Noël c’est sympa, mais c’est onéreux. Je n’avais pas utilisé le mot onéreux depuis le 6 mars 1995 quand je l’ai appris en CE2, mais du coup je me dis que ça pourrait faire bien de le replacer au repas de Noël. Pour en revenir à nos moutons, Noël c’est sympa mais ça coûte une blinde et il peut être bienvenu de se montrer astucieux pour limiter la dépense. Or, en matière de radinerie, l’esprit humain se montre particulièrement génial. Ca tombe bien, pas vrai ?

1. Transformer ton chardonnay premier prix en champagne

Il y a deux techniques. La première consiste à utiliser un siphon, à y foutre le blanc bien frais et à le rendre gazeux. Ensuite, il suffit de le verser dans les coupes discrétos et le tour est joué. La deuxième est plus compliquée, puisqu’on reproduit le processus des producteurs de champagne, en rajoutant, la veille, de la levure dans le blanc. On met à au frais et le lendemain c’est parti, on a du champ qu’on peut tranquillement verser dans une bouteille de Ruinard pour donner le change.

2. Se démerder pour faire des cadeaux groupés

Une famille ? Offre lui un jeu de société. Comme ça tu donnes l’impression que tu t’intéresses à la vie de la famille tout en faisant un cadeau pour 5 en limitant tes dépenses. Ca marche aussi pour les couples, les groupes, les amoureux des chiens.

Source photo : Giphy

3. Foutre de la mousse de canard dans une terrine à foie gras

Et bien préciser que tu l’as fait toi-même. Ou comment faire passer une piquette infernale pour une simple erreur de débutant. On louera tes mérites même si on ne terminera pas le plat. Toi tu t’en sortiras à peu de frais avec l’admiration générale et un sale goût dans la bouche. Et non, je ne parle pas de la culpabilité.

4. Mettre une étiquette "de la part de (mettre ici ton nom)" sur les cadeaux des autres

Dans la frénésie de l’ouverture, personne ne se rendra compte de la supercherie. Les gens s’étonneront de recevoir autant de cadeaux de ta part, mais qu’à cela ne tienne. C’est toi qui obtiendra le plus de bises de remerciement, et tu pourras aller fêter ça au resto puisqu’il te restera de la thune.

5. Fêter Noël chez toi et demander à chacun des invités de ramener un truc

Ton père s’occupe de la dinde, ta mère des huîtres, ta soeur du fois gras, ton frère de la bûche et ta tante éloignée invitée uniquement pour ça des cadeaux. Toi tu auras fait un beau sapin de Noel en boulettes de journaux et tout le monde sera heureux.

Source photo : Giphy

6. Tenir un discours anticapitaliste

Quand vient ton tour d’offrir les cadeaux, rappelle à à tes neveux que « noël c’est d’abord une fête commerciale, et que les gamins ont déjà tout ; est-ce que c’est ce monde-là qu’on veut leur laisser, celui de la consommation à outrance alors que la moitié de la planète meurt de faim, vraiment, c’est ça que vous voulez, un cadeau de plus ? »

Normalement, tu es tranquille on ne te demandera plus rien. Prends les cadeaux qu’on t’offre quand même, « puisque maintenant ils sont là, c’est trop tard. »

7. Tout foutre sur le dos de la Poste ou FedEx qui n’ont pas livré  les cadeaux à temps

Et te voilà comme un con obligé d’arriver les mains vides. Tu peux ajouter un petit « c’est quand même fou qu’on en soit encore là au 21e siecle, bordel ! » Ne pas hésiter à en faire des tonnes, à te languir des super cadeaux que tu avais prévu d’offrir, à salir la mémoire des fondateurs de Chronopost, à pisser sur les tombes des facteurs morts au combat. C’est dans la surenchère que l’on brille le plus.

8. Faire des "bons pour" en guise de cadeaux

« Bon pour une journée à Disney que tu vas oublier », « bon pour un spectacle à choisir mais on ne se voit jamais donc on ne le choisira jamais », « Bon pour une thalasso-thérapie mais on en parle plus tard », « bon pour avoir un papier sans intérêt en guise de cadeaux ».

9. Acheter une toile, faire un pâté immonde et dire que c'est l'oeuvre d'un artiste qui monte

Pas sûr que les heureux bénéficiaires afficheront l’oeuvre autre part que dans leurs chiottes, mais il n’est pas totalement exclu qu’ils le conservent précieusement en espérant une montée de cote.

10. Offrir un jeu à gratter

Budget : 2 euros. Possibilité de faire très plaisir. Et en cas d’échec à faire plaisir, ce ne sera pas de ta faute, après tout si la personne n’a pas de chance, elle n’a pas de chance.

Source photo : Giphy

Tu peux aussi faire les poches du Père Noël pour lui rançonner ses cadeaux.

Sources : Vice