Les JO d’hiver s’apprêtent à commencer sous le signe d’un réchauffement des relations diplomatiques entre les deux Corées. Réchauffement ? A d’autres ! S’il y a bien un truc qu’il faut exploiter pendant les JO d’hiver, c’est le froid. Et autant dire que, chez Topito, on a tout un tas d’idées pour redynamiser une compétition que seul Edgar Grospiron risque de suivre sinon.

1. L'épreuve de glissade sur verglas

Avec figures évidemment. 10/10 pour le Roumain Adrian Ceaucassecu et son salto avorté avec 6 cotes cassées et hémiplégie. Ca le consolera d’avoir sa médaille quand il sortira (peut-être) du coma.

Source photo : Giphy

2. L'épreuve de bataille de boules de neige

Les règles sont édictées ici.

3. La natation synchronisée sur eau gelée

Magnifique hypothermie simultanée de l’équipe australienne. Les Chinoises ne s’en sortent pas si mal non plus avec une double noyade suite à la fissure de la glace. La finale s’annonce serrée.

4. Le tennis sur verglas

Federer serait capable de gagner quand même.

Source photo : Giphy

5. Le championnat international d'hypothermie

Et c’est finalement Alain Laurent, le français, qui remporte la compétition, avec une température corporelle avoisinant les 6 degrés. Il sera honoré aussitôt sa décongélation achevée, en 2052.

6. Le concours de bonhomme de neige

Magnifique réussite du côté de l’outsider Bernado Antonioni, l’Italien, avec une sculpture de pénis turgescent criant de vérité (sauf que c’est pas possible quand il fait froid, mais la licence poétique prime).

7. L'épreuve de résistance aux mains froides dans le cou

L’athlète géorgien a réussi à résister 17 heures à la présence, dans son cou, des mains d’Alain Laurent, champion olympique d’hypothermie.

8. L'allumage de feu en extérieur par - 20°C

Et ce sont les grands favoris de la compétition, les Castors Juniors, qui sont parvenus à dompter les éléments et à créer l’étincelle.

9. L'épreuve de la respiration par le nez alors qu'on est enrhumé jusqu'au cerveau

Chatterton sur le bouche. Le premier qui meurt a perdu.

10. Le 100m avec chaussures de ski

Avec un parcours rondement mené en 1 minutes 22 et avec seulement deux pertes de moonboots, c’est le Suédois Bjorn Berning qui remporte l’épreuve.

11. Le 110m haies avec chaussures de ski sur verglas

Rien ne sert de courir, il faut partir à point : c’est ce qu’a démontré le Britannique Andrew Brittany en marchant tout au long du parcours et en enjambant précautionneusement chaque haie. Il est le seul survivant de l’épreuve.

Source photo : Giphy

12. Le relais 4 x tire-fesses

Tous les tire-fesses allant à la même vitesse, l’important n’est pas de gagner, mais bien de participer.

13. Le slalom géant en chasse neige

Le parcours était prometteur, mais l’obligation de descendre en chasse-neige a quelque peu fait descendre l’excitation des 6 spectateurs.

14. L'enfilage de ski bourré

Sans bâton. Interdit de se tenir à quoi que ce soit. Plus dure sera la chute.

15. Le concours de Zapoï

Épreuve 100% russe. Et c’est Sergueï Ivanovitch Barkine qui remporte l’épreuve avec une ivresse non stop de 846 heures qui l’a mené jusqu’à Vladivostok.

Source photo : Giphy

Vivement la réforme du CIO.