1/10ème de seconde, c’est le temps nécessaire au cerveau pour décider de faire ou non confiance à cet inconnu qui se présente sous tes yeux. Mais rassure toi, je commence à suffisamment connaître les humains pour confirmer qu’on peut changer d’avis à peu près aussi vite qu’une gorgée de bière un vendredi soir. De fait, si tu suis ces astuces une à une, tu vas devenir tellement irrésistible que je suis à peu près certaine que tu arriveras à choper ton pote Baptoche (et dieu sait qu’il est inaccessible ce Baptoche).

1. Complimente ton prochain

Bon alors rien de bien nouveau, on le sait, un petit « wesh elles sont sensass tes lunettes » ça fait toujours plaisir. Mais alors voilà, c’est bien beau et surtout très facile de complimenter sur le physique, sur une qualité et toutes ces petites choses qui « sont » et qu’on peut entendre tous les jours dans la bouche de mémé. Quand on complimente quelqu’un pour quelque chose qu’il a accompli après avoir longtemps bossé dessus, ou sur un petit détail bien à lui que SEUL toi a pu observer, c’est là que ça fait la différence puisque selon une étude, un vrai compliment ferait le même effet que de recevoir de l’argent.

Mise en situation : « C’est fou François, tu as toujours les bons mots pour me réconforter. »

2. Montre que tu l'apprécies

Selon la théorie de la réciprocité, quand notre affinité pour quelqu’un devient évidente, ce quelqu’un sera automatiquement plus enclin à « considérer » qu’il peut vous apprécier en retour. Alors on ne lésine pas sur les petits sourires hop hop hop.

3. Ne planque pas ta vulnérabilité

On a souvent cette fâcheuse tendance à se montrer sous notre meilleur jour et cacher nos blessures, nos maladresses, celles qu’on avoue qu’à demi-mot. Faut pas mon petit père. La maladresse, ça prouve qu’on est humain mais qu’on a des failles et ça permet aux autres de s’identifier à vous et surtout de briser la glace pour instaurer un lien potentiellement durable.

4. Apprends à t'excuser

Une recherche a prouvé que s’excuser permettait d’accroître l’empathie en prouvant que vous comprenez l’expérience de l’autre, et par là lui donner envie de vous faire confiance.

Mise en situation : « Je suis désolée d’avoir écrasé ton chat, François. »

5. Imite la personne en face

Selon le manifeste sur l’effet caméléon par des chercheurs de l’Université de New York, le mimétisme facilite la création du lien social. Leur étude consistait à faire travailler 72 hommes sur une tâche avec un partenaire, le tout étant filmé. Certains partenaires imitaient (subtilement) les mimiques de l’individu en face ; a la fin, les participants avaient préféré les individus qui imitaient leur langage corporel par rapport aux autres. Bon on ne dit pas qu’il faut pour autant cligner des yeux en même temps que Gérard de la RH hein.

6. Dégage des ondes positives

Une étude de l’Université de l’Ohio et de l’Université d’Hawaii démontre que les gens peuvent inconsciemment ressentir les émotions de ceux qui les entoure. Les auteurs de l’article disent que c’est peut-être parce que nous imitons naturellement les mouvements et les expressions faciales des autres, ce qui nous fait ressentir quelque chose de semblable à ce qu’ils ressentent. C’est simple, diffuser de la joie et des choses positives en général donne envie d’être heureux.

7. La curiosité c'est la clé

Les gens les plus cool sont ceux qui posent des questions et s’intéressent sincèrement à votre vie et c’est natursont un peu ces rencontres là qui font battre le coeur de la soirée, ou ces dates qu’on a envie de rappeler pour un deuxième rendez-vous. En établissant le même processus, ton interlocuteur prendra confiance en lui et tout ça grâce à toi. Du coup comment ne pas t’apprécier un minimum.

8. Sois Balance

Bon, l’étude reste à prouver mais je vous garantis que globalement tout le monde aiment les Balance parce qu’ils savent très bien être les plus charmants du monde, ces petits bâtards.

Désormais vous avez tous une raison de chanter « y a trop de gens qui t’aiment ».