Tout le monde aimerait pouvoir satisfaire totalement son ou sa partenaire sexuellement. Officielle ou non. Outre certaines petites erreurs à ne pas commettre au lit, il existe bien d'autres choses que vous ignorez sûrement pour combler votre bien-aimé(e). Prenez-en de la graine, imprimez ce top au besoin et révisez la veille. Puis faites nous part de votre nuit inoubliable. Non, en fait, oubliez la dernière phrase .

  1. Penser que l’homme et la femme fonctionnent de la même façon : ce n'est pas parce que vous vous aimez très fort, que vous vous entendez à merveille et que vous avez beaucoup de goûts en commun, que vous avez les mêmes fantasmes sexuels ! L'homme et la femme fonctionne différemment, pensez-y. Et on ne parle pas que de foot là.
  2. Ne penser qu’à son propre plaisir : ne soyez pas égoïste, au moins à ce moment là. Faire plaisir à l'autre, vous fera aussi plaisir. C'est une question d'égo (ahhh d'accord). Mais si le plaisir est partagé, c'est encore mieux. Ca sonne comme une morale chez Disney, mais pourtant, c'est vrai.
  3. Penser que la communication au sujet de sa sexualité est superflue : ok, c'est pas facile de parler de ça ouvertement avec son/sa partenaire. Mais si vous voulez être au top tout le temps, il est important de connaitre ses goûts. Parlez-en ! Ou au pire faites le par texto, mais prévoyez un gros forfait.
  4. Penser que ce qui fonctionne avec une femme ou un homme fonctionnera toujours avec un(e) autre : c’est aussi pour cela qu’il faut absolument communiquer. Car le meilleur amant ou la meilleure maîtresse est celui/celle qui sait s’adapter. Ce qui fonctionnait parfaitement avec une partenaire précédente peut être un véritable fiasco avec la prochaine (surtout si c'est sa soeur par exemple). Chaque personne est unique et c’est aussi cela qui rend la sexualité humaine passionnante ! Et compliqué.
  5. Rechercher à tout prix l’orgasme : il est plus ou moins difficile à atteindre selon les personnes donc pas de panique ! Cela ne veut pas dire que votre partenaire ne ressent aucun plaisir. C’est parfois en y pensant moins, qu’on a et qu’on donne (voire qu'on offre) des orgasmes plus facilement. Donc focus, mais pas stressé.
  6. S’inspirer des films pornos : on ne le dira jamais assez, la vie n'est pas un film (ni une boite de chocolats). Et ben, pour le sexe c'est pareil ! La plupart du temps, ces films vont à l’encontre du plaisir féminin avec la triptyque habituelle, alors réservez-les pour vos petits plaisirs perso et réinventez votre sexualité dans la vraie vie. Votre partenaire vous en sera très reconnaissante. Foi de Rocco.
  7. Penser qu’il faut avoir un gros sexe pour donner du plaisir à une femme : c'est pas la taille qui compte, c'est la façon dont on s'en sert. Vous pensez que cette phrase est une excuse bidon pour les mâles complexés ? Détrompez-vous ! Certaines femmes peuvent même être effrayées par un sexe trop imposant. Et certains hommes que la nature a trop gâté ont aussi des difficultés dans leur vie sexuelle. Demandez à la Poutre de Bamako ce qu'il en pense.
  8. Croire qu’une femme qui crie a forcément un orgasme : lorsqu’une femme crie pendant l’acte sexuel, ce n’est pas forcément parce qu’elle est en train de jouir, elle peut le faire pour plein de raisons ! Et elle peut aussi avoir un orgasme sans crier (idéal pour des voisins pas toujours compréhensifs). Parfois, les femmes crient pour vous encourager à continuer, pour vous exciter, ou pour faciliter l'orgasme justement ! Ou parce que vous venez de lui dire que "la mi-temps est finie, désolé".
  9. Penser qu’il n’y a qu’un seul schéma possible pour faire l’amour : bien souvent, le schéma classique pour faire l’amour, c'est Baisers / Préliminaires ( souvent trop rapides) / Pénétration / Ejaculation. Mais en amour, il n’y a pas de règles, soyez inventifs. Commencer par la fin n'est cependant pas recommande. Enfin si la femme n’a pas joui, il est fortement recommandé de s’occuper encore un peu d’elle après votre orgasme, ne serait-ce que parce que vous êtes chez elle et qu'il est 4 heures du matin. Vous verrez, elle vous regardera différemment !
  10. Avoir peur de se remettre en cause : accepter de s’améliorer, de changer certains de ses comportements sexuels, d’évoluer, ce n’est surtout pas une faiblesse, c’est au contraire une grande force. Restez ouverts à tout conseil, soyez à l’écoute de votre partenaire. Votre sexualité est une recherche et une création permanente. Ne vous enlisez pas dans la routine et restez inventifs. Ce qui ne veut pas dire utiliser de petits animaux pour pimenter un peu tout ça.

source : www.artdusexe.com

Crédits photo : joshfassbind.com