Alors que les députés ont voté jeudi sans débat un amendement prévoyant le report à 2026 de l’exclusion de l’huile de palme de la liste des biocarburants qui bénéficient d’un avantage fiscal, ils sont vite revenus sur leur décision le lendemain parce que les écologistes leur sont tombés dessus et à juste titre. Encore une petite loi qu’ils ont voulu passer discretos ni vu, ni connu, et faut se mettre à la place des députés aussi, pourquoi vouloir interdire l’huile de palme alors que c’est si sympa comme produit ? Allez on vous montre en 12 points que vraiment y a aucun souci à se faire avec, après tout c’est végétal.

1. Elle est présente dans 80 % des produits alimentaires dans le monde

Impossible d’y échapper à moins d’être vegan et de ne consommer aucun produit industriel car il y en a dans la pâte à tartiner, les chips, les biscuits, les céréales, le chocolat… Bref partout. On peut en trouver jusque dans la composition de produits de beauté et celle de certains biocarburants. Trop chouette de se maquiller avec les larmes des ourangs-outans.

2. L’Indonésie et la Malaisie sont les deux plus gros pays exportateurs d’huile de palme

Ce qui fait que l’Indonésie a déjà perdu 72 % de ses espaces forestiers et d’ici 2022, le Programme des Nations Unies prévoit la disparition de près de 98 % des forêts. Et pour couronner le tout parce que sinon ce serait pas drôle, ces forêts sont peuplées de nombreuses espèces, dont certaines sont protégées mais qui du coup bah… vont disparaître. Dommage.

3. La disparition des orangs-outans engendrée par la déforestation aboutit au retour de certaines maladies

Le risque avec la déforestation c’est que ça va stériliser les terres, déréguler la faune et la flore et certains insectes et bactéries dangereux pour l’Homme, auparavant éliminés par des espèces comme l’orang-outan se verront proliférer. Et tout ceci peut aboutir au retour de certaines maladies qu’on croyait maîtrisées, comme le paludisme, et qui peuvent s’étendre sur l’ensemble des continents, comme chez nous. Et je sais pas ce que vous en pensez vous mais moi le paludisme j’ai pas très envie de le côtoyer, de près ou de loin.

4. Les déforestations causées par la production d'huile de palme sont responsables de 15 % à 20 % de l’augmentation de gaz à effet de serre

Autant vous dire que le réchauffement climatique est donc en partie lié à la production d’huile de palme et qu’on y participe tous car on achète tous des produits en contenant. Au moins la responsabilité est partagée et ça fait du bien de pas se sentir seul.

5. Le terme "huile végétale" recouvre souvent la présence d'huile de palme

Parce que les industriels commencent à comprendre que « huile de palme » ça fait tilt et pas dans le bon sens du terme. Donc ils essayent de nous la mettre à l’envers ces filous. Heureusement on est là pour dénoncer.

6. L’Europe est le 4e utilisateur mondial d’huile de palme (12% de la consommation mondiale en 2010)

Les plus gros consommateurs du monde sont ceux qui en produisent le plus donc la Chine, l’Inde, l’Indonésie et la Malaisie. La quatrième place n’a jamais été aussi belle.

7. L'huile de palme conduit à de multiples problèmes de santé (maladies cardiovasculaires, maladie d’Alzheimer, cancer du sein, etc.).

Car en fait Le problème avec l’huile de palme c’est qu’elle est hyper riche en acides gras saturés, et quand on en consomme beaucoup ça élève le taux de cholestérol dans le sang et ça augmente les risques cardiovasculaires, entre autres choses bien peu réjouissantes.

8. L'huile de palme est ultra présente dans les produits industriels car elle confère du moelleux, rend aussi plus croustillant et résiste bien à la chaleur et à l’oxydation

C’est sur qu’à l’époque c’était vu comme un produit miracle, un peu comme le baume du tigre, sauf qu’en en consommant autant c’est plutôt devenu la bête noire. Ah ça s’est joué à peu de choses hein.

9. Les enfants mangent en moyenne 2 fois plus d'huile de palme que les adultes soit 4kg par an

En moyenne les Français en consomment 2 kg par an, franchement ça me parait peu et je pense que rien qu’à Noel j’explose les deux kilos en 4 jours mais passons. Et bah sachez que les enfants et ados en consomment deux fois plus, soit 4kg par an ce qui explique bien des choses et confirme que je suis encore une enfant.

10. Un palmier produit jusqu'à 40 kilos par an

Et oui si on en produit autant c’est pas que pour sa douceur et le croustillant que ça apporte mais aussi parce que c’est méga rentable. Sachant qu’un palmier peut produire jusqu’à 40 kilos par an et que sa durée de vie est de 30 ans, un palmier peut au cours de sa vie produire jusqu’à 1 200 kilos. Ça fait beaucoup de pots de Nutella.

11. En Europe 46 % des volumes importés sont utilisés pour les agrocarburants.

En gros ça termine dans nos voitures, quand on vous dit que le vélo c’est écolo.

12. On produit 1600 litres d’huile de palme chaque seconde dans le monde

Ca fait 50,6 millions de tonnes par an, c’est beaucouuuup et ça représente un quart du marché des huiles végétales. Va falloir vous foutre de l’huile de ricin pour faire pousser les cheveux matin, midi et soir pour rattraper ça.

Séchez vos larmes si vous découvrez qu’il y en a dans le Nutella et consulter la liste des pâtes à tartiner sans huile de palme.

Source : Geo, Medisite, La Nutrition, Greenpeace, Cuisine AZ