Les emojis sont devenus si populaires qu’on fait même des rebus en emoji. Certains sont utilisés comme des mots, à tel point qu’ils pourraient entrer dans le dictionnaire, quand d’autres sont complètement relégués au second plan. Pourtant ils sont là, tapis dans l’ombre, attendant désespérément qu’on les utilise, en vain. Le temps d’un court instant ils vont être utilisés (dans ce top) et ce sera la seule et dernière fois de leur existence. Ayez pitié de leur âme.

1. Le bonhomme bleu sans visage qui n'exprime aucune émotion

Les plus vieux reconnaissent ce symbole qui était autrefois l’avatar d’un profil Facebook par défaut. Aujourd’hui il est relégué au second plan, parce que personne n’utilise un emoji représentant un buste sans traits. Si on n’a aucune émotion à exprimer, on n’exprime rien et puis voilà.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : 6 nostalgiques de Facebook.

2. La personne qui fait la roue

Faire la roue est une activité de plein air ou de gym qui s’effectue seul.e ou accompagné.e. On est pris par l’envie de faire la roue, on fait la roue, fin de l’histoire. En revanche, on n’envoie pas un emoji pour dire qu’on fait la roue.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : 2 personnes licenciées de gymnastique.

3. Le morceau de puzzle

On pourrait penser qu’il est utilisé par les amateurs de puzzle mais les amateurs de puzzle s’appellent Gérard, vivent dans le Var, ont des lunettes avec un cordon pour ne pas les perdre et pas de connexion Wifi.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : 1 personne qui s’est trompé en voulant envoyer l’emoji juste à côté : la voiture.

4. Le train suspendu

En cherchant des emojis bien inutiles pour ce top je suis tombée dessus et j’ai dû demander à ma collègue la signification de cet emoji car je pensais au départ que c’était un tram. L’emoji train suspendu a si peu d’intérêt que c’était l’emoji le moins utilisé sur Twitter en 2018. En effet un emoji qui n’est pas parlant au premier œil ne fonctionnera pas. Mais surtout à quel moment on parle de train suspendu par message ? Et à quel moment on en parle et on a envie de d’insérer son emoji ? À aucun moment puisqu’on s’imagine même pas qu’il existe.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : Moi

5. Le cahier bleu où il y a marqué volume 3

Avant de faire ce top je ne n’avais jamais compris pourquoi il y avait autant d’émoji livre/cahier. En regardant plus attentivement je me suis aperçue que les couleurs correspondaient à des volumes. Sur mon iPhone de personne capitaliste, le cahier rouge correspond au volume 1, le vert au 2, le bleu au 3 et le orange au 4. Mais qui utilise l’émoji correspondant au numéro du livre qu’il est en train de lire ? Qui lit encore des livres en 2020 ?

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : 18 fans d’Harry Potter qui en sont à Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban.

6. Le boulier

Le boulier est un instrument qui sert à compter qu’on utilise (si on l’utilise une fois dans sa vie) en primaire. Mais après avoir appris à compter vous oublierez complètement l’existence du boulier (encore plus que celle du rapporteur).

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : un père un peu chiant qui a envoyé une photo de sa fille s’entraînant sur un boulier. Sa femme n’a pas compris l’emoji.

7. L'horloge qui indique 1h

J’aimerais bien être dans la tête de l’individu qui a eu cette idée brillante. C’est pas comme si on pouvait lire l’heure partout, tout le temps, qu’on avait des montres, des portables, que même les litières des chats sont aujourd’hui connectées.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : Aucune

8. Le feu tricolore inversé

L’emoji feu tricolore offrait peu de promesses d’utilisation mais alors l’emoji feu tricolore inversé sert tellement à rien qu’il n’est jamais dans les suggestions après un mot. Un emoji ridicule qui mérite la mort, a minima le bagne.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : un mec bourré qui s’est trompé et voulait mettre le feu tricolore normal.

9. Le mah-jong

C’est bien de vouloir représenter les objets, de vouloir le plus de diversité possible. Mais y a des trucs qui n’ont a priori aucun besoin d’être représenté, comme le mah-jong. Pour rappel c’est un jeu de société d’origine chinoise qui se joue à 4, avec des pièces appelées tuiles. C’est moins difficile que le sudoku, pas aussi jouissif que le rubik’s pourtant ces deux jeux ne disposent pas de leur propre emoji. Le monde va mal.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : 4 étudiants puceaux sur un campus en Auvergne qui se sont donnés RDV pour une partie.

10. Le microscope

C’est peut-être un des objets les plus connus de ce top et pourtant rares sont les personnes observant des cellules au microscope. Celles qui le font en parlent mais sont trop pris par leurs expériences scientifiques pour prendre la peine d’utiliser l’emoji.

Nombre de personnes l’ayant utilisé aujourd’hui : Un scientifique pour faire une blague de scientifique à un collègue scientifique. Le collègue n’a pas ri.

On critique mais le boulier sera peut-être utilisé un jour pour faire deviner une chanson en emoji.