Vous avez forcément entendu l’une de ces phrases: « Avec moi, il mange très bien », ou encore « Il s’est endormi tout seul dans son lit avec moi, pas de soucis ». Si tu n’as jamais entendu ça, tu peux te considérer comme chanceux(se). On ne va pas faire tout un top sur l’explication de la théorie de la « figure d’attachement », mais plutôt sur tous les gens que votre gamin kiffe un peu trop, en dehors de vous.

1. Le/la pédiatre

Pourtant, il ne devrait pas franchement lui faire des câlins et des sourires, rapport au fait qu’une visite sur trois, il se retrouve avec une seringue dans la cuisse ou un bâtonnet au fond de la gorge. Mais votre gamin ne bronche pas et lui tend les bras, c’est à n’y rien comprendre.

Source photo : Giphy

2. Les grands-parents

Eux, ils ont le beau rôle. Ils voient leur petit-enfant une fois par mois et ce dernier exprime du coup clairement sa préférence en reprenant 3 fois des brocolis. Alors forcément, quand vous le récupérez après un week-end, vous avez le droit aux petites réflexions du style « non mais avec nous il se comporte très bien, il sait qu’on est plus ferme que toi ». Bam, prend ça dans tes ovaires de mauvaise mère.

3. La nounou

La nounou, ou bien l’auxiliaire de puériculture, bref celui ou celle qui le garde, a tous les éloges de la part de votre môme. Il passe sa journée à s’amuser avec ses potes, alors que lorsque vous venez le récupérer, il gueule jusqu’à ce qu’il aille se coucher. Il parait que c’est sa manière de se décharger un peu des émotions de sa journée, mais ça pète bien les oreilles tout ça.

4. La caissière du Franprix

Alors elle, on n’explique pas le phénomène. Elle n’a jamais eu d’interaction poussée avec votre môme, mais quand il la voit, on dirait un chat face à une boîte de thon. Et vas-y que je te fais des sourires, que je te tends les bras, et bla-bla-bla. Même la caissière est un peu gênée pour vous (oui je sais, on dit « hôtesse de caisse », mais j’avais pas envie).

5. Vos potes

Ils ne voient vos mômes que lors de brunchs dominicaux, mais vos enfants les adorent. En même temps, ils ramènent des cadeaux à chaque fois, ça aide. C’est pas beau d’acheter l’amour d’un gamin, vous le savez ça ?

Source photo : Giphy

6. Son oncle / sa tante

Un peu comme les potes, l’oncle ou la tante revient toujours voir son neveu avec des petits cadeaux, et en plus ils passent leurs journées à faire que des trucs que vous ne pouvez pas faire, au risque de perdre votre crédibilité de parent. Donc ouais, forcément, votre môme n’est pas chiant.

7. Son père

Vous avez beau l’avoir porté pendant 9 mois, l’avoir allaité au détriment de vos pauvres tétons, l’avoir veillé quand il était malade, et lui changer TOUTES ses couches, bah quand il voit son père, c’est pas la même ambiance. Ça valait le coup de se faire charcuter le vagin tiens.

Source photo : Giphy

8. Le chat ou n'importe quel animal domestique

Ça parait chelou dit comme ça, mais votre gamin montre plus de respect à son chat qu’à vous. Il lui donne toujours le fond de son assiette, lui fait des câlins, et compare la douceur de vos poils de jambes à ceux du félin. Charmant.

Source photo : Giphy

9. Le SDF en bas de chez vous

Un peu comme la caissière du Franprix, votre héritier voue un véritable culte au monsieur qui a le nez tout rouge en bas de chez vous. Il s’arrête toujours pour discuter, et vous dit tous les jours qu’il aimerait trop pouvoir vivre avec lui, et faire des cabanes avec des cartons.

10. Votre boss

Bon, là, ça peut vous arranger. Parce que votre boss craque littéralement sur votre môme qui adore lui faire des sourires, et ça lui fait un peu oublier de vous engueuler pour vos retards parce que vous avez du l’emmener à la crèche. Mais quand même quoi, ça se fait pas, non ?

Si vous voulez savoir pourquoi votre gosse est toujours moins chiant avec les autres qu’avec vous, n’hésitez pas à vous renseigner sur la théorie de la figure d’attachement, c’est très instructif.