Le Geek c’est chic ! A tel point que certains passionnés ont imaginé faire de cette culture, un art à part entière. Et qui dit art, dit forcément musées… mais en moins chiant. Top 10 des pèlerinages geek à faire au moins une fois dans sa vie.

1. Le Mundaneum à Bruxelles : le Google du papier

Imaginez un endroit où tous les savoirs du monde seraient stockés en version papier ? Vous vous dites à quoi bon : il suffirait d’imprimer toutes les pages de wikipedia… Sauf que ce projet fou est né à la fin du XIXème siècle dans l’idée que la connaissance pouvait faciliter la paix. L’histoire du XXème siècle nous a malheureusement prouvé que le savoir ne pouvait rien face à la connerie humaine. Aujourd’hui, malgré l’avènement du tout virtuel, le Mundaneum connaît une seconde jeunesse grâce notamment à l’accord passé avec Google, qui vise à mettre en valeur l’importance du lieu et de l’action entreprise voilà plus de 120 ans par ses fondateurs, considérés aujourd’hui comme les pères des moteurs de recherche.

2. Le musée du manga à Kyoto

Amis du neuvième art, le musée international du manga de Kyoto est LE pèlerinage à faire une fois dans votre vie. Il accueille plus de 300 000 ouvrages dans une ancienne école primaire, le tout sur 3 étages qui retracent l’histoire du Manga de ses origines à aujourd’hui. Il est même possible d’emprunter quelques mangas pour aller les dévorer sur la terrasse de la cour aménagée à cet effet. Vous n’avez pas fini de buller.

3. Le Pixel Museum de Strasbourg

Il s’agit du premier musée permanent en France dédié aux jeux vidéo. 40 ans d’histoire du 10ème art y sont retracés au travers de 250 machines (bornes, consoles, flippers) et 25 000 objets de collectionneurs privés, le tout réparti dans une dizaine de salles thématiques. Un royaume de la culture geek à portée de TGV qui attirera également les bidouilleurs en herbes ainsi que les amateurs de tricot et de crochet. Le Pixel Museum détient en effet une machine à coudre Singer pilotée à l’aide d’une Game Boy Nintendo !

4. Le Musée DC Comics à Paris (jusqu’au 10 septembre)

Les super-héros de DC Comics se sont donnés rendez-vous au Musée d’Art Ludique de Paris du 31 mars au 10 septembre prochain. L’occasion unique de réviser vos classiques de Batman à Superman, en passant par La Ligue des Justiciers, The Flash, Les Watchmen ou Suicide Squad. Au programme, plus de 250 planches originales, 300 ébauches qui ont servi pour le cinéma, et de nombreux costumes et accessoires qui ont fait la légende de ces super-héros. De quoi largement prolonger le plaisir procurer par les aventures de cette biatch de Wonder Woman.

Source photo : Giphy

5. Le Musée de l’espionnage à Washington

Cet établissement est un des rares au monde à livrer les secrets de l’espionnage à travers l’histoire. Point d’OSS117, ni de Daniel Craig aux expressions faciales dignes d’un vieux beau victime d’un AVC, ici on nage dans les eaux troubles de l’espionnage à l’ancienne. Et puisque vous avez toujours rêvé d’enfiler le costume d’agent de sa majesté ou de quiconque accepterait vos services, vous serez confronté à de multiples situations, qu’il s’agisse de décrypter des informations (facile vous avez toujours été balaise en mots cachés), d’interroger des suspects (apportez moi une bassine d’eau et deux câbles électriques), ou encore d’infiltrer Washington dans la peau d’un espion.

Source photo : Giphy

6. La Maison d’Ailleurs (et de l’utopie) en Suisse

La Maison d’Ailleurs est le seul musée en Europe dédié à la SF, à l’utopie et aux voyages extraordinaires. Créé en 1976 par l’auteur français de SF Pierre Versins, le lieu accueille aujourd’hui plus de 80 000 livres, auxquels viennent s’ajouter des bandes dessinées, des pulps, des affiches de films, des images, des jouets, des disques et des œuvres d’art. Depuis 2008, une exposition permanente sur l’univers de Jules Verne y est également visible. Et rappelez-vous : la vérité est Ailleurs… c’est à dire en Suisse.

7. Le National Museum of Play de New York

Ce musée est dédié au plaisir de jouer à travers l’histoire. On passera rapidement sur les poupées (chacun son truc), les doudous et autres jouets un peu désuets, pour se concentrer sur son espace dédié à l’histoire des Jeux Vidéo. Plus de 40 bornes d’arcade vintages vous y attendent, ainsi qu’un Tetris géant et un Pac Man en multi jusqu’à 4 joueurs simultanés.

Source photo : Giphy

8. Le Computer History Museum en Californie

Ce musée ne pouvait se trouver ailleurs que dans la Silicon Valley. Il retrace l’histoire des ordinateurs avec notamment une réplique originale du Difference Engine de Charles Babbage, première machine à calculer créée en 1822 (qui fait la taille d’une armoire Normande), ainsi qu’un Cray-1, un des premiers supercomputers de l’histoire de l’informatique. Par contre, aucune trace ni du Minitel, ni du Thomson To7.

9. Le Musée du jeu vidéo à Rome (Vigamus)

Ouvert en 2012, le Vigamus retrace toute l’histoire des jeux vidéo depuis la première console la Magnavox Odysey, jusqu’à la réalité virtuelle incarnée par l’Oculus VR. Près de 440 jeux vidéos sont ainsi disponibles en bornes d’arcade essentiellement des années 80 et 90, ou consoles de jeu. En 2016, une salle dédiée aux jeux de réalité virtuelle a ouvert ses portes en partenariat avec ASUS et permet de s’initier à cette nouvelle révolution vidéoludique… et de vomir un peu aussi.

Source photo : Giphy

10. Le Marvin’s Marvelous Mechanical Museum à Détroit

Pendant plus de 50 ans, ce pharmacien de Détroit a collectionné les vieilles machines arcade. Pas celles avec des joysticks derniers cris, plutôt celles un peu ringardes qu’on trouvait à une époque dans les fêtes foraines et qui promettaient des expériences fabuleuses contre quelques pièces. Certaines de ces machines ont aujourd’hui plus de 80 ans et fonctionnent encore comme au premier jour. Et si la technologie est sans doute un peu dépassée, la magie elle, reste intacte.

Game over.

Source : museumgeek

Source photo : Giphy

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !