La campagne d'une élection pour élire la personne la plus puissante du pays le plus puissant du monde, ça doit être le genre de truc avec que des cadors qui pratiquent le bon mot et un langage bien châtié non ? Ben perdu, c'est un ramassis de petites vannes merdiques et d'énormes conneries. Voici les meilleures :

  1. "Si Clinton ne peut pas satisfaire son mari comment peut-elle satisfaire l'Amérique" (Donald Trump)

    Le pilier de bar du rade le plus pourri de l'hexagone est plus fin que Trump.

  2. "Les Cassandre du réchauffement climatique sont bien embêtées car la science n'atteste pas leur théorie: les données satellites des 17 dernières années prouvent qu'il n'y a eu absolument aucun réchauffement." (Ted Cruz)

    Claude Allègre likes this.

  3. "Le très bizarre sénateur est un gamin gâté sans cerveau. Il était nul en débat !"

    Le mec traite un type de gamin et parle comme un gamin dans la même phrase...

  4. "Je suis absolument contre le fait qu'il y'ait un jour un président musulman" (Ben Carson)

    Toutes les religions sont égales, mais certaines plus que d'autres...

  5. "I would bomb the shit out of them" (Donald Trump en parlant des usines de Daech)

    La force de l'expression n’est pas vraiment traduisible en français. Disons qu'il parle comme s'il était un mélange Steven Seagal et de Chuck Norris.

  6. "La politique anti-terroriste d'Obama consistera bientôt à faire apprendre des versets du Coran aux Américains" (Mike Huckabee)
    Que peut-on attendre de la part d'un mec qui a pondu ça :
  7. "Non mais regardez sa gueule !" (Donald Trump à propos de Carly Fiorina, la seule candidate femme à la primaire républicaine)
    Quand l'argument de "non mais on va pas élire une femme !" ne marche plus, il lui reste heureusement "non mais on va pas élire une femme moche", Trump est vraiment le dernier des connards.
  8. "Ben est une personne. Jerry est une personne. Ben & Jerry n'est pas une personne"(Bernie Sanders)
    Il allait bien en mettre une de lui. Mais il fait clairement pas le poids par rapport aux autres.
  9. "Je suis un sceptique pas un scientifique"(Jeb Bush sur le réchauffement climatique)
    "Je ne suis pas un scientifique" est un argument valable aux États-Unis où apparemment c'est mal vu de savoir des trucs.
  10. "Mon père est le meilleur être humain vivant. Si quelqu'un n'est pas d'accord avec ça on parlera dehors" (Jeb Bush)
    Encore une fois, ça vole haut. S'il avait été français, il aurait fini sa phrase par "nananananère".
  11. Bonus : "Quand le Mexique nous envoie ces gens (les immigrés mexicains, ndlr), ils n'envoient pas les meilleurs d'entre eux. Ils apportent des drogues. Ils apportent le crime. Ce sont des violeurs."

    trump

Même en connerie ils arrivent à faire plus fort que nous. C'est rageant...

Source : Politico, totalfratmove, Huffington Post