On va pas se mentir, aujourd’hui cuisiner ça fait bien. Dans les années 50 on découvrait la conserve, les plats tout préparés et on se disait « waoh plus besoin de me faire chier à découper de tomates c’est trop cool ». Maintenant on est tout content de découper ses tomates et ses concombres pour faire une salade grecque (LA spécialité grecque qui met tout le monde d’accord). Ca nous rapproche de la nature, des arbres, de la forêt, de la vie. Sauf que sans le savoir on s’y prend comme des pieds. La vérité est à lire entre les lignes de ce top (nan je dec pas entre les lignes, juste dans les lignes, enfin sur les lignes. Bref il suffit de lire).

1. Laisser décongeler un produit à température ambiante

GRAVE ERREUR !! On le fait parce que ça plus vite mais ce faisant on augmente le risque de développement des bactéries (surtout sur les viandes et les poissons congelés). On créée ainsi une source de contamination potentielle, un risque d’intoxication alimentaire et la possibilité de passer sa nuit à vomir, ou à avoir la diarrhée ou les deux.

2. Ouvrir le four pendant la cuisson de son fondant au chocolat

Très tentant de jeter un coup d’oeil à travers la vitre du four pour sentir l’odeur, tâter le gâteau, voir où ça en est. Mais si le four a une vitre c’est pas pour rien en fait. T’es pas censé l’ouvrir toutes les 2mn (même si j’avoue la cuisson d’un fondant au chocolat c’est beaucoup de pression). Mais si tu le fais bah tu altères son temps de cuisson, tu augmentes tes chances de rater ton gâteau. Il faut ouvrir seulement pour retourner les plats qu’il est impératif de retourner.

3. Confondre le piment et les épices

On entend souvent dire de quelqu’un qui n’aime pas quand ça arrache, qu’il n’aime pas manger épicé. Parce qu’on confond les épices et le piment mais c’est pas la même chose. Les épices ça ne pique pas (ça peut mais c’est pas systématique comme le piment, exemple : le poivre ok ça pique un peu mais c’est pas relevé comme du piment). Ce qui est fort c’est véritablement le piment (le vert ou le rouge, sachant que contrairement aux idées reçues le piment qui pique le plus est petit est vert). C’est pour ça qu’au resto il y a des piments qui indiquent si c’est fort et la possibilité de commander sans.

4. Laisser les aliments emballés dans le réfrigérateur

On le fait souvent par flemme mais il faut pas car tu mets dans ton frigo toutes les bactéries qu’il y a dans ton supermarché. Les bactéries restent sur tes aliments, se posent dans ton frigo et au final contaminent tout le monde. Difficile à croire parce qu’elles sont invisibles mais continuer de faire ça c’est augmenter tes chances de 123% de mourir d’après mon hypocondrie.

5. Mettre ses oeufs au frigo

Je sais, tu tombes des nues et pourtant. Est ce que les oeufs sont au frigo au supermarché ? La réponse est non. Ça aurait du nous alarmer. C’est à proscrire parce que les oeufs absorbent les mauvaises odeur donc si vous avez un truc un peu crade dans le frigo, votre oeuf aura un goût dégueulasse. Et c’est pareil pour les tomates, le basilic, y a plein d’aliments à ne pas mettre au frigo.

6. Cuisiner avec une huile d'olive extra vierge comme si c'était n'importe quelle huile

C’est en rapport avec le point de fumée soit la température critique à partir de laquelle une huile se dénature et est susceptible de s’enflammer spontanément. Bah celle de l’huile d’olive extra vierge est inférieure à celle de plusieurs autres huiles de cuisson. Elle est de 166 °C contre 177 °C pour l’huile de coco et 240 °C pour l’huile de tournesol. Ça peut varier selon les marques mais globalement c’est ça. Dorénavant faites gaffe.

7. Ne pas lire la recette entièrement

On a tendance à la lire en diagonale et à se concentrer sur les ingrédients avant de se lancer mais c’est pas la meilleure idée. Il faut toujours avoir une vue d’ensemble. Ça vous évitera de vous faire avoir avec une recette nécessitant un four alors que vous avez un micro-ondes.

8. Mettre ses fruits dans la même corbeille parce que ça fait joli

« Gnagna je vais mettre ma corbeille de fruits dans le salon sans me soucier de les mélanger parce que ça fait joli une corbeille de fruits bien remplie. Peut-être qu’un peintre va la voir et trouver ça si beau qu’il va décider de les peindre. » On en est à peu près tous là alors que les fruits ont des règles. On peut pas tout mettre dans le même panier (première fois que cette expression est employée au premier degré). Les bananes stressent les avocats et la plupart des autres fruits parce qu’elles murissent trop vite. Pareil pour les pommes, le gaz éthylène qu’elles produisent fait mûrir les autres fruits à vitesse grand V. Donc Toujours mettre ses bananes et ses pommes à part, c’est la base.

9. Mettre ses épices à la fin

Encore une fois beaucoup de confusion autour des épices. On les pense comme du sel et du poivre qu’on va rajouter à la fin, alors que pour qu’elles aient le temps d’imprégner votre plat il faut les mettre avant ou pendant la cuisson.

10. Mettre ses aliments dans la poele à peine posée sur la plaque au lieu d'attendre qu'elle soit chaude

C’est inutile en fait. Si tu veux que ça chauffe bah il faut que ta poêle soit chaude mais mettre tes aliments alors que c’est pas chaud c’est aussi efficace qu’un livre sur l’écologie dans la bibliothèque de Trump.

11. Faire 1kg de pâte alors qu'on est tout seul et qu'on a une petite faim

Et qu’on à 25 ans, un bac+3, un bon niveau à Tetris, bref qu’on n’est pas censé être aussi con.

Maintenant que tu as à peu près le niveau pour tenter un couscous, tu peux tenter de devenir un bon cuisinier. Et n’oublie jamais que la meilleure cuisine du monde, c’est toujours celle qu’on fait avec amour.

Source : Fourchette et Bikini, Cracked, Grand Mère