poker
Crédits photo (creative commons) : mrjoro

Chanteurs, footballeurs, comédiens… La fièvre du poker de ces dernières années n’a pas épargné les célébrités, certaines en profitant même pour revenir sur le devant de la scène grâce aux tapis verts. A croire que cette discipline est à la portée de tous pourvu qu'on ait fait un peu d'argent dans sa jeunesse. Petite sélection :

  1. Patrick Bruel, le semi-pro
    Pat' est certainement le plus connu des joueurs de Poker. Parce qu'il est beau gosse ? Non. En fait, Bruel a tout simplement réussi à remporter un titre World Series of Poker en 1998. Ce n'est certainement pas la breloque de champion du monde qu'on nous vend ici et là, mais ça suffit apparemment pour se faire une belle publicité et devenir une figure incontournable du Poker français.
  2. Cyril Hanouna, l'outsider
    L'animateur à la mode grâce à Touche pas à mon poste est également un grand fan de poker. Même s'il n'a jamais été professionnel, le plus grand fan de Patrick Sébastien a participé à l'EPT de Deauville en 2011. Il aurait même éliminé, selon les archives, le fameux Isildur1, le "roi du swing". De quoi taper une petite danse de l'épaule.
  3. Kool Shen, le nerveux
    Bruno Lopes, AKA Kool Shen est un vrai joueur, le joueur qui sait ce que gagner signifie. En 2012, l'ancien acolyte de Joey Starr a même remporté plus de 500 000 $. Ce qui le place automatiquement parmi les meilleurs joueurs français en activité. Le tout, sans avoir besoin de lever son gun. Par contre, quand rien ne va, Bruno n'est pas du genre à rester cool.

  4. Christophe, le chanteur-bluffeur
    Le chanteur des Mots bleus est bel et bien vivant. Il participe même activement à certaines compétitions organisées par Winamax. Celles réservées aux célébrités. Au palmarès de "Beaubizz", une 58ème place sur plus de 3000 joueurs en 2011. Soit le meilleur classement du chanteur depuis 1983, certainement.
  5. Bruno Solo, l'ambassadeur
    Avec Patrick Bruel, Bruno Solo est l'autre figure emblématique du Poker People. A 16 ans déjà, celui qui deviendra Hervé Dumont s'est pris de passion pour le jeu jusqu'à organiser des parties clandestines dans les salles obscures du lycée. Tout ça pour quoi ? Devenir ambassadeur du site Party Poker et jouer dans "La vérité si je mens". Comme quoi, c'est par moment en faisant n'importe quoi qu'on finit par faire des films.
  6. Sébastien Chabal, le bluffeur (2)
    Un jour, Sébastien Chabal fut le sportif à la mode. Donc forcément, le monde du Poker s'intéressait à lui. Malheureusement, le golgoth a un peu disparu de la circulation. Donc forcément, le monde du Poker s'est moins intéressé à lui, et notamment Pokerstars qui n'a pas reconduit son contrat. C'est cruel, mais ça n'excuse en rien son passage dans "La maison du bluff".
  7. Moundir, le non-sponsorisable
    Moundir a fait tout ce qu'il y avait à faire à la télévision. Il a chassé l'oursin en tongs dans Koh Lantah, recherché l'amour sur la TNT et même joué au Poker sur NRJ12, dans "La maison du bluff". On pourrait croire que le Zlatan du Moyen-Orient s'est simplement contenté de suivre la mode. Mais non, Moundir assure que contrairement aux autres personnalités, lui "sait jouer". Pourtant, aucune marque n'a franchi le pas jusqu'à le sponsoriser. "A cause de son bronzage", rétorque-t-il.
  8. Boris Becker, le faux retraité
    L'Allemand est certainement le premier sportif reconnu à s'être affiché autour d'une table de poker. Et comme sur le terrain, "Boom Boom" n'y va pas de main morte puisqu'il a tout simplement opté pour une carrière de joueur professionnel au sein de la team Pokerstars. En même temps, la seule chance pour Boris de remporter un tournoi à Monte-Carlo, c'est bien au casino.
  9. Laurent Fontaine, sans bataille
    Vous connaissez sans doute plus le duo Bataille et Fontaine, que Pascal Bataille et Laurent Fontaine séparément. Pourtant, le deuxième est un inconditionnel fan de poker. Après le trou noir post "Y a que la vérité qui compte", l'animateur au rideau a osé la reconversion dans "Le JT du poker" sur W9. Malheureusement, le show ne durera que six petits mois, avant sa déprogrammation. Le public n'était sûrement pas prêt pour ce coup de bluff un peu trop osé.
  10. Estelle Denis, la dame de coeur
    L’animatrice historique de M6 (et maintenant de TF1) est une passionnée de poker. Cette passion l’a même conduit jusqu’aux World Series of Poker à Vegas, où elle s’est illustrée de la plus belle des manières : au moment de faire un All-in (tapis), le croupier s'empare par erreur de ses cartes. Là où le bât blesse, c'est que Mme Domenech avait une paire d’As. Malheureuse au jeu…