Quand il est question de mettre son zizi dans quelqu’un ou d’accueillir un zizi tiers en soi, ou bien sûr de jouer à la cramouillette et autres réjouissances de tous types, il y a ceux qui font et ceux qui savent. Ceux qui savent étalent leur savoir à grand renfort de conseils ; ceux qui font ont parfois le malheur de les écouter. Pour autant, et pour contredire Jean de Lafemmefontaine, tout baiseur ne vit pas aux dépens de celui qu’il écoute.

1. "Fais comme dans les pornos, franchement ça a l'air de bien marcher"

Il existe deux types de personnes à même de donner ces conseils : les enfants de 13 ans et les personnes qui ont installé des caméras chez toi dans le but de se faire un bon paquet de pognon en vendant ta sextape à quelque plateforme en ligne à caractère pornographique. Dans les deux cas, il vaut mieux ne pas en faire cas, surtout que t’as pas envie de hurler « yes yes yes daddy » pour accompagner la tringlerie façon V-2.

Source photo : Giphy

2. "Il faut y aller bien violent sinon la fille elle s'emmerde"

Si par « elle s’emmerde », on entend qu’elle ne hurle pas de douleur, c’est probablement vrai. Toutefois, C3p0 est formel : les probabilités pour tomber sur une masochiste en puissance au tout début de sa sexualité sont équivalentes à celles de voir un jour Dupont-Aignan à l’Elysée. En plus, c’est un coup à se casser le frein, ce qui en mettrait un, de frein, à la poursuite de la relation.

Source photo : Giphy

3. "Avale toujours, sinon c'est naze"

En fait, se retrouver à vomir sur les draps parce que le sperme a un goût de merde, ça, c’est naze. Si tu veux avaler, avale, hein, personne ne s’en plaindra, c’est très agréable. Mais si t’as pas envie, je crois que tout le monde s’en remettra.

Source photo : Giphy

4. "Il faut changer un max de positions"

Au début, si tu gères bien une position, c’est déjà cool : pas la peine de faire des acrobaties grotesques pour que ce soit bien. Sauf bien sûr si tu es gymnaste olympique, ce qui pourrait apporter un vrai plus, mais risquerait également de valoir à ton partenaire une peine de prison dans la mesure où, de ce fait, tu serais probablement mineur(e).

Source photo : Giphy

5. "Garde tes chaussettes pour pas attraper froid"

Le port de chaussettes pendant l’amour fait l’objet d’un chapitre entier dans la convention de Genève. La dernière personne ayant effectivement eu un rapport sexuel en conservant ses chaussettes était marionnettiste, c’est dire si c’est niché. En plus, les pieds qui se touchent, c’est un peu cool (sauf panari, qui n’est pas un oiseau).

6. "La capote, ça sert à rien"

Généralement suivi d’un « tu te retires et voilà ». Bon. Est-ce que vous êtes vraiment ici pour vous taper à nouveau un cours gênant d’éducation sexuelle sur la petite goutte qui tombe ? Parce qu’en vrai, le problème, c’est même pas la petite goutte qui tombe : le problème, c’est qu’un mec peut pas toujours se maîtriser, la vie elle est comme ça. Des fois, c’est mécanique, il jouit, parce que le vagin se contracte ou parce qu’il est content. Moi, quand je suis content, je jouis. C’est pour éviter ça que je vis dans une cave avec des rats qui m’insultent.

Source photo : Giphy

7. "La baise, si ça dure pas au moins 2 heures, t'as raté ton coup"

Si les bons coups se distinguaient des mauvais coups à la durée exceptionnelle de leur performance, les gens de qualité baiseraient sans discontinuer depuis 25 ans. Un aller-vient, au bout d’un moment, ça irrite. Ca fait mal. A tout le monde. C’est pénible. Ca donne envie de reconsidérer le classement mental que l’on fait entre le sexe, la défécation et la consommation de tic tac au détriment du sexe. Le but, c’est que ce soit cool ; pas long.

8. "Il faut absolument sucer"

Sucer, c’est cool. Être sucé, c’est cool. Créer une routine consistant à faire : bisous, mordillements de tétons, pipe / cuni, puis pénétration, c’est nul. Ce qui est cool, dans le sexe, c’est que ce soit toujours un peu nouveau. Sinon, on appelle ça la tannée, le pensum ou le travail. Par ailleurs chacun fait exactement ce dont il a envie, et RIEN n’est une obligation.

Source photo : Giphy

9. "Hésite pas à mettre un bon gros Patrick Sébastien pour l'ambiance"

De deux choses l’une : soit votre ami est très drôle et très nuisible, soit il est lui-même sosie officiel de Patrick Sébastien et a l’habitude, généralement, de défourailler sévère aux fêtes du 15 août après sa prestation scénique.

10. "Tape toi sa/son meilleur(e) pote pour la/le rendre jalouse"

De manière générale, quatre personnes ont réussi, dans leur vie, à se taper deux meilleurs amis sans créer une apocalypse nucléaire : Rocco Sifredi, Freddy Kruger (post-mortem), Alain Madelin et Grumpf, le dernier Néanderthal. Dans ce dernier cas, l’apocalypse nucléaire a été évitée car il ne restait plus de Néanderthal à abattre après la mort de Grumpf.

Source photo : Giphy

11. "La fellation, c'est au moins 25 minutes"

Considérons une sucette. Une sucette un peu spéciale, laquelle libérerait, à l’usage, une sorte de coeur fondant d’un genre nouveau, mais une sucette quand même. Au bout de combien de temps d’utilisation continue celle-ci se transforme-t-elle en bâton mou, mordillé et sans saveur, éreinté, n’attendant plus que le recyclage pour retrouver le goût de vivre ? Moins de 25 minutes. C’est la bonne réponse.

12. "Dis toujours que t'as eu un orgasme sinon c'est vexant"

Fille : Si tu as fait l’Actor Studio, tu as peut-être une chance de t’en sortir avec ça, mais ce n’est absolument pas sûr. Il est dès lors probable que ton mensonge engendre la discussion à laquelle tu voulais précisément échapper en mentant.

Garçon : « Et du coup, c’est courant les garçons qui jouissent sans éjaculer ? Attends, tu devrais pas aller chez le médecin ? C’est bizarre quand même. T’es sûr ? »

Source photo : Giphy

13. "Épile toi intégralement, sinon c'est mort"

Je fais une confession devant Topito et les Hommes : les poils pubiens, c’est cool. C’est excitant. Rien que de dire « pubien », ça me fait quelque chose. J’ai chaud.

14. "Si tu as peur de la mettre enceinte ou de chopper une MST mets 2 capotes"

Ouais, et je pensais, par rapport au fait que t’as qu’une chaîne hi-fi de merde pour ta soirée : t’as pensé à doubler le nombre d’enceintes ? Histoire de foutre du son de merde à plus d’endroits sans augmenter le volume du tout ?

Oui, cette métaphore est nulle (et nébuleuse à cause du double sens du terme enceinte) : mais vous ne me ferez pas croire que vous ne comprenez pas l’idée.

15. "Crie comme une chienne, ça va l'exciter"

Entendons-nous : si tu aboies vraiment, ça ne va pas l’exciter. Si tu hurles, tu risques surtout de déclencher une pétition du syndic pour l’exclure de son appart.

Source photo : Giphy

Sexe sexe sexe sexe sexe sexe sexe (c’est du SEO).