NME n'a pas peur de se mettre pas mal de monde à dos, ils ont décidé (en 2015) de faire un classement des 25 meilleurs albums de la décennie (même si elle n'est pas tout à fait terminée). On a choisi de vous présenter les 10 premiers, histoire de voir si ça colle avec vos goûts et voir ce que vous en pensez. Alors on sait très bien que ça va vous énerver, et qu'il en manque plein, et que les Queens of the Stone Age devraient figurer dans ce top 10 mais que voulez-vous, c'est pas nous qu'on choisit : voici la playlist du week-end.

  1. Arctic Monkeys - "AM" (2013)
    Porter au sommet des charts un rock graisseux et gominé était un pari à l'âge de la musique d'ordinateur, mais les anglais d'Arctic Monkeys ont fait leur boulot de la plus belle des manières et on n'est pas surpris de les retrouver en tête du top NME.

  2. Kanye West - "My Beautiful Dark Twisted Fantasy", (2010)
    Meilleur album de hip-hop de la décennie ? Sûrement. Kanye fait très fort avec cette somme ultra-référencée, parvenant à placer 2 albums dans le top 6. West est un artiste majeur de notre siècle qu'on retiendra, espérons-le, pour sa musique plus que pour le personnage qu'il s'est créé dans les médias.

  3. PJ Harvey - "Let England Shake" (2011)
    Petite surprise pour nous, car même si Let England Shake est un retour en forme de PJ, on est très loin des premiers albums ou même de Stories from the City... Une chose qu'on ne peut pas nier, c'est le succès total qu'a rencontré cet album à sa sortie, recevant même le Mercury Prize 2011.

  4. Tame Impala - "Lonerism" (2012)
    Ils font monter la pression avec leur nouvel album à arriver cette année à coup de single tous plus bons les uns que les autres, mais ils n'en sont pas à leur coup d'essai. Leur précédent effort, Lonerism, nous avait déjà bien prévenu avec ses 50 minutes de rock psychédélique hypnotique.

  5. Grimes - "Visions" (2012)
    La jeune canadienne derrière le projet Grimes ne s'attendait sûrement pas à taper aussi fort avec Visions, un album étrange, très personnel, qui parvient à donner envie de danser et de se foutre en l'air en un morceau. Son electronica bizarre et tristement pop parvient à se hisser à la 6ème place du classement NME, on vous laisse vous faire une idée.

  6. Kanye West - "Yeezus" (2013)
    Deuxième album de Kanye, Yeezus s'est attaqué à un autre versant plus abrupt du hip hop que son prédécesseur. On est loin de l'ambitieux My Beautiful Dark Twisted Fantasy mais Yeezus reste un sacré pamphlet qui a secoué la scène, comme à chaque nouvelle sortie de Yeezy.
    https://www.youtube.com/watch?v=ViGNBLQpGWE
  7. St Vincent - "St Vincent" (2014)
    Beaucoup plus connue aux Etats-Unis que chez nous, St Vincent (Annie Clark de son vrai nom) s'est retrouvée propulsée dans tous les classements de fin d'année en 2014 pour son album éponyme (ce qui était déjà le cas pour le précédent sorti en 2011). Une habituée des tops qui ne demandent qu'à exploser par chez nous.

  8. Kendrick Lamar - "Good Kid M.A.A.D. City" (2012)
    Revenu cette année avec l'unanimement salué "To Pimp a Butterfly", Lamar avait déjà tapé très fort en 2012 avec Good Kid M.A.A.D. City qui était venu confirmer ce qu'on avait pressenti sur sa mixtape un an avant : la relève du hip hop était arrivée.

  9. Arcade Fire - "The Suburbs" (2010)
    Autant dire que The Suburbs était plus qu'attendu au tournant, vu la déception d'un Neon Bible en creux, trop fragile successeur du grand Funeral. Avec The Suburbs, les canadiens ont rassuré tout le monde, prouvant qu'ils avaient encore des choses à dire et qu'ils les disaient bien.

  10. Metronomy - "The English Riviera" (2011)
    Troisième album de Metronomy, The English Riviera aurait très bien pu recevoir le Mercury Prize (meilleur album anglo-saxon ou irlandais de l'année) mais il fut coiffé au poteau par PJ Harvey. Il se fraye quand même un chemin dans le top des meilleurs albums de l'année selon NME, ce qui est, on trouve, un peu généreu.

Alors, vous en pensez quoi ?

Source : NME