Ah l’humour… éternelle essence de l’âme déliquescente se complaisant dans la mise en dérision du monde par les voies de cette expulsion orale que l’on dénomme vulgairement le rire. Oui chers lecteurs, car c’est bien de rire qu’il est ici question. Ce rire pantagruélique qui donne aux humains l’arme d’affronter l’infini de l’univers et le néant de la mort. Bref toussa toussa kwa, et c’est ti-par pour un top des études carrément fiables de ouf sur les cheums qui sont pas les derniers pour la déconne.

1. Les gens drôles sont plus intelligents

D’après une étude menée par l’Université du Nouveau-Mexique. Eh ouais mon pote, faire des blagues est signe d’ouverture d’esprit. Alors attention on ne parle pas forcément du traditionnel « tire sur mon doigt » (la base de l’humour, bien entendu) mais du niveau au dessus, genre les blagues de Toto ou les blagues sur ta mère qui illustrent un QI bien plus élevé.

Source photo : Giphy

2. Les hommes n'aiment pas les femmes drôles

Pas étonnant quand on voit le traitement des humoristes femmes qui sont d’abord considérées comme des femmes avant d’être considérées comme des humoristes. En tout cas, une étude de l’Université de Miami confirmerait la donne en montrant en effet que les hommes ne sont pas attirés par les femmes drôles. En revanche, ils aiment bien que les femmes rient à leur blague. MAIS, si on suit la logique, les hommes concernés par l’étude devant être quelque peu diminués (parce qu’il faut quand même être con pour pas porter son intérêt d’abord vers des gonzes marrantes) s’en trouvent forcément dénués d’humour. Donc ils feraient mieux de pas trop cracher dans la soupe de la femme drôle les cocos.

3. Les gens drôles ont plus de chances d'être psychopathes

Ah on fait moins les malin hein bande de gens qui ont de l’humour ? Ça titille moins de la glotte pas vrai ? Bon en fait c’est pas si simple. L’étude effectuée à Oxford a surtout montré que les procédés humoristiques des psychopathes étaient proches de ceux des comédiens.

Source photo : Giphy

4. Les femmes en revanche aiment les hommes drôles

Eh oui c’est logique, dans la mesure où l’humour est signe d’intelligence, les femmes (qui sont pas toutes con-cons, finalement) vont naturellement aller vers un partenaire drôle. L’enquête qui a mis en lumière cette tendance montrerait surtout que les femmes cherchent des pères pour leurs enfants qui maîtrisent un peu mieux la sémantique. En revanche rien dans l’étude ne parle du drame des parents qui engendrent des enfants sans humour, et qui se voient malheureusement les abandonnes sur le bord de la route.

5. ...Mais de toute façon les hommes sont plus drôles que les femmes

On est sur une dominante assez contradictoire dans laquelle tout nous porte à croire que des hommes seraient plutôt derrière cette étude. Parce que si on imbrique toutes ces études ça voudrait donc dire que les gens drôles sont plus intelligents, les hommes étant globalement plus drôles que les femmes, ils sont donc plus intelligents, ce pourquoi ils préfèrent sortir avec des cruches sans humour. Allez je vous rassure, ces études sont faites sur des panels restreints et dont les résultats ne sont pas applicables à l’ensemble du monde mondial.

6. Les comiques sont dépressifs

Encore une étude à prendre avec des pincettes humoristiques cela va sans dire. Le constat se base tout d’abord sur les comiques actuels qui se confient souvent sur leur état dépressif (Poelvoorde, Muriel Robin ou encore feu Robin Williams). Un professeur a ainsi fait une étude afin de prouver qu’il y avait une corrélation entre une carrière humoristique et une tendance à la dépression. L’étude montrait ainsi que les spectateurs considèraient les comiques comme un peu tapés du ciboulot. De là à dire qu’ils le sont vraiment, il y a un grand pas. Sur ce, je vous quitte car mon collègue Urbain fait encore du chantage en menaçant de se défenestrer.

Source photo : Giphy

7. Les gens drôles ont plus d'orgasmes

Ah là, on écoute un peu plus hein ? En fait, les résultats de cette étude sont assez simples à expliquer. L’humour est une qualité pour beaucoup de situations sociales… dont le sexe. Savoir rire pendant une partie de jambe en l’air (encore une fois, on exclue le « tire-mon doigt » qui n’est pas l’envolée humoristique la plus adéquate quand on est en pleine levrette) améliorerait le potentiel orgasmique des deux partenaires.

8. Il est aussi bon de rire que de faire rire

Voilà une étude un peu plus finaude que les autres qui montre que naturellement avoir de l’humour ne consiste pas uniquement à faire des blagues à la machine à café mais aussi à savoir les recevoir. Parce que tu as beau être super drôle, s’il n’y a personne pour rire à tes conneries, tu n’iras pas bien loin.

Source photo : Giphy

9. L'angoisse de la mort rend les gens plus drôles

L’humour est la politesse du désespoir comme disait l’aut’. Et pour cause. Une étude démontre en effet que les personnes devant gérer un traumatisme ou se trouvant confrontées face à une angoisse de mort ou pouvaient faire davantage usage d’humour. D’où le fait qu’on puisse supposer que les comiques sont un poil plus dépressifs dans la mesure où c’est leur dépression latente qui les rend encore plus drôles.

10. 100% des gens drôles ont ri à la lecture de ce top

Et si tu n’as pas ri, il est prouvé scientifiquement que tu n’es pas un être humain mais une chaise.

Source photo : Giphy

Avoue, t’es trop en PLS sur l’échelle du LOL.

Sources :

Vrigin Radio

Cracked

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :