L’état de l’Utah est connu pour plusieurs choses. Pour sa communauté mormone notamment (62% des habitants le sont). L’Utah qui est aussi un véritable musée à ciel ouvert. C’est même le panneau qui l’affirme. Un endroit plein de choses merveilleuses à ne surtout pas rater quand on a la chance de s’y rendre.

1. Monument Valley

On commence par le site le plus connu, qui se trouve à cheval entre l’Arizona et l’Utah. Monument Valley et ses gigantesques formations, stars de nombreux films, dont un paquet de westerns. Un parc que l’on peut visiter en voiture ou à cheval, en compagnie de guides Navajos qui présentent l’énorme avantage de pouvoir accéder à des endroits normalement interdit en temps normal.

2. Bryce Canyon

Des formations géologiques se partageant une zone de 145 km2 pour un site incroyable. Les couleurs se mélangent au sein d’un tout homogène et spectaculaire quelle que soit la saison. On peut d’ailleurs s’aventurer au milieu de ces « hoodoos » et découvrir l’endroit sous un nouvel angle. Si vous avez le temps, vous pourrez même y randonner.

4. Arches National Park

Si la célébrité de ce site exceptionnel est Delicate Arch, les autres monuments, aux formes similaires, valent aussi forcément le détour. Pas vraiment le genre de chose que l’on peut admirer ailleurs. Et en plus, vu que c’est bien fait, on peut carrément voir la quasi-totalité des arches du parc en voiture, en suivant l’une des routes panoramiques.

5. Dead Horse Point State Park

Un autre site très connu. Pourquoi ? Déjà parce qu’il est franchement superbe mais aussi car c’est précisément là que Thelma et Louise se jettent dans le vide à la fin du film de Ridley Scott. Le spot parfait pour prendre la mesure de la grandeur et de la beauté de tout ce que l’Utah a à offrir.

6. Dinosaur National Monument

On croise plein de dinosaures dans ce parc. Enfin, surtout des fossiles, qui ont par ailleurs donné son nom à l’endroit. On peut même carrément en admirer 1500 d’un coup sur la paroi de la falaise de Carnegie Quarry. Et si les dinos vous laissent indifférent, le parc se prête merveilleusement bien aux activités de plein air comme la randonnée et le rafting.

7. Bonneville Salt Flats

Un désert de sel particulièrement connu pour accueillir des compétitions de vitesse. Parfaitement plat, dépourvu de végétation, le Bonneville Salt Flats est assez surréaliste. C’est notamment ici que Burt Munro a battu le record de vitesse sur sa moto Indian modifiée. Un film fut d’ailleurs tiré de cette histoire (avec Anthony Hopkins).

8. Natural Bridges National Monument

Un autre parc comprenant quelques-uns des ponts naturels les plus fameux de la région et du pays. Comme le pont d’Owachomo, qui est accessible à pied après une courte randonnée de moins de 2 kilomètres.

9. Cedar Breaks National Monument

En Utah, et même si cela peut bien sûr représenter un intérêt, mieux vaut arpenter les parcs que les rues de Salt Lake City. Des parcs comme le Cedar Breaks National Monument donc. Pas une star lui non plus mais assurément un site incontournable quand on prend le temps de parcourir l’état de long en large. Plus petit qu’un endroit assez similaire comme Bryce Canyon, Cedar Breaks National Monument mérite le détour !

10. La route

Oui tout simplement ! Car si il y a bien un endroit qui se doit d’être découvert en bagnole, c’est l’Utah. Le fait de parcourir ces routes rectilignes en voiture, avec de la bonne musique, constitue une véritable attraction en soi. Une expérience inoubliable.

L’État de la ruche !