Crédits photo (creative commons) : Celso Flores

Avouons-le : "Tintin et les Picaros" a laissé des traces sur nos inconscients. Et sur la perception que nous pouvons avoir sur les latinos américains, ces bruns poilus épicés puants le sexe, prénommés très majoritairement Pedro (ou José). Quelques savoureuses caricatures, ici :

  1. C'est un continent très pauvre
    D'accord pour les favelas de Rio. D'accord pour les bidonvilles à perte de vue, avec des maisons peintes de toutes les couleurs. D'accord pour les petits boliviens qui travaillent pour faire survivre leur famille. Mais le Brésil vient de dépasser la France en PIB, et le Mexique ne va pas tarder.
  2. Ce sont des dieux du foot
    Neuf Coupes du monde contre dix pour l'Europe ? Une statistique qui force l'admiration. Mais il y a aussi des résultats moins glorieux : le Salvador qui prend 10-1 en 1982, l'Argentine 6-1 en 1958, ou l'Uruguay, encore 6-1 en 1986...Et le capitaine-star de l'Équipe d'Uruguay qui s'appelle Diego Lugano.
  3. C'est plein de dictatures
    Oui, c'est vrai, les coups d'État et les dictatures, ce n'est pas ce qui a manqué dans l'histoire de l'Amérique latine. Ceci dit, aujourd'hui, des bonnes vieilles dictatures, il ne reste plus que Cuba (même si certains gouvernements ne sont pas de grands amoureux de la démocratie). Et puis la Corée du Nord (comment ça "on parle de l'Amérique latine ?")
  4. Ils mangent super épicé
    Qui n'a pas connu de sensations culinaires très fortes lors d'un séjour au Mexique n'a pas été au Mexique. En revanche, la bouffe n'est relevée dans aucun autre pays d'Amérique latine. Par contre, où qu'on aille, les sucreries sont toujours BEAUCOUP TROP sucrées. Et parfois peu engageantes...Et puis, à cause d'eux, y'a des chats qui se prennent pour des burritos géants.
  5. Ils se ressemblent tous. Bruns, un peu métis, et moustachus.
    En fait, pas franchement non : il y a des Blancs, des Noirs, des Indiens, des métis, des mulâtres...Mais aussi des bruns un peu métis avec des grosses moustaches.
  6. Il y a des barons de la drogue dans toutes les villes
    ...et d'ailleurs, ils sont moustachus. Le narcotrafic, il faut bien le concéder, ce n'est pas ce qui manque en Colombie et en Amérique centrale. Mais sans ces salauds de Ricains qui consomment de la coke, les problèmes ne seraient sans doute pas aussi récurrents...
  7. Ils font de la super musique
    D'accord, le cha-cha-cha. D'accord, la samba. D'accord, le tango. Maintenant, on vous propose le reggaeton, la cumbia villera, et le funk brésilien. Et les sons de l'été au résonances pseudo électro-latines. Aussi, oui.
  8. On n'y part en vacances que pour la plage
    Punta Cana ? Cancún ? Acapulco ? Varadero ? Des pièges à touriste à éviter absolument ! Par contre, Tikal (Guatemala), Machu Picchu (Pérou), la saline d'Uyuni (Bolivie) ou les chutes d'Iguazú (Argentine/Brésil) ont complètement la classe. Et puis, on peut bronzer quand même.
  9. C'est un continent chaud
    C'est pas pour rien que les Péruviens et les Boliviens portent des ponchos, c'est pas juste pour avoir l'air complètement ridicules et obsolètes. Sont pas si cons les mecs.
  10. C'est un continent chaud, et on parle pas de la météo
    Bomba latina et Latin lover reviennent souvent. Shakira, Larissa Riquelme ou Salma Hayek d'un côté, Gael García Bernal, Rodrigo Santoro de l'autre. On répondra que 87% des Latinoaméricains se déclarent satisfaits de leurs rapports sexuels...Le cliché est ici véritable. Réservez donc un billet d'avion. Ou continuez à vous masturber sous la douche.

Et vous, vous trouvez ça comment les fajitas ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :