L’année 2019 est finie. On va enfin pouvoir tourner la page et passer à autre chose. Et dans cette page temporelle, on englobe un paquet de films dégueulasses. Des comédies nulles, des drames foirés, des blockbusters débiles… Il y en a pour tous les goûts et on en a très certainement oublié un paquet. Vous avez voté pour le pire du pire, la crème de la crème de la médiocrité.

1. All Inclusive

Le grand gagnant de la nullité c’est lui ! Avec en prime une affiche qui remporte la palme du plus mauvais montage Photoshop du siècle, les aventures de Jean-Claude Cisse au club des vacances des Caraïbes ne semblent pas avoir séduit les spectateurs.

2. Cats

On a tous fait un bad trip en regardant cette bande-annonce totalement pétée avec des humains transformés en chats. Si la comédie musicale de Broadway était certainement très chouette, l’adaptation cinéma donne plutôt envie de se mettre du bicarbonate de soude dans les yeux.

3. Rendez-vous chez les Malawas

Troisième de la liste et premier avec Christian Clavier. Le début d’une longue liste garantie. Au bon Chri-chri on rajoute la performance d’un Mickaël Youn plus navrant que jamais. C’est un peu comme du génie, mais à l’envers.

4. La vérité si je mens ! Les débuts

Gros malaise du début jusqu’à la fin de la bande-annonce. On plaint les comédiens qui jouent les pseudo personnages en version jeune, et qui se tapent exactement la même galerie de répliques et des « la véritééééé » balancé toutes les 12 secondes. L’enfer absolu.

5. Toute ressemblance...

On aime bien Michel Denisot, grand manitou de la télé, intervieweur un peu chiant, consensuel au possible mais plutôt sympathique. C’était courageux de s’essayer au cinéma. Malheureusement, la qualité ne suit pas.

6. Cinquante nuances plus claires

HAHAHAHA. Non en fait j’ai rien à dire sur ce nanar de pseudo-cul.

7. Just a gigolo

Et pourtant j’aime bien Kad Merad. Mais voilà, parfois ses choix de films sont pas au top. C’est pas lui hein… c’est nous qui avons changé…

8. Ibiza

ET BIM : deuxième film avec Christian Clavier. OKAAAAAAAAY. Gros délire en perspective.

9. Quand on crie au loup

C’est pourtant sympa une histoire qui veut raconter que les enfants sont pas des gros débiles et sont bien souvent plus malins que les adultes. Dommage que du coup le film prennent ses jeunes spectateurs pour des demeurés.

10. Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu ?

Et UN…ET DEUX… ET TROISIÈME FILM AVEC CHRISTIAN CLAVIER YOUHOUUUUU ! Le saint patron des films tout nuls. Mais un homme riche avant tout.

Merci de partager avec nous votre film préférée de 2019 histoire d’oublier un peu toutes ces comédies plus que moyennes.