Quand tu as entendu parler de « La La Land », tu as pensé qu’on avait fait un biopic sur la descente aux enfers des Teletubbies après la gloire. Depuis que tu l’as vu, tu chantes et tu danses la vie, alors tu dois n’avoir qu’une seule envie : prendre un billet pour L.A. Pour t’aider à revivre les scènes mythiques de ce film iconique, Tonton Topito t’a listé les étapes indispensables dans la ville des anges et ses environs. ATTENTION SPOILERS

1. L'échangeur d'autoroute 105-110, le Judge Harry Pregerson Interchange

Un échangeur d’autoroute, comme ça, ça respire pas le glamour. Mais en fin observateur, tu reconnaîtras le lieu de la fabuleuse scène d’ouverture du film où des gens coincés dans un embouteillage « improvisent » une chorégraphie juste parce qu’il fait beau. Depuis, tu ne vois plus le périph’ de la même manière.

2. Les Studios Warner Bros à Burbank

Dans le film, Mia (Emma Stone) est serveuse dans un café des Warner Studios en attendant de percer dans le cinéma. S’il se trouve bien dans cet endroit, le café est en revanche fictif et a été conçu pour le film. Les Studios Warner (tout comme ceux d’Universal) sont de toute façon des incontournables à visiter : on y voit aussi le Central Perk de Friends.

https://www.instagram.com/p/BQ4s0KMFF7H/

3. Cathy's Corner à Griffith Park

Le banc et les lampadaires ont été rajoutés pour le tournage, mais ce belvédère avec vue imprenable sur la ville existe bel et bien. Forcément, on ne peut que te conseiller d’y aller entre chien et loup, à l’heure où la séquence qui a offert son affiche au film a été tournée.

4. Rose Towers, l'appartement de Mia à Long Beach

C’est rose, c’est mignon tout plein, ça donne envie d’y poser ses meubles dans la seconde. Construit dans un style renouveau colonial espagnol typique de la Californie, ce complexe d’une vingtaine d’appartements date de 1928. Nous aussi, si on y habitait, on sortirait de là en dansant dans la rue pour aller au boulot.

5. Le Smoke House

C’est LE lieu où se rencontrent Mia et Seb pour la première fois. Seb est pianiste dans ce restaurant, renommé Lipton’s House dans le film. Situé tout près des studios Warner (pratique), il est ouvert depuis 1949 et est très prisé des stars. L’extérieur du resto dans le film est l’un des plus célèbres murs peints de Los Angeles, « You are the star ».

6. Le Rialto Theater à South Pasadena

Lieu du premier vrai rendez-vous de nos deux héros, le Rialto est un cinéma construit en 1925 et qui a fermé en 2007. Inscrit au Registre National des Lieux Historiques, il renaît pour des événements exceptionnels, et des projets de réouverture sont régulièrement à l’ordre du jour.

7. Le Griffith Observatory

Voilà, bon ben là, c’est l’apothéose, c’est « danse avec les stars » dans le sens littéral du terme. Cet observatoire de style Art déco, ouvert au public en 1935, a été utilisé dans de nombreux films, dont la Fureur de Vivre, avec James Dean. C’est après l’avoir vu au Rialto que Mia et Sebastian décident d’ailleurs d’aller y faire un tour. Pour boucler la boucle, comme qui dirait.

8. Hermosa Beach Pier

C’est sur cette jetée que Ryan Gosling, alias Seb, entonne pour la première fois « City of Stars », la chanson-phare du film, en mode lonely lover romantique. Pas très loin de là, on pourra aussi s’arrêter quelques instants au Lighthouse Café, un bar jazz où Seb et Mia rencontrent Keith (aka le chanteur John Legend) qui proposera à Seb de rejoindre son groupe.

9. Le Château Marmont à West Hollywood

Hôtel légendaire, essence même de la vie hollywoodienne, c’est dans ce bâtiment de 1929 sur Sunset Boulevard que Mia habite à la fin du film, après être enfin devenue célèbre. Cependant, seule la façade a été utilisée pour le film, l’intérieur a été tourné dans Orcutt Ranch, une maison de Canoga Park en périphérie de la ville.

10. Le Blind Donkey à Long Beach

Ce bar a prêté son intérieur à celui de Seb dans le film, judicieusement nommé Seb’s. Voilà, c’est là où démarre le flamboyant final du film, le retour en arrière, les regards qui tuent, les silences qui disent tout, et la grosse pleurade parce que bon Dieu, que cette scène de fin est belle.

11. [BONUS] Le Caveau de la Huchette, à Paris

Si tu n’as pas l’argent pour aller jusqu’à Los Angeles, sache que dans l’Hexagone, tu peux aussi avoir un bout du film de Damien Chazelle. Le Caveau de la Huchette n’apparaît que quelques secondes à l’écran, pourtant, cela a suffi à lancer un regain d’intérêt pour ce club de jazz parisien ouvert depuis 1948.

Emma, Ryan, on est prêt pour un road trip en claquettes (les chaussures de danse hein, pas les tongs).

Source : Lost in the USA et Curbed Los Angeles

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.