Je me suis déjà trahie à plusieurs reprises sur mon amour inconditionnel pour la coupe menstruelle. Ce petit objet miraculeux qui met définitivement fin à l’achat de toutes formes de tampons ou serviettes hygiéniques, une belle économie et dans ton porte-feuille mais aussi dans ta poubelle qui s’en trouvera magnifiquement allégée. Mais si la coupe est une chouette compagnonne de vie, elle peut être un peu difficile à manipuler lors des premiers usages. Du coup, à Topito on a fait un atelier travaux pratiques.

1. Tu peux galérer sur les deux ou trois premières périodes de règles

Pas galérer au sens où tu vas te faire mal ni quoique ce soit de grave. Mais c’est vrai que quand on n’est pas habituées, on peut avoir du mal à la mettre bien comme il faut. C’est pas dramatique ça veut juste dire que tu risque d’avoir un peu de sang qui coule dans le slibard donc le plus sûr c’est de mettre un protège slip au début. Petit à petit tu chopes le mouvement et tu manies ça comme une jongleuse aérienne.

Source photo : Giphy

2. Pour ta toute première fois, prévois vraiment du temps et n'hésite pas à expérimenter sous la douche

A la rigueur comme ça tu peux t’amuser à l’enlever et la remettre sans repeindre les murs. Plus tu le feras plus tu sauras l’installer. Donc détends-toi, respire, et surtout ne te stresses pas, tout le monde a du mal au début mais ne désespères, on intègre le mouvement assez vite.

3. Sois psychologiquement préparée à avoir les mains dans le sang

C’est pas traumatisant hein au contraire c’est assez satisfaisant à voir cette coupe remplie, mais disons qu’avec les tampons tout ça était bien caché et là tu prends conscience de la quantité de sang écoulée ce qui peut être surprenant. Evidemment, on ne peut que te conseiller de changer ta moon cup dans un espace avec un lavabo sinon tu risques d’avoir les mains suspectes.

Source photo : Giphy

4. Choisis bien ta coupe

Non pas qu’il existe des cabines d’essayage pour tester le matos, mais il existe des tailles de coupes menstruelles différentes. En gros, les deux principales tailles se répartissent entre les femmes ayant déjà eu des enfants et celles qui n’en ont pas.

5. Ne te suicide pas si tu n'arrives pas à la retirer

Si la mettre au début n’est pas forcément la chose la plus aisée, la retirer non plus. Pas de panique. Tu vas y arriver. Si c’est trop galère, encore une fois on ne peut que te conseiller de filer sous la douche où tu pourras prendre tes dispositions géométriques (la position du squat). Attention pas la peine de tirer comme une dératée, avec l’effet de succion tu risques de t’arracher tous tes ovaires (non je rigole, ça va, reste stable), en revanche tu peux mettre la main à la patte et presser la coupe (c’est pas rigide ce truc) et ainsi extraire le divin objet généreusement rempli d’endomètre.

Source photo : Giphy

6. Fais toujours bouillir la coupe avant ta période de régles

Il n’y a pas 36 façons de stériliser le matos. Alors au début tu fais genre tu la nettoies dans une casserole dédiée, achetée spécialement pour la moon cup, mais en fait très vite tu n’en as plus rien à foutre et tu la fais bouillir dans n’importe quelle casserole (tant que tes invités ne le savent pas, ça passe crème). Quoiqu’il en soit, penses systématiquement à la faire bouillir dans de l’eau 5 à 10 minutes avant chaque début de règles.

7. Tu peux la tremper dans de l'eau chaude ou tiède avant de l'insérer

Ça devrait te faciliter un peu la tâche. Et tu peux même la lubrifier si ça peut t’aider, en tout cas c’est pas interdit par la loi des coupes menstruelles.

8. Il y a plusieurs façon de la mettre, essaie les toutes et vois celle qui te convient le mieux

Tu peux la plier en forme de S, ou juste la pincer,

9. Normalement pour savoir si elle est bien mise, tu dois sentir un petit effet de succion

Pas un slurp d’aspirateur hein, mais juste un petit « pop » très léger, et même si la sensation est difficilement descriptible, je te promets que ça se sent (ni désagréable, ni agréable, mais ça se sent).

10. Tu peux tester le niveau de fiabilité en contractant ton périnée ou en poussant

Si ta moon cup bouge à la moindre contraction et que tu sens qu’elle peut sortir juste par contractions, ça veut dire qu’elle n’est pas bien installée, c’est un peu comme les tampons en fait, si tu la sens c’est qu’elle n’est pas bien mise.

11. C'est pas parce que c'est une moon cup qu'il faut la garder quatre jours d'affilée

Il faut savoir que même si la moon cup c’est chouette, elle t’expose autant que le tampon au syndrome du choc toxique, donc il faut en changer régulièrement pour que le sang ne stagne pas. Toutes les deux à quatre heures en fonction de ton flux c’est la bonne fréquence.

Source photo : Giphy

12. Tu ne dois pas sentir la tige de la coupe

Cette tige est assez longue lorsque tu achètes une coupe, c’est justement fait pour t’aider à trouver la bonne longueur. Donc après la première insertion tu dois pouvoir voir à quel niveau il faut couper la tige pour la raccourcir à sa juste valeur.

13. Évite de mettre ou changer ta moon cup avec des ongles de huit mètres de long

Parce que jusqu’à preuve du contraire c’est pas très agréable de téter un rasoir.

Source photo : Giphy

Allez on se décourage pas.

Source :

Mooncup

BuzzFeed