Vous venez de sortir de chez Ikea, vous avez sous le bras une étagère toute neuve et il ne vous reste qu'à la remplir de bons bouquins. (Ce qui fonctionne aussi si sortez de votre bureau de poste avec un Kindle). Et pour commencer, vous allez devoir remplir votre étage "science-fiction", ce qui n'est pas une tâche aisée tant les romans du genre (et de ses multiples sous-genres) sont légions. Pas de panique, Topito est là. On vous a sélectionné 20 bouquins de science-fiction que vous ne pouvez pas vous permettre de rater. Des incontournables, des livres culte, des must-read comme disent les américains. Avec ça vous devriez avoir de quoi occuper vos longues soirées d'hiver.

  1. 1984 - George Orwell (1949)
    Si on vous dit "Big Brother" ou "Police de la pensée" vous nous dites ? 1984, évidemment. (Vous pouvez aussi nous dire "BLABLIBLU" mais ça n'a aucun sens). Le roman d'Orwell a non seulement influencé la littérature mais aussi la culture populaire dans son ensemble, dépassant largement le cadre de la science-fiction. Indispensable.
    Les mots à retenir : totalitarisme, dystopie, guerre nucléaire
  2. Dune (Cycle de Dune) - Frank Herbert (1965)
    Premier volume du cycle de Dune (qui se terminera 20 ans plus tard avec La Maison des Mères), ce roman est un peu à la SF ce que Le Seigneur des Anneaux est à la fantasy. Dans l'univers créé par Herbert, l'humanité contrôle une grande partie de l'Univers grâce à une substance nommée "Épice" et leur permettant de décupler leurs capacités psychiques et physiques.
    Les mots à retenir : sable, eau, Shai-Hulud

  3. Fondation (Cycle de Fondation) - Isaac Asimov (1951)
    Fondation est un recueil de 5 nouvelles et le premier tome du cycle du même nom. Le but de l'écrivain était de rédiger un roman historique du futur et c'est ce qu'il a fait. N'y cherchez donc pas un livre d'action ou une quête initiatique mais plutôt un roman d'idée. Dans ce premier tome, vous suivrez un scientifique exilé sur une planète lointaine afin de créer une encyclopédie totale du savoir humain, tout cela sur fond de décadence et de chute d'un empire intergalactique.
    Les mots à retenir : psychohistoire, Encyclopedia Galactica, princes marchands
  4. Chroniques martiennes - Ray Bradbury (1950)
    Ce livre culte de l'auteur américain est un recueil de nouvelles relatant l'arrivée des premiers colons humains sur Mars, leur installation ainsi que leur départ lorsqu'une guerre se déclare sur Terre. Si Fahrenheit 451 de Bradbury n'apparaît pas dans notre classement, sachez que c'est uniquement pour éviter la redite, et qu'il a toute sa place dans la bibliothèque du parfait Science-Fictionnos.
    Les mots à retenir : fusée, martiens, télépathie

  5. La Stratégie Ender (Cycle d'Ender) - Orson Scott Card (1985)
    Vous ne connaissez peut-être pas le bouquin mais vous avez sûrement vu les affiches de l'adaptation ciné sortie en novembre dernier. Il faut dire que la Stratégie Ender avait tout pour séduire : dans un univers où l'humanité livre une guerre totale contre des extraterrestres, le lecteur suit Ender, un enfant surdoué destiné à devenir soldat et écraser de la bestiole de l'espace.
    Les mots à retenir : militaire, doryphore, sacrifice

  6. Le Guide du voyageur galactique (Saga H2G2) - Douglas Adams (1979)
    Premier volume d'une "trilogie en cinq tomes", le Guide du voyageur galactique suit les (més)aventures du terrien Arthur Dent qui voit sa planète détruite par des aliens souhaitant construire une autoroute intergalactique. Lui et son ami Ford Prefect se retrouvent malgré eux embarqués sur un vaisseau alien et se démènent dans l'espace grâce à un Guide du routard un peu spécial : le Guide du voyageur galactique.
    Les mots à retenir : 42, androïde, fjords

  7. La Guerre éternelle (Cycle de la Guerre éternelle) - Joe Haldeman (1974)
    La Guerre éternelle est un classique d'un sous-genre très prisé de la science-fiction : la SF militaire. On y suit l'ascension dans la hiérarchie militaire d'un certain William Mandella, acteur de cette Guerre éternelle (rendue interminable par une sombre histoire de distorsions temporelles.
    Les mots à retenir : homosexualité, collapsar, Taurans

  8. La Machine à explorer le temps - H.G. Wells (1895)
    En terme de voyage dans le temps, vous aurez du mal à trouver mieux que La Machine d'H. G. Wells. Ecrit en 1895, le roman nous emmène à la découverte de la Terre en l'an 802 701 et autant dire que ça a pas mal changé. Si vous n'avez pas lu ce classique du genre jetez vous dessus.
    Les mots à retenir : Eloïs, Morlocks, lutte des classes

  9. Ubik - Philip K. Dick (1969)
    Comme pour Bradbury, la présence d'Ubik dans le classement n'exclue pas les autres oeuvres de l'écrivain qui est responsable de plusieurs grands livres de SF et d'anticipation. Ubik est une plongée angoissante dans une société dont le narrateur (et donc le lecteur) n'est pas bien sûr qu'elle soit réelle. Perte de repères, humour grinçant, Ubik n'est pas une partie de plaisir, et on adore ça.
    Les mots à retenir : psis, anti-psis, anti-anti-psis

  10. Étoiles, garde-à-vous ! - Robert Heinlein (1959)
    Dans la SF militaire, il y a La Guerre éternelle et il y a Etoiles, garde-à-vous !. Derrière ce titre un peu désuet se cache en fait la saga Starship Troopers dont vous connaissez sûrement les adaptations plus ou moins heureuses sur grand écran. Des gros flingues et des araignées géantes, voilà le programme, un programme qui fut maintes fois copié par la suite. Malgré quelques réserves à noter quant au message anticommuniste et pour certains fascisant de l'ouvrage, Étoiles, garde-à-vous ! demeurent l'un des meilleurs livres de SF et un passage obligé pour tout lecteur qui se respecte.
    Les mots à retenir : arachnides, astronef, Pluton

  11. Terminus, les étoiles - Alfred Bester (1957)
    Terminus, les étoiles est un roman loufoque et visionnaire dans lequel l'humanité découvre un peu par hasard qu'elle peut se téléporter grâce à la pensée. Cette découverte majeure bouleverse la société entière, bouleversements que dépeint Bester à travers le regard de son héros Gullyver Foyle.
    Les mots à retenir : tranzitt, Vorga, albinos

  12. 2001 : l'Odyssée de l’espace - Arthur C. Clarke (1968)
    Le chef d'oeuvre de Kubrick a quelque peu éclipsé l'ouvrage dont il est tiré et c'est bien dommage, d'autant que l'un et l'autre vont de paire, Clarke ayant rédigé la version finale de son livre étant une réécriture du script. Le premier contact de la Terre avec une civilisation alien bouleverse ce que l'on prenait pour acquis et le livre explore ces nouveaux enjeux rencontrés par l'humanité.
    Les mots à retenir : monolithe, HAL, Lune

  13. Hypérion (Cycle d'Hypérion) - Dan Simmons (1989)
    Si vous ne connaissez Dan Simmons que pour son Échiquier du Mal et ses vampires nazis, ne partez pas, vous pourriez quand même être intéressés. Hypérion est le premier volume d'un cycle de 4 livres (2 cycles de 2 ouvrages pour être exact) et est souvent considéré comme un des ouvrages fondateurs de la science-fiction contemporaine. On y suit le long voyage de 6 pèlerins à travers l'espaces et les terres désolées de la planète Hypérion.
    Les mots à retenir : pèlerin, Gritche, Tombeaux du Temps

  14. Neuromancien - William Gibson (1984)
    Publié en 1984, Neuromancien est un ouvrage référence du genre cyberpunk et il faut dire qu'on en retrouve tous les éléments : une ambiance de polar sombre, un protagoniste hacker, une société aux mains des grandes entreprises, une criminalité omniprésente etc. Ajoutez à cela un côté visionnaire qui valut et vaut toujours à Gibson les éloges de la critique et voilà, vous tenez un indispensable pour toute bonne bibliothèque SF.
    Les mots à retenir : matrice, Conurb, Cyberespace

  15. Le Chasch (Cycle de Tschaï) - Jack Vance (1968)
    Un explorateur terrien qui s'écrase sur une planète hostile et tombe aux mains d'aliens non moins hostiles, voici le pitch du premier volume du Cycle de Tschaï. Si vous voulez de l'aventure, un peu de kitsch, et encore de l'aventure derrière, ne cherchez pas plus loin.
    Les mots à retenir : Chaschs, Dirdirs, Gnashters

  16. L'Espace de la révélation (Cycle des Inhibiteurs) Alastair Reynolds (2000)
    Premier tome du Cycle des Inhibiteurs, L'Espace de la révélation suit les aventures de l'archéologue Dan Sylveste, enquêtant sur la disparition mystérieuse d'une civilisation alien éteinte depuis 900 000 ans. Et vous vous doutez bien que ses fouilles ne vont pas être de tout repos.
    Les mots à retenir : ultra, conjoineurs, inhibiteurs

  17. La nuit des temps - René Barjavel (1968)
    Barjavel fait figure d'ovni dans le milieu de la SF mais ce roman, destiné au départ à n'être qu'un script pour le grand écran, n'est rien de moins qu'un classique du genre. Une expédition scientifique enquête sur un signal émis depuis la profondeur des glaces en Antarctique. Ce qu'ils y découvrent va changer l'humanité à jamais : les vestiges d'une civilisation ancienne et mystérieuse.
    Les mots à retenir : Eléa, Gondawa, Zoran

  18. La Planète des singes - Pierre Boulle (1963)
    Comme pour 2001, le public est plus familier du film que de l'ouvrage dont il découle. Pourtant, la Planète des singes de Pierre Boulle est un roman qu'il serait dommage d'ignorer. L'histoire en est foncièrement la même : des hommes explorent une planète lointaine de la Terre sur laquelle l'espèce dominante est celle des singes, les hommes étant réduit à l'état de simple animal.
    Les mots à retenir : chimpanzé, gorille, banane

  19. Des milliards de tapis de cheveux - Andreas Eschbach (1995)
    Un peu à l'image des Chroniques martiennes de Ray Bradbury, le roman d'Andreas Eschbach se divise en chapitres aux narrateurs différents, multipliant ainsi les points de vue. Sur une planète lointaine, une tradition consiste pour les hommes à tisser des tapis avec les cheveux de leurs épouses. C'est comme ça. Et ce simple postulat de départ est à l'origine d'un des plus grands romans de SF où se mêlent complots politiques et énigmes cosmiques.
    Les mots à retenir : Gheera, peigne, Guilde

  20. Le Samouraï virtuel - Neal Stephenson (1992)
    Descendant direct du Neuromancien de Gibson, le Samouraï Virtuel est un roman post-cyberpunk dans lequel mafias et sectes religieuses se déchirent sur fond d'apocalypse. Un beau bordel qui trouvera cependant une fin heureuse, une innovation dans ce style généralement bien pessimiste.
    Les mots à retenir : Franchulate, Métavers, nano-technologies

N'oubliez pas de vous nourrir entre 2 bouquins, c'est important.