Dans la série des vêtements beaux, mais inconfortables, je nomme évidemment le body. Sous-vêtement féminin, mais de plus en plus utilisé comme un vêtement, ce morceau de tissu s’enfile comme une culotte tout en remplissant la fonction de t-shirt. Un bien bel objet en somme, mais malheureusement le body cause beaucoup de souffrance physique et morale à ses propriétaires. Enquête dans un monde peu connu… celui des teuch comprimées.

1. Quand tu vas pisser tu dois te foutre intégralement à poil donc faut espérer que le verrou fonctionne bien

Et surtout en hiver, c’est l’occasion de grelotter un peu dans les chiottes froides sans chauffage des bars crados dans lesquels tu vas engloutir plusieurs litres de bières par désœuvrement et te retrouver remplie comme une bombone.

Source photo : Giphy

2. Si tu mets des bodys avec des pressions, OK c'est pratique, MAIS t'as juste l'impression d'être assise sur deux clous tout au long de la journée

Déjà que le body, de par son extrême moulance a tendance à te scier les parties génitales en deux afin de formuler un camel toe digne d’un voyage dans le désert, si en plus tu lui rajoutes deux boutons de pression, il faut imaginer que c’est de l’espace en moins volé par ces boutons et une compression supplémentaire. Avec ça, t’étonne pas de devenir stérile.

3. EN REVANCHE... si t'as pas de boutons pression, tu peux oublier de pisser dans la rue

Ou alors il faudra être capable de jouer avec la gravité.

Source photo : Giphy

4. Body + pull +pantalon = enfer sur terre

Quand tu débarques aux chiottes et que tu réalises ce qui t’attend, tu peux décemment envisager de retenir ton urine et tes excréments. Ou pas. Après tout, ça peut faire office de couche.

5. Quand tu as un accident de règles, tu ne dois non pas dire adieu à une culotte, mais à une culotte ET un t-shirt

Double peine. Double deuil. Double perte. Double souffrance. Et pas de double-pénétration en perspective.

6. Quand tu as mangé plus que de raison, chaque ingrédient peut être perceptible sous le tissu tellement tu es moulée comme un rôti de bœuf

Bienvenue dans les joies des vêtements moulants. Bah oui mais on n’a pas dit qu’on était là pour se marrer hein. On est avant tout là pour en chier.

7. C'est carrément pas recommandé comme tenue quand tu dois accoucher

Même si tu aimes vraiment beaucoup ton body, même si tu l’aimes tellement que tu veux que ce soit la première matière que ton enfant touchera à la naissance, je te promets c’est vraiment pas recommandé.

8. Dès que tu lèves les bras ou que tu te baisses, "SURPRISE", tu as maintenant un string et non plus une culotte

Tu ne t’y attendais pas, et ton corps non plus. Ce qui explique certainement cette expression étrange sur ton visage qui le permet pas de décrypter clairement tes émotions.

Source photo : Giphy

9. Il y a de fortes chances pour que tu puisses pas mettre de soutien gorge avec

Le body est censé te maintenir le poitrail suffisamment pour te passer de soutif. Si toutefois, tu veux casser les codes, et jeter un pavé dans la marre de la bienséance, tu peux enfreindre les règles. BREAK THE RULES.

10. Quand le body n'est pas string t'as une vieille trace de culotte sur ton jean

Attention, la police du bon goût va débarquer en hélicoptère.

11. Quand tu te déshabilles en vue d'un coït, enlever son body c'est jamais très sexy

Et c’est décevant comme spectacle pour la personne que tu avais justement réussi à séduire avec ledit body.

12. En plus ça s'appelle "body" cette merde mais ça n'a aucun sens

Genre on porte un « corps ». Alors que c’est un vêtement. N’importe quoi les gars.

Your body my body everybody move your body.