Pas envie. Pas envie de se lever, pas envie d’être propre, pas envie de recommencer une journée semblable à toutes les autres, une journée ni bonne ni mauvaise, une journée où il ne se passe rien. Pourtant, on est bien obligé : si l’on ne va pas bosser, on n’aura pas de salaire et, sans salaire, toutes les journées se ressembleront et seront absolument nulles. Si seulement il était possible de se trouver une échappatoire. Mais c’est possible, je vous rassure : tout est question de perception.

1. Ne surtout pas marcher sur la rainure des pavés

Sous peine de déclencher une catastrophe nucléaire. On prendra soin, donc, de marcher sur la pointe des pieds de pavé en pavé en prenant garde à ne pas glisser. Imaginez un peu, si vous déclenchiez une attaque nucléaire… Ce serait la tuile. Enfin il se passerait quelque chose, vous me direz.

2. Fermer les yeux toute la journée pour développer ses autres sens

La descente des escaliers ? Les yeux fermés. Trouver l’arrêt de bus ? Les yeux fermés. Ce rapport de 600 pages à taper avant midi ? Les yeux fermés. Concentrez-vous ; vous entendez les oiseaux qui pépient à l’autre bout du parc. Vous êtes 100% conscient de votre environnement. Vous vous lancez un petit défi pas piqué des hannetons. Vous vous endormez en pensant à tout ça.

3. Se déplacer uniquement en faisant des roulades

S’il est prouvé que la marche est une méthode pratique pour se déplacer d’un point A à un point B, il n’est certainement pas établi qu’il s’agit de la méthode la plus pratique pour faire le trajet. L’expérimentation est toujours mère de grandes découvertes. Lancez-vous sans remords dans la roulade avant, dans la roulade arrière, en prenant garde toutefois à ne pas laisser traîner votre tête dans une quelconque déjection humaine ou canine. Elle est pas belle la vie quand on est sous un feu nourri de balles ?

4. Se comporter comme si on volait des trucs au supermarché sans pour autant rien voler du tout

Midi : la quille. Et dire qu’on s’apprêtait tranquillement à acheter sa sempiternelle salade de pois chiche avec un cookie 6 saveurs en dessert ; en dire qu’on s’apprêtait tranquillement à s’emmerder comme un rat mort… Mais depuis que vous vous êtes autopersuadé que vous visiez à voler des trucs dans ce magasin, depuis que vous avez réellement peur de vous faire choper sans pour autant avoir quoi que ce soit à vous reprocher, la vie retrouve de la saveur, une saveur bien plus vivace que celle de la salade de pois chiche… Bonjour madame ! Non, rien à déclarer, rien du tout, pourquoi ? Pourquoi est-ce que j’aurais des trucs à déclarer ? Pourquoi ? Vous ne m’avez rien demandé ? Non, rien de rien.

5. Ne parler qu'en punchlines

« Je vais te prendre une tradition aussi cuite que ta femme une fois qu’elle sera passée dans mon lit, Johnny. » « Pour moi, ce sera le céleri rémoulade, haché menu comme tes couilles si tu ne me dis pas la vérité, Michael. »

Il n’est pas impossible qu’autour de vous les gens se fatiguent.

Source photo : Giphy

6. Mettre une musique de suspens pendant qu'on avance son tableur Excel

TIN TIN TIN TIN TIN TIN TIN TIN TIN TIN TINTINTITINTIN TIN TIN TIN TIN TIN.

Au casque, ça compte pas ; pensez un peu au quotidien de vos collègues qui, lui aussi, a besoin d’être égayé un peu.

Source photo : Giphy

7. Mettre un masque de femme fatale à sa meuf et lui demander d'envoyer des signaux de détresse

« Si je retrouve le salaud qui lui a piqué sa place à la cantine, je l’étripe de mes mains ». Toute situation anodine peut devenir prétexte à l’aventure, à condition de lui donner un coup de pouce. Ne pas hésiter à demander à sa meuf de se plaindre de toute petite chose qui pourrait lui arriver dans la journée de manière à se trouver des missions viriles à accomplir et des sujets d’indignation.

Source photo : Giphy

8. Parler de "quête" quand on va se chercher un café à la machine

Ne jamais prendre le chemin le plus court pour rejoindre la machine. Un détour est toujours porteur d’une probabilité plus grande d’aventure qu’un chemin direct (proverbe tadjik).

9. Se désigner des ennemis d'office

Et se comporter avec eux comme s’il s’agissait d’ennemis de qualité. Par exemple en ne leur adressant la parole que pour dire des phrases d’ennemis.

Source photo : Giphy

10. Mettre une pilule de laxatif au hasard dans un des verres d'eau que l'on sert

Mélanger les verres façon bonneteau. Boire. D’un air assuré. Rester sur ses gardes toute la journée.

Yiiiiihaaaaa.