Ljubljana, old town

La Slovénie. Un nom qui vous dit vaguement quelque chose, sans doute un pays Balte ou des Balkans, enfin à l'Est quoi, mais de là à le situer sur la carte... Sans y avoir jamais mis les pieds, vous avez quelques images de ce à quoi pourrait bien ressembler la vie là-bas, architecture stalinienne, costumes traditionnels et pintes de vodka envoyées derrière la cravate. Certes, les Slovènes sont un peuple Slave, comme les Russes ou les Polonais, mais quand plus de 1 000 kilomètres séparent Ljubljana de Varsovie, on peut postuler que ces gens-là ne sont pas tous exactement les mêmes. On va donc démonter un par un les clichés les plus répandus sur les Slovènes.

  1. Les Slovènes et les Slovaques, c'est pareil
    Ben non, sinon, ils s’appelleraient pareil en fait. La Slovénie et la Slovaquie sont deux pays bien distincts. Mais rassure-toi, tu n'es pas le seul à être une quiche en géo : Silvio Berlusconi en 2003 s'était déclaré très heureux d'avoir rencontré le Premier Ministre Slovaque, alors qu'il venait de rencontrer Janez Drnovsek, Slovène de son état. Outre les incidents diplomatiques, les hymnes ou les drapeaux sont régulièrement confondus, quand ce n'est pas le courrier qui est mal distribué... En 2004, 600 kilos de lettres et de colis ont ainsi été ré-acheminés vers la Slovénie. C'est pas gagné.
  2. slovenie-slovaquie

  3. Les Slovènes sont des gens de l'Est
    Forcément, si les Alsaciens sont pour vous des gens de l'Est... Pourtant, si les Slovènes sont un peuple Slave parlant une langue Slave, leur pays est situé en Europe Centrale, entre l'Italie, l'Autriche, la Hongrie et la Croatie. Et les paysages font davantage penser au pays de Heidi ou de Sissi qu'à celui de Svetlana.
  4. Ça doit être de gros fans de Lénine
    Allô, la Slovénie n'est pas un pays d'ex-URSS, mais d'ex-Yougoslavie. En plus, en général, après la dictature communiste les gens ne sont pas trop nostalgiques de cette époque. Vous ne verrez donc pas de statues géantes à la gloire de Tito ou d'autres petits pères des peuples. En revanche, France Prešeren, poète slovène du XIXe siècle, a son monument dans à peu près chaque ville. C'est des romantiques en fait.

    7823_preseren
  5. Les prostituées slovènes vendent leurs organes
    Euh, ben non, la Slovénie n'est pas un terrain d'enquête rêvé pour Bernard de la Villardière.
  6. Ils ont un niveau de vie inférieur au nôtre
    Pas tant que ça : dans les supermarchés ou dans les magasins, les prix sont sensiblement les mêmes que chez nous. La Slovénie est un pays membre de l'Union Européenne et de la zone euro, qui économiquement se porte plutôt bien. Ce qui est vrai en revanche, c'est que les prix en terrasses sont fort appréciables : un euro le café et deux euros la pinte, il y a moyen d'économiser la moitié d'un budget vacances. Pensez-y au moment de choisir votre destination voyage.
  7. Ils ne croisent jamais de touristes
    Certes, la Slovénie, ce n'est pas Rome ou l'Andalousie, mais les touristes en ont quand même trouvé le chemin. Il suffit de voir l'affluence autour des lacs de Bled ou de Bohinj, dans les grottes de Postojna ou de Škocjan, ou même à Ljubljana, pour voir que la Slovénie a des contacts avec le monde extérieur.

    35
  8. Ils ne parlent pas Anglais
    Les Slovènes parlent Anglais bien mieux que nous (ce qui n'est pas un exploit en soi). Conscients d'être un petit pays que personne ne situe sur la carte, les anciens connaissent tous au moins quelques rudiments d'anglais ou d'allemand. Quant aux gamins d'aujourd'hui, qui apprennent l'anglais à l'école et ont grandi avec les films et les séries américains en V.O., ils nous humilient carrément.
  9. Ils bouffent du Bortsch en costume traditionnel
    Ben oui, et nous on mange des grenouilles au petit-déjeuner avec un béret sur la tête.

    Slovenian celebration in Basovizza in 2010.jpg

  10. Il y a plus d'ours que d'habitants
    C'est vrai que la Slovénie ne compte que deux millions d'âmes, et qu'elle est notre fournisseur officiel d'Ours des Pyrénées, mais on ne va pas s'emballer non plus, il n'y en a que 400 environ dans les forêts du Sud. Pas de quoi supplanter la population humaine, donc.
  11. Les meufs doivent toutes être de grandes blondes trop bien gaulées
    Et les mecs des skinheads alcooliques qui se baladent en treillis militaire, voilà.

On a fait le tour ?

Source :
Politico
Slovénie Secrète