Foto por Luringawww.flickr.com/photos/luringa
Crédits photo (creative commons) : Luringa

L'été est là, les exams se terminent doucement, mais tout ça n'a pas d'importance pour vous, car votre vie risque de changer pour toujours dans très peu de temps. En effet, cette année pour vous la fête de la musique ne sera pas qu'une biture de plus dans les rues. Aujourd'hui la star c'est vous, mais ce genre de truc ça ne s'improvise pas. Voilà 10 conseils pour les jeunes débutants.

  1. Avoir un jeu de cordes de rechange
    Extrêmement important, voire capital. Mais ça ne suffit pas, le plus important est de prévoir une petite connerie à faire pendant le quart d'heure que le gratteux va prendre pour la changer (chanter la grosse bite à dudule a capella, une blague belge, etc.). Prévoyez aussi les baguettes et les médiators, et qui sait ? Avec un peu de chance, vous en conserverez un pour le jeter à votre mère à la fin du set.
  2. Bien rappeler à vos potes l'endroit du concert
    Sur Facebook, sur Twitter, en texto, s'il le faut utilisez les signaux de fumée et les pigeons voyageurs. N'oubliez pas qu'ils vont être torchés assez vite, donc il vaut mieux ne prendre aucun risque. Bien faire attention a ce que votre ex entende "par hasard" l'adresse exacte pour bien lui montrer qu'elle a fait une connerie en larguant le/la nouveau Kurt Cobain/Gwen Stefani.
  3. Bosser les paroles des reprises qui risquent de constituer les 98% de votre répertoire
    Les paroles c'est "shut the fuck up and lick my balls" ou "shut the fuck up and suck my dick" je me rappelle jamais ?
  4. Préparer les fringues de scène : crados mais pas trop
    Si vous venez fringués trop classe, on va vous prendre pour les choristes de Goldman, et si vous ressemblez à rien vous allez passer pour un groupe de Ska. Le mieux c'est la modération : jean en cuir, crêtes rouges et gants cloutés.
  5. Vérifier si y a de la place en double file pour garer le break avec le matos
    Et surtout trouver les roadies d'occasions (vos potes donc) qui aideront à bouger le matos à votre place. Important, prévoyez des bières. Au bout de trois, il ne se rendront même pas compte que vous les exploitez.
  6. S'accorder avec le groupe sur le nombre de bières qu'on a le droit de boire avant le concert
    "Bon les mecs, ce soir c'est le début d'une grande histoire alors pas plus de cinq avant les balances et on s'en autorise cinq autres pendant le premier groupe. Mais après on calme ok ! Les mecs... vous êtes ou ? Putain je suis pété moi. Il est quelle heure là ? Que 17h... et merde !"
  7. S'arranger pour jouer vers 22h
    A 18 heures il n y a que des pères de famille, avec un pull noué sur les épaules, et à plus de minuit la place principale de votre ville ressemble à Verdun. Le tout début de la nuit reste l’horaire parfait pour débuter : les gens sont assez saouls pour pardonner vos petits pains et pas encore assez pour gueuler "les laccccss du conemaraaaa" !!" et "à poilll!!" entre chaque chanson.
  8. Écrire le nom du groupe sur la batterie
    Élément capital. Si vous voulez que le badaud du coin voire le producteur à cigare vous repère. Il faut un logo flashy qui se repère de loin. Évitez les noms à rallonge type "Zion Outta Brighton" et préférez aller à l'essentiel, avec "ZOB" par exemple.
  9. Penser à prendre un accordeur ou, à tout hasard, un mec qui sait accorder, mais bon c'est rare
    Entre le bruit du groupe de reprises de chansons françaises d'a côté qui braille du Eddy Mitchell, et celui du vendeur de saucisse qui balance du Lady Gaga, pas sûr qu'on entende grand-chose. Mais bon, au cas ou... Ne vous focalisez pas là-dessus, s'accorder c'est pas non plus primordial. Renaud et Dylan ont fait toutes leurs carrières sans ne jamais l'avoir fait.
  10. Ne pas oublier de savourer
    Le temps passe bien plus vite que vous ne le croyez. Un jour on gueule dans un micro devant sa copine de lycée et le lendemain on finit par trouver "que les jeunes écoutent de la musique de fous". Alors, profitez.

Tant qu'il y aura des petits cons pour faire du bruit avec des guitares ou des platines, tout ira bien !