une_OUUUUUUUUUUH_FANTOOOOOOME

source photo : hauntedauckland

Terre d'Histoire et de patrimoine, la France est parsemée de châteaux, jardins, grottes et pavillons de banlieue supposés hantés par les spécialistes de la question, comme Alexandre Baloud exactement. Voici donc l'itinéraire idéal du tour de France des lieux vraiment très hantés, pour vous occuper pendant ce joyeux et sympathique mois de novembre.

  1. La maison de Villeneuve d'Asq (Nord)
    Construite en 1939, cette maison située à la frontière entre Villeneuve d'Asq et Hem aurait fait fuir toutes les familles qui ont tenté d'y habiter en moins d'un an. Tous racontent avoir entendu des bruits de pas et des cris d'enfants à travers la nuit. En se renseignant, ils se sont rendu compte qu'un enfant de cinq ans était mort dans cette maison dans des circonstances tragiques. A priori, il chercherait des petits copains pour jouer avec lui...

    img_2102

    source photo : bieresetchicons
  2. Le Château de Fougeret (Vienne)
    Situé à Queaux, le Château de Fougeret, racheté et rénové il y a peu, est totalement ouvert au public. Public qui a d'ailleurs tendance à s'y presser depuis que plusieurs visiteurs ont affirmé y avoir croisé des fantômes. Pour les propriétaires, il n'y a aucun doute sur le fait que leur demeure est hantée : "Des personnages aux fenêtres sur les photos alors que le château est vide et que nous sommes tous dehors, des sensations d’être enlacés, des chaises qui bougent, des odeurs de nourritures avec les bruits d’une famille qui déjeune dans le salon, mon chien qui joue avec un autre chien invisible, une femme en robe rouge qui est apparue deux fois près de la cheminée, telle est la vie à Fougeret. Il ne faut pas s’offusquer ou se moquer" racontent-ils en effet.

    fougeret

    source photo : eklablog
  3. La grotte dite Baumo-Seguro (Vaucluse)
    Au XIXe siècle, le célèbre truand Pierre de la Vache avait trouvé refuge dans cette grotte à Ménerbes. Son frère, resté honnête, le dénonça à la police, mais lorsque les policiers arrivèrent pour l'arrêter, il décida de le précipiter lui-même dans le vide et de se suicider avec lui pour ne pas qu'il soit condamné à mort par la justice. On raconte que les fantômes des deux frères se baladent toujours du côté de la grotte Baumo-Seguro et qu'ils s'amusent à pousser les passants du haut de la falaise.
  4. Le château de Veauce (Allier)
    Construit au XIe siècle, ce château classé au titre des monuments historiques s'est révélé être hanté dans les années 80. Son propriétaire de l'époque raconte alors qu'il fait régulièrement la rencontre, au détour d'un couloir, du fantôme de Lucie. Pour la petite histoire, Lucie était la domestique du Baron Guy de Daillon, propriétaire des lieux dans les années 1560. Ce dernier, séduit par la beauté de la jeune fille ne cessait de lui courir après, ce qui avait le don de sérieusement courir sur le haricot de sa femme, la baronne Jacqueline de La Fayette. Un jour que son époux infidèle était parti guerroyer, la douce baronne jeta Lucie au cachot et la laissa mourir de froid et de faim. Lucie, qui depuis l'a quand même un peu mauvaise, fait donc de temps à autre des petites apparitions histoire de foutre les boules à ceux qui ont le malheur de venir la déranger.

    01

    Crédits photo : tourisme-en-regions
  5. 13, place du 11 Novembre, Bresles (Oise)
    Après avoir emménagé dans leur nouvelle demeure en novembre 2011, Alain et Maryline Langlois ont rapidement constaté des phénomènes paranormaux. Ils racontent par exemple qu'ils étaient réveillés toutes les nuits par des bruits violents en dessous de leur lit et qu'ils sentaient parfois quelque chose de froid caresser leurs bras. Selon les experts qui sont venus explorer la maison, il s'agirait du fantôme d'une fillette de six ans environ, aperçue à plusieurs reprises dans le grenier. Heureusement, suite à un exorcisme, la présence se serait faite plus discrète.
  6. L'église d'Incarville (Eure)
    Nous avons ici affaire au gentil fantôme de l'abbé Delamare, curé des lieux jusqu'en 1949, dont la dépouille repose dans le chœur de l'église et qui apparemment aimait tellement sa paroisse et sa région qu'il ne peut se décider à quitter les lieux. Du coup il vient faire des gros câlins aux gens qui passent, mais pas de panique : il n'a encore énucléé personne.

    eglise-incarville

    source photo : bizarbizar
  7. L'appartement du square La Bruyère (Paris 9e)
    Propriété de l'office HLM de Paris, ce bel appartement aurait été le lieu de terribles drames successifs. Le premier n'est pas des moindres puisque le locataire de l'appartement aurait été découpé à la scie puis rangé avec soin dans une malle retrouvée à la gare de Lyon. La locataire suivante, une antiquaire, se suicida, le troisième, mourut dans des circonstances inexpliquées. La dernière, enfin, se jeta par la fenêtre en laissant un mot où elle affirmait que "la chose" l'avait poussée à mourir. Depuis, l'appartement est inhabité.
  8. Les jardins du Petit Trianon à Versailles (Yvelines)
    10 août 1901, Eleanor Jourdain et Anne Moberly se baladent dans les jardins du château de Versailles à la recherche du Petit Trianon, quand elles se sentent toutes les deux oppressées sans savoir pourquoi. Elles croisent alors toute une série de personnages vêtus étrangement, dont une femme ressemblant à Marie-Antoinette. Étonnées de cette expérience, elles en reparlent quelques jours plus tard, et constatent qu'elles n'ont pas vu les mêmes personnes, mais surtout que les bâtiments qu'elles ont vus n'existent plus. Tout ce petit monde était donc assez clairement des fantômes. Eleanor et Anne écriront un livre sur cette expérience surnaturelle que le corps scientifique ne parviendra jamais à expliquer.

    IM1776-hr

    source photo : all-free-photos
  9. La maison au fantôme de Cramant (Marne)
    Cette maison en apparence tout à fait normale n'était plus habitée depuis longtemps quand un couple, les Meslat, décida de s'y installer en 1967. Très vite, ils commencèrent à entendre des bruits de pas à l'étage, des cris étouffés. Ils disaient entendre quelqu'un descendre l'escalier avec une jambe de bois au milieu de la nuit. Si ça s'était arrêté là, ça n'aurait pas forcément été un problème, mais il se trouve que quelques semaines après le début des phénomènes, le fantôme commença à les attaquer en les projetant violemment contre les murs. Après une hospitalisation, le couple quitta la maison pour toujours. On raconte que la maison était hantée par un marin anglais qui, au début du XXe siècle, aurait été assassiné et jeté dans le puit. Un peu comme dans The Ring en somme.
  10. La maison de l'avenue de l’Hippodrome à Lambersart (Nord)
    Décidément, le Nord c'est pas ça. Deuxième maison hantée du département, celle de Lambersart est située en retrait de la route, avenue de l’Hippodrome, cachée derrière de grands arbres. On ne sait pas exactement ce qui s'y est passé, mais ce qui est sûr c'est que toutes les familles qui y ont vécu sont parties en moins d'un an, ou ont été poussées dehors par un drame. Maladies, accidents, faillites et décès : tous les locataires de la maison en ont vu de toutes les couleurs.

Sur ce, joyeux Halloween les amis !

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :