Le Hellfest, on n’a plus besoin de le présenter, c’est chouette et ça cartonne à tel point que les billets se vendent comme des petits pains. Mais on a parfois envie de changer, et si on n’a pas la chance de pouvoir parcourir le monde pour aller voir les meilleurs festivals de metal de la planète, on peut se rabattre sur des festivals de chez nous qui sont un peu moins populaires mais qui valent le coup. C’est parti pour les gros riffs.

1. Le Motocultor Festival - Saint-Nolff - Morbihan

Près de Vannes, on sait apprécier la musique sombre et métallique depuis maintenant plus de 10 ans. Le festival est de taille raisonnable avec un public d’environ 8000 personnes par jour, ce qui fait qu’on est beaucoup sans non plus avoir l’impression d’être noyé dans une marée humaine impersonnelle. Avec des groupes comme Ultra Vomit ou Napalm Death pour l’édition 2018, on peut dire qu’il y a du beau monde.

2. Le Fall of Summer - Torcy - Seine-et-Marne

Un tout petit peu à l’Est de Paris, à Torcy, on a le Fall of Summer, un festoche récent mais avec une bonne programmation. Ici, on ne cherche pas à tout prix à avoir les gros groupes qui cartonnent, mais on va plutôt chercher ceux qui ne viennent pas souvent en France ou qui ne sont pas venus depuis un moment. Bref, ça fait plaisir. A noter qu’il n’y a pas eu d’édition 2018 mais qu’il sera de retour en 2019.

3. Le Download Festival - Bretigny-Sur-Orge - Essonne

Alors oui, on sait, le Download est très connu au niveau international, et en plus il ne présente pas que des groupes de metal, mais sa version française est toute jeune et ça reste un super festival quand on aime le metal sans être allergique au rock et au punk. Comme il s’agit d’une grosse franchise, on y retrouve des têtes d’affiche ultra-connues, mais pas que. Puis c’est encore tout proche de la capitale, donc assez facile à rejoindre.

4. Le Sylak Open Air - Saint-Maurice-de-Gourdans - Ain

Vous voulez un festoche pas trop cher et où vous ne passez pas votre temps à faire la queue ? Ben voilà, vous l’avez trouvé. Bonne ambiance, bon son (sans taper dans les gros monstres aux millions de fans), et tout ça au bord de l’eau. C’est magique.

5. Le Visions Festival - Plougonvelin - Finistère

Un petit fest à taille humaine avec une programmation très pointue qui contient du metal, mais aussi du rock, de l’électro, ou d’autres styles. Ici, on ne tombera pas sur ce qu’on entend tous les jours à la radio, et c’est tant mieux. En plus, ça se passe au fort de Bertheaume, et dans le genre lieu stylé on fait pas beaucoup mieux en France.

6. Le Cernunnos Pagan Festival - Noisiel - Seine-et-Marne

Avec une prog spécialisée dans le pagan et le folk metal, dans une petite ferme un peu paumée, on a le Cernunnos. Un festival authentique où on peut admirer un combat de vikings entre deux concerts (c’est votre rêve, avouez-le).

7. L'Xtrem Fest - Le Garric - Tarn

Tout près d’Albi, la formule parfaite pour les fans de metal, de hard-core et de punk a été trouvée. Avec trois scènes et un chouette espace – aux allures de fête foraine – pour moins de 2000 festivaliers par jour, on ne se marche pas dessus (pas comme au Hellfest, quoi). Vous avez enfin trouvé quoi faire en début août maintenant.

View this post on Instagram

Xtrem Fest 2k18 #xtremfest

A post shared by Fabien (@fabienbergogne) on

Un petit hommage au Sonisphere qui n’existe plus mais qui a fait les belles heures du metal en France.

Et comme on n’a pas tout fait, n’hésitez pas à nous filer vos bons plans.