La pollution est un problème de plus en plus important. Probablement car il fut longtemps ignoré au profit d’une industrialisation massive dont il faut maintenant gérer les conséquences. Cela dit, certains pays, et plus spécifiquement, certaines capitales, entendent donner l’exemple. Alors quelles sont les plus propres du monde, en opposition avec Riyad en Arabie saoudite ou Delhi en Inde, qui sont les plus polluées ?

1. Stockholm (Suède)

La première capitale européenne à avoir reçu le prix de la Capitale verte en 2010. Une distinction à laquelle Stockholm fait honneur. Elle a ainsi réduit les émissions de dioxyde de carbone de 25% depuis les années 90, vise une totale indépendance vis à vis des énergies fossiles d’ici 2050 et encourage la biodiversité.

#summer #stockholm

A post shared by Eugen Mjeshtri (@eugenmjeshtri) on

2. Wellington (Nouvelle-Zélande)

Une ville magnifique, connue pour sa qualité de vie et son air pur. Le résultat de multiples efforts, notamment au niveau de la gestion des déchets et des initiatives en vue de réduire les émissions de CO2.

W•E•L•L•I•N•G•T•O•N! #windywelly #newzealand #northisland #wellingtonsign #takethathollywood

A post shared by Lauren Duffy (@live_lauren) on

3. Canberra (Australie)

Une petite capitale compte tenu du nombre d’habitants (moins de 400 000), qui fait le nécessaire afin de pousser ces derniers à adopter des comportements éco-responsables qui ont fini par payer.

#canberraskyline #canberra #city #springtime #captaincookmemorial

A post shared by Tess (@tessdurbavilles) on

4. Ottawa (Canada)

Ici, c’est le plan de la ville qui est à considérer pour expliquer en grande partie le fait qu’il s’agisse de l’une des grandes villes les plus propres du globe. Une ville conçue pour laisser respirer une nature bienveillante qui œuvre également pour que les habitants privilégient les moyens de déplacement propres.

5. Édimbourg (Écosse)

Autrefois tristement célèbre pour la pollution qui y régnait, la capitale a fait de considérables progrès, au point de pouvoir se targuer de proposer à ses habitants et à ses visiteurs l’un des airs les plus purs d’Europe.

6. Montevideo (Uruguay)

Oui, Montevideo est propre. Surtout si on la compare à Buenos Aires, la capitale d’Argentine qui fait office de cancre à côté. Un air pur, des rues plus propres et une qualité de vie qui n’a cessé d’augmenter ces dernières années.

Montevideo skyline

A post shared by Su. Kox (@su.kox) on

7. Tallinn (Estonie)

Cité médiévale, Tallinn ne permet pas d’accueillir des voitures avec la même aisance que d’autres grandes ville du monde. Et vu qu’on y circule assez mal, on s’en tient éloigné, préservant la qualité de l’air. Les nombreux espaces verts sont aussi responsables de la présence de Tallinn dans ce classement.

From the top of #saintolafschurch #tallinn #estonia #travel #instatravel

A post shared by Ava Klinger (@avaklinger) on

8. Helsinki

Helsinki s’est embarquée dans un projet de transport public à la demande, visant à supprimer à plus ou moins long terme l’utilisation des voitures particulières. Une ville qui mise également beaucoup sur le vélo pour améliorer la qualité de son air et diminuer ses émissions de CO2.

#helsinkicathedral #marketsquare #helsinkiview

A post shared by Gabriella Simionescu, 31 yo (@gabriellasimionescu) on

9. Monaco

Vu qu’il y a à peine plus de 37 000 habitants, ceci explique cela. Mais quand même, Monaco ne démérite pas. À part bien sûr quand elle ouvre ses routes au célèbre grand prix, qui lui par contre, pollue un max.

10. Madrid

La présence de la capitale espagnole dans ce top pourra en surprendre plus d’un. Mais c’est un fait. Madrid a amorcé une politique qui devrait dans les années à venir considérablement diminuer les émissions de gaz responsables du réchauffement climatique. Le but étant de limiter la présence de voitures dans les rues de la ville.

#madridview ??

A post shared by ??arty (@martina_manetti) on

Paris a encore des progrès à faire…