Pendant que beaucoup pleuraient des larmes de sang en mettant des statuts hyper engagés sur Facebook et Twitter avec tous les jeux de mots possibles avec Trump, certains se sont bien fendu la poire. En même temps, est-ce que tu peux vraiment être content quand les premières personnes qui se réjouissent de ton élection sont celles-ci?

1. Le Ku Klux Klan

On savait déjà que Trump avait des soutiens un peu gênants de ce côté, mais quand l’ex-patron en personne du KKK, David Duke, exulte pour son entrée à la Maison Blanche, il y a de quoi bader un tout petit peu.

2. Marine Le Pen

Danse de la joie pour celle qui prétend combattre aussi le système comme Trump. En attendant, on aimerait bien savoir de quoi ils parlent ces petits héritiers (d’une fortune pour l’un, d’un pouvoir pour l’autre) quand ils parlent de “système” ?

3. Viktor Orban

Premier ministre de Hongrie mais surtout nationaliste patenté, il considère l’élection de Trumpie (oui j’ai décidé de l’appeler comme ça parce qu’après tout je fais ce que je veux) comme un bel exemple de démocratie et estime que Trump est ce qu’il y a de mieux pour l’Europe.

Source photo : Giphy

4. Vladimir Poutine

Vu comme Donald a courbé l’échine au sujet de la politique menée par le président russe, pas étonnant que Vladimir ait applaudi la nouvelle.

Source photo : Giphy

5. Bachar Al-Asad

Bah oui, si Poutine est content, Bachar aussi. Les Syriens ont encore de belles années devant eux avec tout ce joli monde.

6. Le parti néo-nazi Aube Dorée

Ces gens trop cool et trop swag ont manifesté leur soutien pour Trump parce qu’ils sont grave fans de sa politique anti-immigration.

Source photo : Giphy

7. Nigel Farage

C’est le monsieur Brexit qui a mené campagne pour le retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne, alors forcément, il a un peu pissé de joie.

8. Geert Wilders

Pour le leader du parti eurosceptique (et moi franchement je préfère les antiseptiques) hollandais, l’élection de Trump est un bon exemple pour l’Europe.

9. Benyamin Nétanyahou

Après des relations plutôt tendues avec Obama, le premier ministre israélien jubile enfin de cette nouvelle élection… Même si de nombreux Américains pro-Trump sont aussi ultra antisémites. Logique, quoi.

10. Satan

Encore un qui ne va pas chômer sur les années à venir, et ça, ça fait plaisir.

Source photo : Giphy

Bon, en fait c’est pas compliqué, ce sont tous les clones nationalistes de Trump qui sont partis courir nus dans les prés hier pour manifester leur allégresse.