une_nom_enfants

Source photo : Romain D Moostik

La conception c'est agréable pour tout le monde, l'accouchement c'est pas mal la femme qui morfle, mais c'est surtout au moment de choisir le prénom qu'intervient le vrai moment difficile. Même si l'enfant est beau, même s'il est intelligent, s'il a un prénom à chier il va galérer toute sa vie. Croyez-en l'expérience des gens de Topito (pour info on a un Ronan et un Urbain...).

  1. Vérifier si les initiales ne font pas un truc marrant
    C'est très joli Paul. Simplement, si vous vous appelez Durand. Ben ça devient un problème. Pareil pour Quimbert. Vous ne pouvez pas laisser les camarades de classe de vos futurs gosses avec une arme de destruction massive comme ça. Ce serait totalement irresponsable.
  2. Que ce ne soit pas le nom d'un ancien dictateur
    Donc on oublie Benito, Adolph et Kim, même si vous trouvez ça joli. Et puis on anticipe sur ceux qui arrivent. Par exemple, on vous conseille de déjà virer Donald et Marine. C'est un coup à regretter assez vite.
  3. Que ce soit pas une chanson à la con
    La chanson française a massacré un bon nombre de prénoms tout à fait potables : Émilie, Marie, Emma, etc. Le mieux c'est de taper votre idée de prénom dans la barre de recherche de Spotify afin d'être sûr. Le pire c'est que nous ne serez jamais vraiment à l'abri parce que Patrick Sébastien est toujours capable de faire un tube qui fait rimer le prénom de votre princesse avec fesse ou bite.
  4. Que ce ne soit pas le prénom super populaire du moment
    Enzo c'est mignon et tout et tout. Mais le pauvre petit Enzo, il va se retrouver avec 5 autres petit Enzo dans sa classe, et on va devoir l'appeler Enzo Q, ou pire Enzo 2. Donc, il faut que ce soit assez bien pour qu'on ne se moque pas de sa gueule, mais pas assez bien pour que tout le monde n’ait pas eu la même idée.
  5. Ne pas connaître une personne qui a déjà le prénom
    - Béatrice
    - Ben non c'est ma cousine ça...
    - Juliette ?
    - J'en ai déjà baisé une... une belle salope d'ailleurs
    - Géraldine ?
    - Non, ça c'est le nom de la sœur de la boulangère du village où on est allé en vacances y a 5 ans... Tu fais exprès ou quoi ? Fait un effort bordel !
  6. Que ce soit prononçable par le français moyen
    Sachez-le, si vous prenez un prénom trop anglo-saxon, même s'il est très joli, il va se faire franciser la gueule quelque chose de bien. Pensez à tous les Jordan et Bryan qu'on a appelé : "Jordant" et "Brillant".
  7. Que ce ne soit pas trop long
    Le petit ou la petite va devoir écrire son nom au moins 100 000 fois dans sa vie. Par conséquent, imaginez le gain de temps d'un Bob ou d'une Eve par rapport à un Jean-Marc ou à une Marie-Christine. Si vous lui donnez un prénom à rallonge, vous lui enlevez 6 mois de vie au minimum.
  8. Que ça plaise quand même à votre mère
    Parce qu'elle ne se gênera pas pour vous le dire, à chaque anniversaire. Chaque anniversaire. Et puis, vu que c'est elle qui gardera le lardon quand vous ferez une dépression, faites gaffe à ne pas trop la vexer.
  9. Ne pas le dire aux gens qui sont dans le même cas de vous
    Les autres couples qui attendent des bébés sont vont ennemis. N'oubliez pas qu'ils sont dans la même galère que vous. Ils ont faim d'idées, et s'ils peuvent vous piquer la vôtre ils vous la piqueront. Ces salopards n'ont pas de pitié, alors gardez vos idées pour vous.
  10. Que ce ne soit pas le prénom Piotre
    Pour des raisons évidentes qu'on n'a pas le temps d'énumérer ici.

Voilà, si vous arrivez à faire le tri dans tout ça vous devriez être bon

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :