Après avoir été cantonnée aux cercles indés, l’électro est devenue tellement populaire qu’elle s’est transformée en meme. On fait de l’électro-dance, de l’électro-clash, de l’électro-swing, de l’électro-cold wave… Electro c’est trop.

1. L'électro-fest noz

A l’écoute de cette chanson, une seule question s’impose à nous: cornemuse ou synthé de merde ?

2. L'électro-raï

Bon le raï ça vaut ce que ça vaut, mais ça a tout à fait le droit d’exister. Cela dit, est-ce qu’on est TENU de faire des remakes de chansons de raï en les bourrant d’électro comme on fait des remakes de vieux films en les bourrant d’effets spéciaux ?

3. L'électro-déconne

T’as une BOUM tache, pistache ! BOUM Dis camion ! BOUM Pouet BOUM pouet !  Tire BOUM sur mon BOUM doigt.

Boum (bruit de mon corps s’affaissant dans une flaque de sang).

4. L'électro-swing

C’est trop vintage ! Genre, c’est comme si Django Reinhart avait rencontré les Daft Punk, tu vois ? Je suis TROP nostalgique de l’époque où les filles avaient la coupe à la garçonne et où tous les écrivains américains habitaient à Paris ! Je te souhaite de mourir de la grippe espagnole, connard.

5. L'électro-reggaeton

Également appelé moombahton, l’électro-reggaeton est un genre musical qui consiste à rajouter une dose de mal de tête à un son déjà indissociable du Doliprane. Je sais pas pour vous, mais moi me gusta gravos la gasolina.

6. L'électro-funk

Grâce à Jamiroquaï et aux frasques de Michael Jackson, le funk était devenu ringard. Reste qu’on pouvait encore assumer de bien aimer le funk des vraies années et trouver que ça groovait. Mais le professeur Nimbus a installé Garage Band et s’est mis en tête de tout foutre en l’air.

7. L'électro-disco

A un moment, deux types à casque de moto sont arrivés du 92, et d’un coup le disco est revenu à la mode. On s’est dit que les paillettes et les pattes d’eph’ c’était cool et que les mecs qui faisaient du scooter avaient du talent. Ensuite, on a considéré qu’il fallait habiller les paillettes et les pattes d’eph’ de sons dégueulasses et on a décidé qu’on appellerait ça l’électro-disco.

8. L'électro-lounge

Je suis à peu près sûr que l’expression « posé » a été brevetée en même temps que l’électro-lounge, confirmant une nouvelle fois la théorie selon laquelle un malheur n’arrive jamais seul. L’électro-lounge est la seule musique qui n’existerait pas si l’on n’avait pas inventé la boucle. Il faut résister à la Buddha-Barbarie.

9. L'électro-chanson française

Après nous avoir imposé 10 ans de reprises de vieilles chansons par des mecs de la Star Ac’ en duo avec des artistes has-been, la production discographique française a décidé d’achever toute créativité musicale en donnant des synthés à ces mêmes artistes has-been pour qu’ils remettent leurs chansons au mauvais goût du jour.

10. Le Chip-tune

Madeleine de Proust migraineuse, ou comment raviver les souvenirs de la tumeur au cerveau qu’on avait développée en jouant à Tetris en 1993.

11. (Bonus) L'électro-trotro

Electro mignon.

Imaginez un peu si les rappeurs s’étaient mis en tête de reprendre tout le patrimoine qui les avait précédés.

Ils l’ont fait en fait.