Le fait qu’un bâtiment soit grand, joli, ou historique ne le protège malheureusement pas des incendies, bombardements ou autres catastrophes naturelles. L’épisode de Notre-Dame de Paris fait figure de bonne piqûre de rappel. Le bon côté des choses, c’est qu’on peut toujours tout reconstruire, et qu’on ne s’en prive pas. Ça coûte beaucoup d’argent, c’est sûr, mais on l’a déjà fait plein de fois par le passé. La preuve avec quelques exemples. Il y en a même certains qui étaient bien plus mal en point que notre cathédrale.

1. L'Hôtel de Ville de Paris

Le premier palais avait été construit entre 1533 et 1628 (oui, fallait pas être pressé) sur des plans de l’architecte italien Boccador. Mais pendant la Commune, en 1871, le palais est incendié par des communards. Tout a été reconstruit entre 1874 et 1882 (on avait progressé niveau rapidité) dans le style de l’ancien bâtiment. Regardez en-dessous, sur la première photo on a le Palais après l’incendie, et la deuxième photo c’est après reconstruction.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public
Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. La cathédrale Notre-Dame de Reims

Le petit bijou gothique a été construit entre 1211 et 1345 et est célèbre pour avoir été le théâtre des sacres de pas mal de rois de France. Malheureusement, pendant la Première Guerre mondiale, les bombardements l’ont bien attaquée. Il a donc fallu la remettre debout dans les années 1920, toujours dans le même style gothique, et elle sera officiellement rouverte en 1938. Ça valait le coup.

Sur la photo juste en-dessous, la cathédrale avait été incendiée par les bombardements en 1914, mais il y a encore eu beaucoup de destructions jusqu’à la fin de la guerre (j’ai pas la photo, désolé).

Crédits photo (creative commons) : anonyme, document transmis par mon père né en 1906
Crédits photo (creative commons) : bodoklecksel

3. L'église Notre-Dame de Dresde (Allemagne)

En 1945, les Alliés ont bombardé Dresde dans tous les sens et en ont détruit la majeure partie, dont cette église au style baroque construite en 1743. Pour le coup, il ne restait quasiment rien du bâtiment, mais, de 1994 à 2005, il a été remis sur pied bien comme il faut. Quand on voit le résultat, on se dit que c’était pas une mauvaise idée.

Crédits photo (creative commons) : Deutsche Fotothek‎
Crédits photo (creative commons) : CEphoto, Uwe Aranas

4. La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

La pauvre s’est mangée deux conflits dans la face. En 1870, elle est incendiée pendant la guerre franco-prussienne, puis en 1944, sa tour Klotz, qui avait été construite après l’incendie, a été bien défoncée elle aussi. Les deux fois, des petites mains se sont activées pour lui refaire une petite beauté.

Crédits photo (creative commons) : Diliff

5. Le Palais du Parlement de Bretagne à Rennes

Il a été construit au XVIIe siècle et il abritait le Parlement de Bretagne jusqu’à la révolution française. Ensuite, parce qu’on n’allait pas laisser le bâtiment vide, c’est devenu la cour d’appel de Rennes. C’est pas la guerre qui le détruira, mais une manifestation de marins-pêcheurs en 1994. Une fusée éclairante envoyée par un mec s’est logée dans une partie du Palais et un incendie s’est propagé, ravageant le bâtiment. Deux ans plus tard, les travaux ont commencé pour le reconstruire à l’identique.

Crédits photo (creative commons) : Eusebius

6. La bibliothèque Anna Amalia de Weimar (Allemagne)

C’était une des plus belles bibliothèques d’Allemagne, et elle a pris feu en 2004 à cause d’une installation électrique trop vétuste. Tous les livres qu’elles contenait ont été perdus dans l’incendie sauf 4, sauvés par son directeur, dont la Bible de Luther. Des milliers ont aussi été sauvés par l’eau envoyée par les pompiers, mais ils ont dû être conservés ou restaurés avec des techniques spéciales. Le bâtiment, lui, a été reconstruit et a rouvert en 2007, seulement 3 ans plus tard, donc.

Crédits photo (creative commons) : Michak
Crédits photo (creative commons) : Most Curious

7. La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes

En 1972, il y a des travaux dans la cathédrale. Un des ouvriers couvreurs fait une connerie avec son chalumeau, et la cathédrale prend feu. Finalement, l’entreprise de travaux ne sera pas condamnée, mais c’est l’Etat qui prendra tout, parce qu’accusé de ne pas avoir assez dépoussiéré le lieu, la poussière favorisant les départs et la propagation des incendies. La reconstruction sera lente, comprenant l’installation d’une nouvelle charpente en béton (à la place du bois). Elle s’achèvera seulement en 2013.

Crédits photo (creative commons) : Eusebius

8. Le Château de Berlin

On finit par une reconstruction en cours. Un gros projet puisqu’il consiste à refaire sortir de terre le château qui a été détruit pendant la seconde guerre mondiale, laissant place au Palais de la République, lui-même finalement déconstruit parce que bourré d’amiante. En 2016, on a décidé de reconstruire le château original, qui devrait accueillir des collections d’art, des grands magasins, des restaurants et un centre d’affaire. L’inauguration est prévue pour cette année.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public
Crédits photo (creative commons) : Another Believer

Beau boulot.

Sinon, voilà des monuments qu’il ne vaut mieux pas péter tellement ils sont chers.

Source : Le Point, Bibliobs, Wikipedia, Wikipedia, Wikipedia et Wikipedia encore.