Courir, ce n’est jamais que manquer de tomber et se rattraper au dernier moment puis recommencer l’opération jusqu’à ce que l’on attrape le bus, une pneumonie ou une coupe. C’est essentiellement con ; pour autant, il est possible de faire ENCORE plus con à condition de s’en donner les moyens (et de se renseigner un peu).

1. La course les yeux bandés

Faire un soixante mètres les yeux bandés, bonne ou mauvaise idée ? Comme vous, j’aurais immédiatement répondu « mauvaise idée », mais ce n’est pas le cas des organisateurs de cette course qui a eu lieu au Mozambique en mars 2018. Les images en attestent.

2. Le marathon du Médoc

Quel est l’intérêt de faire un marathon si ce n’est de se sentir bien après (et éventuellement de se maintenir en forme ?). Dans le Médoc, on ne se pose pas la question : à chaque ravitaillement du marathon, des verres de pinard et des assiettes de charcuterie sont offertes aux coureurs, histoire qu’ils se sentent tout bizarre à la fin de la course. Le truc cool, par contre, c’est que le vainqueur reçoit son poids en grands crus (en espérant qu’il aura mangé beaucoup de charcuteries pour gratter une ou deux bouteilles en plus).

3. La course des retraités en buggy

Imaginez une course entre retraités qui de toute façon sont sur la même machine et ne peuvent donc pas se dépasser les uns les autres, puisqu’ils sont limités à 12 km/h. Et bah c’est à peu près le principe de cette course organisée aux Pays-Bas tous les ans où le gagnant est départagé sur son agilité. Arthrose s’abstenir.

4. La course en talon-aiguilles mexicaines

On se demande un peu l’intérêt si ce n’est de filer du boulot aux kinés.

5. Le 100 mètres cloche-pieds en sautant à la corde

C’est un vrai record du monde. 100 mètres en 18 secondes, soit le double de Usain Bolt, mais sur une jambe c’est pas si mal, même si c’est particulièrement con.

6. La course où tu dois terminer cinquième

Ce qui est vraiment pas pratique à calculer. Si tu joues la gagne, t’as aucune chance, si tu joues la défaite, t’as aucune chance et si y’a quatre participants, et bah t’as aucune chance.

7. Traverser le New Jersey entièrement en plein cagnard

Pas aussi con sur le principe que les autres, mais sûrement la plus conne de toute en réalité : traverser les 150 kilomètres du New Jersey à la course. Mais ce qui est le plus stupide, c’est que la course a lieu entre deux points précis où il faut faire plus de bagnole qu’il ne faudra passer de temps à courir pour se rendre. Le tout sous 45 degrés, parce que c’est en août.

8. Les courses de bagnole en arrière

C’est souvent amateur mais c’est toujours le truc le plus stupide du monde.

9. La course sur les mains avec des béquilles

Si vous me passez l’expression, les bras m’en tombent : 56 secondes pour le 100 mètres, cela dit.

10. La course de chaises de bureau de Bad König-Zell

Dans cette ville allemande, les concurrents s’affrontent sur 200 mètres à dévaler en chaise de bureau. Allez savoir si c’est considéré comme un accident du travail quand on s’éclate la tronche.

Il court il court, le furet.