L’homme a essayé de dompter la nature de bien des manières. Les barrages lui ont ainsi donné l’occasion de prouver sa capacité à construire de gigantesques infrastructures parfois très impressionnantes, afin de produire de l’électricité et ainsi de remodeler le paysage au grès de ses besoins et de ses envies de grandeur. Des constructions comme celles de ce top, qui ne recense pas uniquement les barrages les plus hauts, les plus longs ou les plus larges, mais les plus spectaculaires…

1. Le barrage des Trois Gorges (Chine)

Le plus grand barrage hydraulique du monde pour la plus importante centrale hydroélectrique. Des mensurations qui font rêver (2309 mètres de long, 185 mètres de haut) pour une construction dont les travaux se sont étalés sur près de 18 ans. Un barrage qui a créé une retenue d’eau d’une longueur de 600 kilomètres. Alors oui, c’est plutôt impressionnant.

2. Le barrage Hoover (États-Unis)

L’un des barrages les plus célèbres du monde. Situé sur le fleuve Colorado, il s’élève à plus de 220 mètres et nécessita l’embauche de milliers d’ouvriers (la ville de Boulder City fut d’ailleurs créée pour les héberger), qui s’échinèrent pendant 5 ans pour en venir à bout. 120 d’entre eux ne virent jamais la fin du chantier. Inauguré par le président Roosevelt en 1936, le barrage Hoover alimente en énergie le Nevada, la Californie et l’Arizona et demeure l’une des attractions touristiques les plus prisées. On peut le voir se casser la gueule dans le film San Andreas.

3. Le barrage de la Grande-Dixence (Suisse)

Encore un mastodonte ! 285 mètres de haut pour ce champion suisse des barrages, dont le bassin culmine à 2364 mètres d’altitude. Godard, qui bossait sur le chantier en 1953, réalisa un documentaire sur les travaux, qui durèrent tout de même 8 ans. Le barrage de la Grande-Dixence abrite par ailleurs la centrale hydroélectrique de Bieudron, qui détient trois records du monde, dont celui de la plus haute chute d’eau (1880 mètres).

4. Le barrage de Nourek (Tadjikistan)

C’est en 2012 que ce barrage perdit sa place du plus haut du monde au profit du barrage de Jinping I, qui avec ses 305 mètres, ne le dépasse que d’un seul petit mètre. Grand barrage en remblais, il fut terminé en 1980, après près de 19 ans de travaux et suffisait à produire au milieu des années 90, 98% des besoins en électricité du Tadjikistan.

5. Le barrage d'Itaipu (Brésil et Paraguay)

C’est le barrage qui produit le plus d’énergie cumulée au monde. À cheval entre le Brésil et le Paraguay, sur le Rio Paraná, il a mobilisé 40 000 travailleurs pendant près de 10 ans. Classé parmi les Sept Merveilles du Monde Moderne par l’American Society Of Civil Engineers, le barrage d’Itaipu est un monstre de béton et de métal qui ne cesse de fasciner. Pour info, le fer et l’acier qu’il contient auraient suffi à réaliser 380 Tours Eiffel…

6. Le barrage de Fort Peck (États-Unis)

Construit sur le fleuve Missouri, le barrage de Fort Peck donna lui aussi lieu à la création d’une ville, afin de loger les ouvriers. Avec ses 5,5 km de longueur, il est aussi plutôt balèze. En son temps, ce fut le plus grand barrage du monde. Sa construction intervint pendant la Grande Dépression dans les années 30 et fut accueillie avec un véritable enthousiasme par les milliers de personnes qui, directement ou indirectement, trouvèrent un travail. Il figura d’ailleurs sur la couverture du tout premier numéro de Life Magazine, en 1936.

7. Le barrage d'Inguri (Géorgie)

Avec ses 271.5 mètres, ce barrage fait partie des plus hauts du monde. Et si il ne présente pas d’autres caractéristiques exceptionnelles contrairement à certains autres de ce top, il reste très spectaculaire. D’où sa présence ici.

8. Le barrage de Luzzone (Suisse)

Inauguré en 1962, ce barrage signé Alfred Stucky est populaire à travers le globe pour abriter le mur d’escale le plus haut du monde. Une initiative des guides alpins tessinois. Ce spot exceptionnel est d’ailleurs surnommé l’Everest du mur d’escalade. Avis aux amateurs.

9. Le barrage de Tarbela (Turquie)

Achevé en 1974, ce barrage se classe à la seconde place mondiale en terme de volume. Établi pour stocker l’eau en vue de l’utiliser pour l’irrigation et afin de contrôler les inondations le long du fleuve Indus, il est aujourd’hui menacé par les tonnes de sédiments qui viennent chaque année remplir son réservoir.

10. Le barrage du Chevril (France)

C’est le barrage français le plus imposant avec ses 180 mètres de haut. Situé en Savoie, il fut en son temps le plus haut d’Europe et peut se targuer de posséder sur son tablier une fresque d’Hercule, signée Jean-Marie Pierret, qui commence d’ailleurs sérieusement à s’effacer. Lui aussi a fait du cinéma, car on peut le voir dans Taxi 3 et dans Le Grand Restaurant, mais aussi dans la série Les Revenants. Une vraie célébrité qui demanda quand même 12 ans de travaux.

Laissons le mot de la fin à nos amis les castors, grands bâtisseurs de barrages, dont le plus grand se situe au Canada.