Crédits photo (creative commons) : Telstar Logistics

Ils ne nous auront pas. Même avec un paquet à 10 euros, on sera toujours là, dents jaunes et doigts tachés. No Pasaran. Y'a même 10 bonnes raisons pour ça.

  1. Le cancer va devenir un truc de riches.
    Egalité, fraternité mon cul.
  2. On va encore avoir droit au reportage télé avec le buraliste qui gueule et le fumeur "pris en otage".
    C'est pas possible mon bon monsieur.
  3. C'est un coup dur pour l'industrie du tabac.
    Une industrie à qui on ne veut que du bien. Philipp Morris a quand même créé New York. Ben si, c'est écrit sur le paquet.
  4. On va aussi avoir droit au reportage du mec qui va chercher ses clopes à Andorre, sans savoir qu'il n'a pas le droit à plus d'une cartouche.
    "Cette fois, le gendarme ne verbalisera pas, mais attention à la prochaine fois", "Ah les joies de la petite contrebande, c'était le bon temps" dira même Jean Pierre Pernaut.
  5. A ce prix là, on est à deux doigts de se mettre à la coke.
    Sans parler du crack, quasiment en soldes.
  6. Fumer moins, c'est travailler plus.
    Parce que moins de pauses. Je ne ferai pas ce cadeau au gouvernement.
  7. 60 000 morts de moins par an sans la clope, ça va pas nous aider pour les retraites.
    Vous ne croyez pas qu'on a assez de problèmes comme ça ?
  8. Avoir une haleine de cendrier froid le matin, c'est mon choix.
    Ah il va être beau le monde qu'on nous propose sans cigarettes avec tous ces gens à l'haleine fraîche.
  9. Plus de 30 centimes la cigarette, ça ne pousse pas à partager, ni à en filer dans la rue.
    L'augmentation de la clope en fait, c'est la mort du social, le repli sur soi, le début de la fin. (Ceci est message de l'organisme médical complètement indépendant LCCQDB, La Clope C'est Que Du Bonheur.)
  10. A ce rythme là on ne pourra plus fumer après l'amour.
    On va faire quoi ? Se parler peut-être ?

Et vous, vous en voyez d'autres des raisons d'être contre ?