À l’instar de Toulouse ou de Nantes, Lyon possède sa propre version du français. Un langage imagé qui met du piment dans les conversations et qui permet aux Lyonnais de se démarquer et d’affirmer une identité forte. À Lyon, on a la Primatiale Saint-Jean, le Parc de la Tête d’Or, le Théâtre Antique et un vocabulaire unique, dont on est fier !

1. Un gone

Il s’agit d’un gosse, d’un gamin, d’un enfant. D’un mouflet quoi…Exemple : « Je ne vais jamais au cinéma le mercredi, il n’y a que des gones, c’est le bordel ! »

2. Un mâchon

À Lyon, on ne va pas bruncher. Encore moins fluncher. On prend un mâchon, c’est à dire un bon repas matinal bien copieux, qui tient au ventre.Exemple : « On se partage un mâchon, j’ai picolé hier soir, du coup, ce matin, j’ai la dalle ! »

3. Chougner

Quand on chougne, on pleure. Il existe des variantes ailleurs en France. On trouve par exemple, chouiner.Exemple : « J’ai pas dormi de la nuit, mon gone n’a pas arrêté de chougner. »

Source photo : Giphy

4. Un belin ou une beline

C’est l’équivalent de chouchou et loulou. Un petit mot qu’on utilise avec son ou sa chéri(e) quand on est amoureux ou qu’on veut conclure sans trop tarder.Exemple : « Vient ma beline, on va se faire une toile. »

5. Un ganais

C’est un crétin. Un imbécile. Un idiot…Exemple : « Quel ganais ce type, il m’a soûlé toute la soirée ! »

Source photo : Giphy

6. Une bambane

Un mot très bizarre qui désigne un type hyper lent et/ou une feignasse. Un paresseux quoi. Le genre toujours à la bourre, qui est partisan du moindre effort.Exemple : « Cette bambane a mis deux ans à boire son café, du coup, on est arrivé en retard à la soirée. »

7. La carotte rouge

Mais qu’est-ce donc qu’une carotte rouge ? Quel légume pousse aussi dans la terre, mais est rouge ? La betterave !Exemple : « Je déteste manger des carottes rouges. Je préfère les carottes oranges. »

8. Être fané

Quand on est fané, on est dégoûté. On a le seum quoi ! À noter que ce terme est beaucoup plus récent que les précédents de ce top.Exemple : « Je suis trop fané, ma beline m’a posé un lapin. »

9. La latche

Avoir la latche, c’est avoir la honte.Exemple : « Mon coiffeur m’a massacré, j’ai trop la latche. »

Source photo : Giphy

10. Une bugne

On termine sur une touche gourmande, croquante, avec la bugne, ce délicieux petit beignet saupoudré de sucre.Exemple : « Ne chougne pas si t’es malade après avoir bouffé toutes ces bugnes ! »

Le Lyonnais, quelle belle langue !

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Sinon, si tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool du web :