Boston est connu pour son rôle dans l’Histoire américaine mais aussi pour avoir vu naître des groupes comme Aerosmith. Boston et sa prestigieuse université Harvard. Boston et Ally McBeal. Boston et John Cena, Uma Thurman et Edward Norton. Principale ville du Massachussets, Boston n’est peut-être pas aussi populaire que New York, qui n’est pas si loin, et c’est précisément pour cette raison qu’il faut y aller. Pour se rendre compte qu’elle comprend un paquet de sites exceptionnels, culturels ou non. Des exemples ? En voilà 10 !

1. Le Fenway Park

Si vous espérez pouvoir assister à un match des légendaires Red Sox, l’équipe de base-ball de Boston, dans ce stade non moins mythique, il faudra se lever tôt. Tout le monde veut la même chose. Même ceux qui n’en ont rien à cirer du base-ball. Car le Fenway, c’est peut-être le stade le plus connu et le plus populaire de tout le continent américain. Et si sa fonction première est donc de donner aux Red Sox l’occasion de prouver leur valeur sur le terrain, on peut aussi y voir des concerts.

View this post on Instagram

It's almost ??season!

A post shared by Fenway Park (@fenwaypark) on

2. Le Museum of Fine Arts

Le plus gros musée de Boston, c’est lui. Un sanctuaire pour tout ce qui touche à l’Ancien Empire égyptien mais aussi à la peinture. Française notamment vu que Gauguin y est dignement représenté. On peut aussi y admirer du Renoir, du Manet et du Monet, du Van Gogh et du Cézanne…

3. La Brasserie Samuel Adams

Si vous avez déjà bu de la bière aux USA, il y a de fortes chances que vous ayez goûté à la Samuel Adams. Car là-bas, c’est une institution. Et quand on l’aime, on se doit d’aller faire un tour à la Samuel Adams Brewery à Boston. Pour connaître l’histoire de la marque et pour en déguster un verre ou deux bien sûr.

4. Le Boston Tea Party Ships & Museum

Tout est parti d’une querelle au sujet des taxes imposées par l’Empire Britannique aux 13 colonies d’Amérique du Nord. Puis vinrent trois bateaux transportant du thé. Le seul a avoir reçu l’autorisation pour être vendu sur le sol américain. Le thé de la discorde, qui encouragea la révolte des Américains, rapidement convaincus qu’il valait mieux pour eux réclamer l’indépendance. Bref… Si vous voulez creuser un peu, le mieux est encore de visiter ce chouette musée, dans lequel on peut admirer une superbe reconstitution d’un bateau de l’époque. Et comme on est aux États-Unis, les reconstitutions ont méchamment de la gueule.

View this post on Instagram

#bostonteapartymuseum

A post shared by Joby John (@jobyjon) on

5. L'Old North Church

L’église est remarquable mais le quartier l’est tout autant. Un petit bout d’Italie à Boston, avec plein de bons restaurants, des cafés et des boutiques. Un peu hors du temps, l’église, quant à elle, permet de prendre un peu de hauteur et d’en apprendre un rayon sur l’histoire de la ville. Et puis c’est beau. Tout simplement.

6. Beacon Hill

Peut-être le plus beau quartier de Boston. Des maisons en briques, des petites échoppes, divers magasins… Mais Beacon Hill comprend aussi une partie disons moins huppée. On peut y visiter le Museum of Afro-American History et c’est dans le coin que fut ouvert en 1834 le premier lycée public pour les Afro-américains. Le centre historique de Boston.

7. The Arnold Arboretum

En 2016, ce magnifique arboretum abritait 14 562 plantes. Une collection incroyable qui comprend des plantes asiatiques mais pas seulement. Un bel endroit pour une ballade entre deux visites en intérieur.

8. Cambridge

Quand on va à Cambridge, dans la banlieue de Boston, on se doit de passer faire un tour à Harvard. C’est d’ailleurs le point suivant. Mais on peut aussi aller au MIT, un autre centre du savoir particulièrement connu grâce au cinéma notamment. C’est là qu’a grandi ce cher Ben Affleck et même si ça n’a absolument rien à voir, c’est une ville toute indiquée pour tout ce qui touche aux restos et aux bars.

9. Harvard

Dans les films américains, tous les étudiants ambitieux veulent aller à Harvard (ou à Yale). Et pour cause, car c’est peut-être l’université la plus prestigieuse du monde. Intégrée à la ville de Cambridge, près de Boston, Harvard se visite également. On peut notamment y voir la belle cour intérieure, la statue de John Harvard, le musée d’anthropologie, le Peabody, le musée d’art de Harvard (une fac avec un musée ! Dans la plupart des universités, les seules œuvres d’art qu’on peut admirer sont les dessins sur les murs des WC)… On peut aussi simplement s’y promener et se gorger du savoir qui flotte dans l’air.

10. John F. Kennedy Presidential Library and Museum

JFK, le 35ème président des États-Unis d’Amérique, est né à Brookline dans le Massachusetts, dans la banlieue de Boston. Normal donc que la ville ait tenu à lui rendre hommage en ouvrant dès 1979 ce beau musée. On peut y trouver trois théâtres, mais aussi des souvenirs de JFK, des expositions et plein d’autres choses qui aident à comprendre le parcours de l’homme et de sa famille.

View this post on Instagram

???

A post shared by Gabi em Boston (@morandoemboston) on

More than a feeling…