Vous bataillez comme un enragé depuis 90 minutes en défense centrale, suant sang et eau pour garder votre cage inviolée devant les assauts répétés des talentueux techniciens adverses. Le score est toujours vierge malgré l'épuisante domination et possession de balle adverse que vous subissez depuis le début du match. Vous tenez cet exploit tant espéré devant ces joueurs qui, convenons-en aisément, vous sont très largement supérieurs. Et puis, il y a cette frappe désespérée de 40 mètres, aussi dangereuse qu'un débordement de Bernard Mendy, qui arrive au ralenti dans les bras de votre gardien, avant que celui-ci ne décide bien malgré lui de laisser échapper le cuir entre ses phalanges glissantes...Vous avez une folle envie de lui fracasser violemment le crâne contre du béton, et cela est bien légitime. Mais rassurez-vous, votre gardien n'est pas le seul dans ce cas :

  1. Mandanda, le deuxième gardien de l'Équipe de France, donc

    http://youtu.be/K0El-sbP_70

  2. "Comment dit-on paniquer en japonais ?"
  3. Parce qu'il faut rester concentré jusqu'au bout...
  4. L'anticipation est un art

  5. Edel et le PSG. Une autre époque

  6. Comme quoi, il faut toujours aller au pressing sur un gardien. Surtout s'il est franchement mauvais

  7. L'humour belge, ça marche aussi chez les gardiens de but

  8. L'Asie devient une terre de football. Il faut le savoir

  9. Mandanda a trouvé un copain avec qui partir en vacances

  10. La profession parle, dans ce cas, de "savonnette"

  11. "Attention, derrière toi !!!!!"

  12. Le mec aime mettre du suspense dans son existence

  13. "Susceptible comme un gardien". Ça se dit ça ?

  14. "Calamity James", ou la légende du foot anglais

  15. (bonus) Olivier Kahn qui se trompe de surface

Vous en connaissez d'autres des sympas ?

Crédits photo : Seriouslysilly

Retrouvez toutes nos vidéos "Foot" sur notre chaine Topito Foot