâtre.

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  9. La tomatina (Espagne)
    A Buñol au mois d'août est célébré le Saint Patron pendant une semaine. Le festival se termine toujours par une bataille géante de tomates à laquelle participent des milliers de personnes.

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  10. Alien fest (Etats-Unis)
    Si vous vous baladez à Roswell, fin juin, vous risquez d'avoir des surprises, puisqu'il s'y organise une célébration de l'incident de Roswell. Ainsi, vous croiserez peut-être des extra-terrestres humains ou animaux, puisqu'il y a même un concours de costumes pour animaux.

    Crédits photo : alienstranger
  11. Brot und Spiele (Allemagne)
    En août à Trèves, la plus vieille ville d'Allemagne, se tient chaque année un festival qui retrace l'histoire romaine de la ville, et où sont organisés des combats de gladiateurs dans un amphithéâtre.

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  12. Faerieworlds (Etats-Unis)
    Le festival Faerieworlds est un festival de musique et d'art qui se tient tous les ans dans l'Oregon. Sa particularité est d'être orienté autour du thème des fées, du folklore et des légendes.

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  13. Festival de sculpture sur glace de Harbin (Chine)
    La ville d'Harbin a une culture très liée à la neige et à la glace puisque les températures peuvent avoisiner les -40°C en hiver. Il est donc logique qu'il s'y organise chaque année un gigantesque festival de sculpture sur glace, où a été enregistré la plus grosse sculpture de glace jamais construite (250 mètres par 9 mètres).

    Crédits photo (creative commons) : wikipédia
  14. La fête des jumeaux et triplés (France)
    Le rendez-vous international des jumeaux (et plus...) est organisé chaque année à Pleucadeuc en Bretagne. L'occasion de voir double, puisque plus de 1500 jumeaux se réunissent, et viennent souvent habillés de la même façon.

    Crédits photo : jumeaux-pleucadeuc

Si avec tout ça, vous allez encore à Center Parcs...

Crédits photo (creative commons) : Wikipédia