Vous ignorez tout du mode pyrolyse de votre four, ne changez jamais vos draps et ne faites la vaisselle que quand il n’y a plus une seule petite cuillère propre dans la baraque ? Félicitations : vous faites partie de la grande et belle famille des bordéliques. Et il y a de quoi être fier.

1. On se fait régulièrement des petites surprises

Notamment en redécouvrant des fringues oubliées dans les tréfonds de nos placards ou n’importe quel autre truc que l’on était sûr d’avoir paumé depuis dix ans.

2. On a toujours tout sous la main

Après reste à savoir où, mais globalement on sait que c’est pas loin.

3. Les gens se sentent à l'aise chez nous

Du coup c’est toujours chez bibi que les soirées s’organisent et on a plein d’amis (contrairement à cette prostipute de Clotilde qui fait chier avec ses patins).

4. On a des défenses immunitaires en béton

Surtout depuis que l’on a survécu à l’ingestion, après une soirée un peu trop arrosée, du yaourt aux myrtilles qui pourrissait depuis des mois sous notre lit.

5. On est plus créatifs

Une étude sérieuse de l’Université du Minnesota a en effet prouvé que ceux qui bossaient sur un bureau bordélique étaient les plus créatifs. On se savait supérieurement intelligents, mais on est content que la vérité éclate enfin au grand jour.

6. Les gens ont pitié de nous

Du coup, quand ils viennent à la maison, ils rangent à notre place. Et on ne va pas se mentir, c’est tout de même bien pratique.

7. On a beaucoup plus de temps pour faire des trucs sympas

Les rumeurs disent que certaines personnes feraient le ménage jusqu’à 3 heures pas semaines. Ça fait 156 heures par an que ces malheureux pourraient passer à se cultiver, boire des coups, voyager, bref faire autre chose que briquer. C’est ce que l’on appelle n’avoir rien compris à la vie.

8. On ne jette jamais rien par erreur

À l’inverse, on garde tout de façon légèrement compulsive. Oui, même des choses un peu inutiles. Ça te défrise ?

9. On a moins de chance de mourir égorgé dans notre sommeil

Pour peu qu’un malandrin s’immisce chez nous au milieu de la nuit, il y a en effet fort à parier qu’il se fracassera la gueule en trébuchant sur un paquet de chips ou un rat crevé. Un système de sécurité absolument imparable que les ordonnés du monde entier nous envient.

10. On a toujours une excuse pour éviter un plan chiant

Il suffit pour cela de sortir la carte « faut que je range chez moi ». Et voilà comment on troque une soirée djembé qui pue des pieds contre une soirée Game of Thrones/jogging.

Voilà, vous savez tout. Désormais, il ne vous reste plus qu’à répandre la bonne parole aux gens trop organisés.